Photo MCP
SAINT-GERVAIS-SAINT-PROTAIS Eglise et cimetière (6)
Le cimetière Saint-Gervais
Comme déjà indiqué, il existait dès le 6ème siècle un cimetière sur le monceau Saint-Gervais qui généra la création d’une chapelle.
On a souvent trouvé dans différents endroits de Paris des tombes datant de l’époque mérovingienne, sépultures éparses en général. Mais, en trois endroits, on a retrouvé de véritables cimetières. Celui de Saint-Gervais est l’un d’entre eux.
En 1733-1737, la construction de l’immeuble allant du n°2 au n°14 de la rue François Miron, puis la pose d’une conduite d’eau dans cette même rue amenèrent à la découverte de nombreux cercueils mérovingiens.
Laissons de côté les transformations des siècles précédents pour arriver à l’année 1375 où le cimetière fut clos d’un mur qui l’isola des rues François Miron et des Barres. Aussitôt des échoppes de marchands de poissons, de viandes, de fruits s’adossèrent à ce mur. Déclarées malsaines et encombrantes par la Fabrique, elles furent chassées. Un siècle plus tard, en 1475 la Fabrique les remplaça par onze maisons qu’elle loua. Dès lors le cimetière prit la forme triangulaire qu’il conserva et qui existe encore.
A cette époque, les rez-de-chaussée des maisons de la rue du Pourtour, côté cimetière, furent flanqués d’une galerie à arcades dites « les charniers ». On y enterrait comme dans l’église ; les marguilliers s’y réunissaient, on y donnait la communion et on y enseignait le catéchisme.
Mais, contrairement à son appellation, on n’entassait pas dans ses combles les ossements évacués des fosses, ceux étant engerbés dans les voûtes des collatéraux de l’église qui se retrouvèrent fort encombrées.
<-4-5-6->
Les immeubles de la rue François Miron et de la droite de la rue des Barres épousent le contour du mur de l’ancien cimetière. A l’angle des deux rues, se trouvait « la porte des charniers ».
<-4-5-6->
(*) commentaire(s)
Le n°2 de la rue François Miron (porte bleue), correspond à « la porte du cimetière »
Photo MCP
D’autres tableaux et chefs-d’œuvre ornent encore l’église Saint-Gervais que les grilles de protection et mon petit appareil photo ne m’ont pas permis d’approcher suffisamment:  Jésus au jardin des Oliviers par Stelle ; La décollation de Saint-Jean Baptiste par Claude Vignon ; Saint Grégoire le Grand et Saint Vital implorant la Vierge de Ricci ;  L’Adoration des mages de Claude Vignon,etc.  
RETOUR LIEUX  DE SEPULTURES
THEMES 
Chercher
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
________________________________________________________________________________
par Marie-Christine Pénin
COPYRIGHT 2010 - 2017- TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.