RETOUR ALLEMAGNE
Photo: thirdreichruins.com
HITLER et sa famille (3)
Avant 2005
Après 2005
Photo: thirdreichruins.com
Aloïs Hitler Jr  (1882 – 20 mai 1956) ► Le demi-frère
Cimetière Hauptfriedhof Ohlsdorf d’Hambourg (Allemagne)
Aloïs Hitler père était encore marié à sa première femme lorsqu’il mit enceinte Franziska Matzelsberger, la mère d’Aloïs junior faisant de celui-ci un enfant illégitime avant d’épouser sa mère. Puis, en troisièmes noces,  Aloïs père épousa Klara , la mère d’Adolf.
Aloïs junior semble avoir bénéficié d’un réel attachement de la part de son père. Toutefois, l’ambiance familiale avec sa belle-mère Klara, qui protégeait sa couvée au détriment d’Aloïs junior, ne jouait pas en sa faveur.
1-2-3-4->
1-2-3-4->
(*) commentaire(s)
Il était le fils d’Aloïs junior et de sa seconde femme Hedwig et adorait son oncle Adolf dont il était le neveu préféré. Pour aider son oncle dans la construction de son fabuleux Reich, Heinz devint sous-officier.
En 1941, contre l’avis de ses parents et de son oncle, Heinz, refusant un traitement de faveur et indifférent au fait que son nom l’exposât particulièrement, participa à l’opération Barbarossa c’est à dire à l’invasion de l’Union Soviétique.
Heinrich Hitler, dit Heinz (1923 – 1942) ► Le neveu préféré
Moscou
Il voulait devenir ingénieur ou au moins un bon technicien. Il n’en fut rien. Probablement sous la pression de Klara et malgré l’encouragement de son père, celui-ci le chassa de la maison. Il devint simple apprenti dans un restaurant. Après quelques démêlées avec la justice, il s’enfuit en Angleterre où il épousa une Irlandaise, Bridget Dowling à qui il fit un fils en 1911, William Patrick.
Quatre ans plus tard, il les abandonna pour revenir en Allemagne où il se maria en oubliant de préciser qu’il l’était déjà en Angleterre où il s’était fait passer pour mort, et fut accusé de bigamie en 1924 quand le pot-aux-roses fut découvert.
 
Les deux frères ne s’aimaient pas et leurs rares contacts étaient pour le moins dépourvus de chaleur.  Malgré tout, en 1933, après la crise de 1929 qui ruina son business en cours, profitant de l’ascension de son demi-frère et de sa nouvelle gloire, il lui demanda des fonds pour installer un restaurant à Berlin. Adolf les lui accorda et le restaurant
« Aloïs » vit le jour  qui devint un célèbre lieu de rendez-vous de beuverie populaire pour les S.S.
Il parvint à maintenir son établissement ouvert tout au long de la guerre. A la fin celle-ci les Anglais l’arrêtèrent mais, n’ayant joué aucun rôle auprès de son frère, ils le relâchèrent. Dans les années 1950, ruiné, Aloïs Jr vendait à des touristes des photos d’Adolf Hitler qu’il signait lui-même. Brisé, il finit ses jours à Hambourg.
 
Avec lui reposent sa seconde épouse Hedwig Heidemann, leur fils Hanz Hitler et sa femme Erna Patra Hitler .
Photo: thirdreichruins.com
THEMES 
Chercher
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
________________________________________________________________________________
par Marie-Christine Pénin
COPYRIGHT 2010 - 2017- TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.