RETOUR LITTÉRATURE
18 juillet 2012
► Romancière et auteur dramatique française
SAGAN Françoise (1935 – 24 septembre 2004)
Cimetière de Seuzac, commune de Larnagol (Lot)
Intellectuelle pétillante, malicieuse et d’une redoutable intelligence, Françoise Quoirez, dite Françoise Sagan, fut propulsée du jour au lendemain de l’anonymat à une renommée internationale grâce à son livre Bonjour Tristesse : un scandale mondial mais l'un des plus grands best-sellers de l'histoire de l'édition française.
 
Nous étions en 1954, Françoise avait dix-neuf ans.
MCP
MCP
MCP
Robert Westhoff (1930 – 1990)
Son second mari, épousé en 1962 lorsqu’elle se retrouva enceinte de leur fils Denis. Ancien soldat, acteur puis mannequin, ce personnage de roman fut, aussi, l'un des traducteurs de Sagan en langue anglaise, l'alcool le mena prématurément dans la tombe.
Peggy Roche († 1991)
Mannequin et journaliste de mode, après avoir divorcé de l’acteur Claude Brasseur, elle partagea la vie de Françoise Sagan pendant plus de quinze ans. Elle était son amie, son amante. Elle la protégea, la soutint dans ses épreuves et s’occupa de l’éducation de son fils Denis. Elle repose sous une dalle anonyme près du caveau des parents de Françoise.
Jacques Quoirez († 1989)
Suzanne Quoirez (1924 – 2009), sa sœur aînée, la dernière venue dans ce cercle  familial .
Son frère et son confident repose avec ses parents dans une sépulture au nom de Laubard, du nom de jeune fille de sa mère.
Sources principales: http://www.paperblog.fr/434765/francoise-sagan-dernieres-revelations/
(*) commentaire(s)
MCP
MCP
MCP
MCP
Bien jeune pour assumer sa soudaine fortune et sa légende naissante, l’enfant pourrie-gâtée qu’elle avait été et à qui tout réussissait, va surfer à toute vitesse sur tous les succès de la femme « Nouvelle vague ». La vitesse qu’elle adorait et qui la laissa entre la vie et la mort en 1957 après un grave accident au volant de son Aston Martin.  Pour atténuer la douleur on lui administra un dérivé morphinique. Plus jamais elle ne put se passer de drogues en tous genres dont les effets, conjugués avec l’alcool, détériorèrent sa santé au fur et à mesure des années.
 
Ayant horreur de la solitude, elle était très entourée autant par des amis sincères que par des sangsues profitant de sa grande générosité. Elle cherchait les émotions fortes et les connaîtra toutes.
 
Romancière, elle participa aussi à la co-écriture de scénarios, de dialogues de films comme elle écrivit des textes de chansons. Parmi ses œuvres, rappelons Aimez-vous Brahms…(1959), Des Bleus à l’âme (1972), La Femme fardée (1981), Le Miroir égaré (1996), etc.
 
Capricieuse, séductrice manipulatrice parfois perverse mais aussi attachante, gentille et généreuse, elle avait un côté garçon manqué de meneur de bande que lui servait son physique androgyne.
 
Mais, après avoir été caressée avec amour par le destin, la « Mademoiselle Chanel de la littérature », allait devoir affronter des périodes plus sombres. Plus cigale que fourmi, ses problèmes financiers étaient récurrents. Femme d’excès, elle n'était rigoureuse que dans l'écriture que son actualité privée a parfois occultée.
Habituée à défrayer la chronique mondaine, Françoise fit la Une de la chronique judicaire avec des affaires de drogues et de fraude fiscale, cette dernière affaire achevant de la ruiner.
 
Lâchée par un bon nombre, il ne lui resta plus qu’un petit cercle de proches qui prit soin d’elle. Malgré leur attention, ils furent témoins de sa descente vers une tristesse infinie qu’accentuèrent la disparition de son socle affectif : son frère Jacques, ses parents ; Robert Westhoff, son second mari, Jacques Chazot, son ami de toujours, Peggy Roche sa compagne.
Ses ennuis de santé ne lui laissaient aucun répit et, si ses lecteurs la suivaient, la critique l'exécutait à nouveau.
 
Elle s’éteignit d'une embolie pulmonaire à l'hôpital d’Honfleur. Comme elle l’avait demandé, Françoise Sagan fut inhumée à Seuzac dans le Lot, le pays où était née et qu'elle aimait.
 
C’est donc dans ce petit cimetière, en pleine campagne, qu’elle repose entourée de ses êtres chers. Elle partage sa tombe avec Robert Westhoff.
En 1998, elle avait rédigé son épitaphe : « Sagan, Françoise. Fit son apparition en 1954, avec un mince roman, Bonjour tristesse, qui fut un scandale mondial. Sa disparition, après une vie et une œuvre également agréables et bâclées, ne fut un scandale que pour elle-même. » Mais seuls son nom et ses dates rappellent modestement sa présence.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 22 juin 2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.