Les 3 cimetières
Louis XVI montant au ciel
Marie-Antoinette soutenue par la Religion
Le second cimetière (2 sur le plan ci-dessus)
En 1690, l’accroissement du nombre de ses paroissiens contraint le curé de la Madeleine à acheter nouveau un terrain dans les marais situés entre les rues de Suresnes et du Faubourg Saint-Honoré. Ce cimetière servit jusqu’en 1720, date à laquelle le curé le céda pour que soit installé à sa place le marché d’Aguesseau.
Il l’échangea d’abord contre un terrain attenant au premier cimetière et au presbytère.
Puis, contre paiement d’un loyer, le curé de la Madeleine proposa à la Fabrique un terrain en marais situé rue d’Anjou qui appartenait à la cure. Ce sera le troisième cimetière de La Madeleine (3 sur le plan ci-dessus) qui connut les heures sanglantes de la Révolution française en recevant, entre autres, les corps de Louis XVI et de Marie-Antoinette.
Les trois cimetières
Le premier cimetière (1 sur le plan ci-dessus)
 
Ce très petit (environ 18 mères sur 12) cimetière, datant du 13ème siècle, était accolé au côté ouest de l’église. Il s’en dégageait une odeur épouvantable ce dont souffraient les habitants des maisons voisines lorsqu’il fut inspecté en 1763. Après l’ouverture des deux autres cimetières qui suivent, il ne reçut plus qu’une trentaine de corps par an, à savoir ceux des grands convois tel celui de la fille du contrôleur général Nicolas Desmarets morte en 1695.
Le troisième cimetière ou cimetière révolutionnaire (3 sur le premier  plan ci-dessus )
Actuel square Louis XVI, entrée : 36, rue Pasquier, Paris 8ème
Contre paiement d’un loyer, le curé de la Madeleine proposa à la Fabrique un terrain en marais situé rue d’Anjou qui appartenait à la cure. Très étendu, on en utilisa qu’une bande rectangulaire d’environ 45 mètres sur 19 qu’on clôtura d’un mur. Ouvert en 1721, il avait déjà reçu les dépouilles de plusieurs personnalités quand il devint le premier cimetière de la Révolution.
MCP
La guillotine étant installée place du Carrousel puis place de la Révolution (place de la Concorde), on alla au plus pratique pour inhumer les premières fournées de victimes. Sa proximité et sa structure déjà prête faisaient du cimetière de la Madeleine l'endroit idéal pour y entasser les corps.
 
Au rythme où fonctionnait la "décoiffante", le cimetière se remplit très vite.
Déjà, lors des grandes chaleurs de l’été 1792, les habitants de ce quartier s’étaient plaints des odeurs épouvantables qui en émanaient. Un citoyen du quartier du Roule, dans la séance de sa section du 17 juillet 1793, avait proposé d’adresser à cet égard une réclamation au conseil de la Commune.
Mais le lendemain, un membre de la même section fit observer que l’arrêté pris la veille était « dangereux, impolitique et capable d’accréditer les bruits faux que les ennemis du bien public font courir en disant que la peste règne sur Paris » !
 
Finalement, les exigences hygiéniques et le malaise de ce quartier chic l’emportèrent. Il ferma définitivement le 25 mars 1794 pour être remplacé par le cimetière des Errancis ou de Monceau.
Les ossements provenant du cimetière de La Madeleine aux Catacombes . MCP
Aujourd'hui, bordant le jardin, des petites chapelles, accolées les unes aux autres, rappellent l’emplacement des fosses communes et autres sépultures. MCP
La chapelle expiatoire plus de détails à Louis XVI et Marie-Antoinette
Bien que plus personne n’y reposât, cet endroit, témoin des heures tragiques de notre histoire,  n’en demeure pas moins émouvant.
Plan général du cimetière
Sous la coupole de l'entrée, deux groupes de statues accueillent le visiteur.
Comme indiqué sur le plan général du cimetière un peu plus haut, Louis Desclozeaux, magistrat royaliste, habitait rue d’Anjou une maison voisine du cimetière. Il avait noté les endroits où avaient été enterrés Louis XVI et Marie-Antoinette qu’il indiqua à Louis XVIII lorsque ce dernier entama les recherches des corps du couple royal.
Après leur exhumation en 1815, Louis XVIII fit élever aux frais de la Nation une chapelle, dite Chapelle Expiatoire, par Le Bas et Fontaine.
Sa construction dura de 1816 à 1826. En mai 1871, la Commune avait décrété sa démolition. Heureusement, faute de temps, le décret ne fut pas appliqué.
L’ensemble recouvre tout l’emplacement de l’ancien cimetière. A la belle saison on peut y voir fleurir les rosiers préférés de Marie-Antoinette.
L’un, de Bosio, représente Louis XVI montant au ciel soutenu par un ange ayant les traits de l’abbé Edgeworth de Firmont.
MCP
MCP
L’autre, de Cortot, représente la reine soutenue par la Religion ayant les traits de Mme Elisabeth.
MCP
Deux escaliers mènent à une crypte où s’élève l’autel, en forme de tombeau, édifié à l’endroit précis où reposa le roi.
Chaque 21 janvier, des messes sont données à l'intention du roi.
Autres cimetières révolutionnaires parisiens
 Cimetière des Errancis ou de Monceau
 Cimetière de Picpus
Source principale : Les 200 cimetières du vieux Paris de Jacques Hillairet
(*) commentaire(s)
En 1796, deux ans après sa fermeture, ce cimetière fut vendu  à un menuisier qui le céda à des créanciers qui le revendirent le 3 juin 1802 à Pierre Louis Desclozeaux (Chapelle expiatoire)
 
En 1815, après que les corps du roi et de la reine aient été transférés à la basilique Saint-Denis, les restes mortels de tous ceux et celles qui occupaient les fosses furent transportés dans une fosse commune de la plaine Monceau avant d’intégrer les Catacombes.
I Fosse des victimes du 30 mai 1770
II Première fosse où furent inhumées les victimes des Tuileries du 10 août 1792
III Seconde fosse où furent inhumées les victimes des Tuileries du 10  août 1792
IV Tombe de Louis XVI et de Marie-Antoinette
V Tombe de Charlotte Corday
VI Grande fosse où fut, entre autres, inhumé Philippe Egalité
VII Grande Fosse
Louis XVI
► Marie-Antoinette
 
► Bailly (Jean-Sylvain) ?
Barnave (Antoine)
Barry (la comtesse du)
Biron (Armand Louis de Gontaut, duc de)
Boyer-Fonfrède (Jean-Baptiste)
► Brissot de Warville (Jacques Brissot, dit)
► Choiseul-Beaupré (Comtesse de) (†  1753), dame d’honneur d'Adélaïde de France (fille de Louis XV)
Cloots (Anarchasis)
Corday (Charlotte)
Custine (Adam Philippe de)
Ducos (Jean-François)
Gensonné (Armand)
Girondins exécutés le 31 octobre 1793
Gouges (Olympe de)
► Hébert (Jacques)
► Hébertistes exécutés le 24 mars 1794
► Houchard (Jean-Nicolas)
Luckner (Louis Nicolas de) (très probablement)
Philippe Egalité (Philippe d'Orélans, dit)
Prie  (Louise de Villette, comtesse de)
► Roland (Manon)
Sillery (Charles Alexis Brulart de Genlis, marquis de)
Suisses massacrés aux Tuileries le 10 août 1792 (Une bonne partie des)
Vergniaud (Pierre Victurnien)
►Les 103 personnes écrasées ou étouffées lors du feu d’artifice tiré le 30 mai 1770 à l’occasion du mariage
  du dauphin Louis et de Marie-Antoinette.
Y furent inhumés...entre autres
RETOUR LIEUX  DE SEPULTURES
Le premier sanctuaire des lieux fut probablement construit à hauteur du n° 8 de l'actuel boulevard Malherbes, dans le bourg de La Ville l'Évêque (ou Culture l'Évêque), domaine octroyé à l'évêque de Paris au temps du roi Dagobert. En 1492, Charles VIII y installera une confrérie dédiée à sainte Marie-Madeleine qui, de temps immémoriaux, avait été particulièrement honorée dans le bourg. Une nouvelle église fut construite sous son vocable.
La paroisse connue trois cimetières.
CIMETIÈRE DE LA MADELEINE
Cimetières   ►   Deux disparus. Le 3ème, toujours visible,  appartenait aux cimetières de Révolution française
ACCUEIL
THEMES 
DE A à Z 
Chercher
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
CONTACT
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Errancis (75)
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 19 février 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.