Photo Find a grave
Photo Linda Donelson
Mais plus que tout, son nom reste attaché à  La ferme africaine qu’elle écrivit en 1937 six ans après son retour du Kenya. Son adaptation cinématographique, « Out of Africa », par Sidney Pollack en 1985, qui remporta le triomphe mondial qu’on lui sait et sept Oscars, la fit alors connaître à tous ceux qui l’ignoraient encore. Elle ne retourna jamais en Afrique.
 
Elle s’installa dans la propriété familiale de Rungsted qui, après la Seconde Guerre mondiale, devint un petit cercle littéraire où elle  reçut de nombreux jeunes écrivains et intellectuels danois.
 
Célèbre, l’un des plus beaux hommages qu’elle estima lui avoir été rendu vint d’Ernest Hemingway : lorsqu’il reçut le prix Nobel de Littérature en 1954, il déclara que Karen aurait dû le recevoir à sa place.
 
En 1955, elle subit  une intervention chirurgicale sur la moelle épinière ainsi qu'une gastrectomie pour un ulcère de l'estomac. S’alimentant avec difficulté, Karen fut bientôt victime de sa malnutrition qui la mènera à une maigreur squelettique. Malgré sa santé précaire, elle continua à faire preuve d’une grande énergie créative.  
 
En 1959, bien que très affaiblie, elle entreprit un voyage de trois mois aux Etats-Unis où on lui réserva un accueil triomphal. Alors que tout le gotha se bousculait à sa porte, Karen n’avait qu’un souhait : rencontrer Henry Miller et surtout  Marylin Monroe qu’on disait si fascinante. Karen partagea aussi cet avis.
 
Après un dernier voyage à Paris, Karen ne quitta plus son domaine où elle s’éteignit.
Son cercueil, déposé sur une charrette tirée par un cheval de trait, fut suivi par une foule dans laquelle, parmi les anonymes,  on distinguait de nombreuses personnalités. Sa sépulture est au milieu des bois dans le cadre le plus tranquille et charmant qui soit. Depuis 1991, sa propriété est devenue un musée.
 
Karen voulait être inhumée auprès de son chien, un berger allemand, qu’elle adorait. Le prêtre ayant refusé qu’un animal soit enterré dans une terre consacrée, sa famille exécuta sa volonté peu après en déplaçant son vieux compagnon.
 
Son portrait se trouve sur les billets de 50 Couronnes danoises et, honneur dont elle est jusqu’à ce jour la seule bénéficiaire, son portrait fut par deux fois sur des timbres alors que cet usage n’est réservé qu’aux personnes royales. Enfin un musée lui est consacré à Nairobi, sans compter les nombreux tour-opérateurs qui organisent des visites de sa maison…
 

Trois hommes avaient compté dans sa vie : Hans et  Bror von Blixen-Finecke puis Denys Finch Hatton qui disparurent tous de mort violente.  Tragique coïncidence, ses deux passions, Hans et Denys, périrent dans un accident d’avion.
Bror von Blixen-Finecke (1886 – 4 mars 1946)
   Cimetière paroissial de Gardslov, Skane, (Suède)
Photo Wikipedia
Son mari et cousin, qu’elle avait épousé par intérêt (il avait le titre et elle l’argent) à défaut de se marier avec son frère jumeau Hans, resta longtemps au Kenya après le départ de Karen dont il était divorcé depuis 1921.
Tout en devenant un auteur tout à fait acceptable, il fut l’un des meilleurs
« chasseurs blancs » et guide de safaris de son époque. Il se remaria deux fois et divorça à chaque fois. Il mourut comme passager dans un accident de voiture.
 
Dans ce même petit cimetière, repose son frère jumeau Hans (1886 - 1917) le premier grand amour de Karen, hélas non partagé, qui trouva la mort dans un accident d’avion. Il avait été médaillé de bronze en équitation lors des jeux olympiques de 1912.
Bror von Blixen-Finecke
Photo Linda Donelson
Photo Find a grave
Il quitta de nouveau l’Afrique en 1920 et y retourna deux ans plus tard alors que Karen et Bror étaient séparés. Dès qu’ils divorcèrent en 1925, Denys s’installa dans la ferme de Karen et démarra son activité de guide pour safaris sportifs. En 1930, il semble avoir connu une aventure amoureuse.
En ce matin du 14 mai 1931, il décolla de l’aérodrome de Voi, effectua deux cercles avant de plonger et de disparaitre dans les flammes de son avion.
 
On ramena ses cendres à Karen. Dans le respect des vœux de Denys, elle les fit enterrer sur les collines du Ngong surplombant le parc de Nairobi.
Aujourd’hui un obélisque, commandé par son frère, se dresse à l’emplacement de sa tombe et, comme le rapporte la légende, peut-être que des lions continuent à venir y prendre le soleil…
Photo flickr.com
Denys Finch Hatton (1887 – 14 mai 1931)
   Collines du Ngong (Kenya)
(*) commentaire(s)
Photo Linda Donelson
En 1910, après un voyage en Afrique du Sud, il se rendit dans ce qui était alors l’Afrique orientale britannique à laquelle appartenait le Kenya. Il y acheta des terres qu’il revendit pour se consacrer à la chasse. Il rencontra Karen et son mari en avril 1918.Peu après, il fut assigné en Egypte pour des raisons militaires. L’armistice signé, il revint au Kenya où il développa une profonde amitié avec les Blixen.
RETOUR LITTÉRATURE
BLIXEN Karen Dinesen, baronne von (1885 – 7 septembre 1962)
Propriété familiale de Rungsted (Danemark)
► Ecrivaine danoise
Elle est sans conteste l’un des écrivains danois les plus célèbres au monde, tout aussi connu sous le pseudonyme d’Isak Dinesen.
De ses très nombreux ouvrages, rappelons les Sept contes gothiques  (1934) ;  et Contes d’hiver  (1942).
Souhaitant écrire un roman spécialement dédié au public américain, elle s’interrogea sur leurs pôles d’intérêts ; « manger » lui semblant une bonne réponse, cela donna un conte, Le dîner de Babette qui, porté à l’écran par Gabriel Axel devint Le festin de Babette .
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 5 décembre 2018
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.