RETOUR PERSONNALITÉS LIÉES A CHARLES VII
7 janvier 2012
Exécution de Gilles de Rais et de ses deux complices.
A l’aube du 26 octobre 1440, les trois condamnés furent amenés ensemble au milieu d’une même escorte. Le maréchal était placé entre Henriet et Poitou qui lui baisaient les mains. Tous trois marchaient avec calme et fermeté. Ils se mirent à chanter le De Profundis que le peuple et les religieux accompagnèrent à haute voix, ainsi que les bourreaux.
Rais engagea ses deux complices à bien mourir et leur promit le paradis. Puis il salua le peuple, en ôtant son chaperon qu’il donna aux bourreaux, se mit à genoux, les mains jointes, baisant un crucifix et adjura les pères et mères des enfants occis par lui de lui pardonner et de prier pour lui. Il les invita une dernière fois à veiller sur les bonnes mœurs de leurs enfants. Il récita les prières des agonisants pendant qu’on le faisait monter sur un haut escabeau et qu’on lui passait la corde au cou, alors que le bûcher était déjà allumé.
 
Les deux complices à genoux lui crièrent adieu et au revoir au paradis. Le bourreau renversa l’escabeau et l’on vit le corps de ce grand misérable pendu et enveloppé de flammes. Avant que le feu ne l’eût totalement dévoré, on sortit son corps du brasier que des femmes lavèrent et placèrent dans le cercueil  emporté par des moines  jusqu’au lieu de son vœu où l’on célébra ses funérailles.
 
Après leur pendaison, les corps d'Henriet et Poitou furent brûlés et leurs cendres dispersées aux quatre vents.
 
On raconte que les pères et mères de Bretagne jeûnèrent trois jours et que tous les enfants du pays de Rais reçurent le fouet jusqu’au sang afin qu’ils gardent en mémoire le châtiment de ce grand criminel...
 
Gilles de Rais reposa auprès de ducs de Bretagne jusqu’à la Révolution où son tombeau et le monastère des Carmes furent détruits.
(*) commentaire(s)
Fascinant et terrifiant, entre sa naissance et son mariage, Gilles de  Montmorency-Laval, plus connu sous le nom de Gilles de Rais (ou Retz) était l’un des hommes les plus riches de France.
 
Secondant Charles VII dans sa lutte contre les Anglais, présent à son sacre, il n’avait que vingt-cinq ans quand sa bravoure fut récompensée d’un bâton de maréchal après avoir fidèlement accompagné Jeanne d’Arc dans le
« boustage » des Godons hors de France. Jeanne qu’il admirait profondément et qui, sans doute, fut par sa « Divinité » la seule personne qu’il rencontra capable de lui en imposer.
Mais Jeanne fut brûlée et Charles VII, poussé par une logique politique maintenant différente, sans toutefois l’accabler de la disgrâce de La Trémoille, maintint Gilles éloigné. Et Gilles désabusé retrouva ses anciens travers : la perversité.
Il y sombra d’autant plus aisément qu’en dehors de sa nature, le train de vie particulièrement fastueux qu’il menait dilapida rapidement son immense fortune. Pour se renflouer, il se fit alchimiste et invoqua les démons. Soutenu dans sa recherche par un nécromancien qui lui affirmait que Satan lui fournirait tout l’or qu’il voudrait à condition de « donner offrande, main, cœur, œil et sang prélevés sur de jeunes et beaux enfants », le noble et valeureux guerrier se métamorphosa en monstre. Viols sodomites, égorgements, évocations démoniaques et oblations sanglantes devinrent le pain nourricier de cet esprit des ténèbres, de ce monstre épris d’esthétisme et prodigue mais insane et sanguinaire, dont Charles Perrault fit son terrible « Barbe Bleue ».
 
Soupçonné depuis un moment, mais un peu trop confiant, Gilles fut arrêté le 15 septembre 1440.
De la plus virulente négation des crimes dont on l’accusait : sodomie, sorcellerie et assassinat, qui lui valut son excommunication, il passa aux aveux les plus complets en implorant sincèrement la Miséricorde de Dieu.
Son excommunication levée, il obtint le droit de recevoir une sépulture chrétienne là où il souhaitait être inhumé : en l’église du monastère Notre-Dame des Carmes de Nantes. De même, on lui accorda une procession générale pour son salut et celui de ses deux serviteurs et complices, Henriet et Poitou, condamnés à mourir pareillement.
GILLES DE RAIS (1404 - 26 octobre 1440)
Eglise Notre-Dame des Carmes de Nantes (Loire-Atlantique)
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 18 octobre 2019
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
-Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2019 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.