RETOUR PERSONNALITÉS LIÉES A L’INDUSTRIE
MONTGOLFIER Joseph et Etienne de
Cimetière d’Annonay (Ardèche)
Cimetière de Davézieux (Ardèche)
20 mai 2013
"sic itur ad astra" ( Nous irons ainsi jusqu'aux astres)
 
Depuis quatre siècles, dans la région ardéchoise, la famille se distinguait dans l’industrie du papier. Pour cette activité, un autre nom viendra se substituer  aux Montgolfier dans la mémoire collective, celui de Canson. Joseph et Etienne, eux, grâce à une formidable invention, allaient inscrire leur patronyme dans le vocabulaire commun.
Pendant que Joseph exploitait les manufactures en Dauphiné, Etienne partit à Paris étudier d'une part les sciences et d'autre part l’architecture auprès de Soufflot. Puis, il rejoignit son frère avec lequel il transforma et développa l’industrie familiale en introduisant des techniques nouvelles, comme la fabrication du papier « vélin » d’origine hollandaise et encore inconnu en France.
 
Leur entreprise prospère ayant reçu le titre de « manufacture royale », cette distinction leur octroyant des revenus supplémentaires, ils purent consacrer une partie de leur temps à des expériences personnelles. Outre le fameux ballon, ils furent à l’origine de plusieurs inventions dont le bélier hydraulique, un système de pompage d’eau.
 
A partir de novembre 1782, ils commencèrent à étudier la question du plus léger que l’air. Entre observation de phénomènes naturels et lecture du traité de Joseph Priestley,   la « première
montgolfière » expérimentale vit le jour dans une cheminée quand Joseph  brûla un mélange de paille humide et de laine cardée hachée et qu'il remplit d’air un globe de papier et le regarda s’envoler. L’idée était née : enfermer dans une enveloppe un gaz plus léger que l’air pour que l’ensemble puisse s’élever dans l’atmosphère.
A force de perfectionnement et après un premier essai concluant en 1782, le 4 juin 1783, ils répétèrent l’expérience à Annonay.  Devant  une assemblée ébahie, l’enveloppe, contenant 800 mètres cubes d’air chaud, et gonflée au-dessus d’un feu de paille et de laine, s’éleva  jusqu’à 2 000 mètres, évolua une dizaine de minutes avant de se poser  parmi les vignes  2,5 kms plus loin.
4 juin 1783
C’est la consécration ! La nouvelle de cet exploit se répandit jusqu’à Paris. L’Académie des Sciences était vivement intéressée et Louis XVI demandait à voir un ballon s’envoler. La présentation au roi eut lieu le
19 septembre 1783 à Versailles devant une foule de curieux. Pour le coup, les frères innovèrent encore : sous l’enveloppe de toile, ils arrimèrent un panier d’osier dans lequel on installa un mouton, un coq et un canard ! Après un vol de huit minutes, le ballon se posa en douceur trois kilomètres plus loin. Enchanté, le roi, en souvenir de ce premier vol « habité », décida d’honorer les trois valeureux « pionniers » de l’aérostation en les accueillant à la Ménagerie royale et les Montgolfier furent anoblis.
19 septembre 1783
Joseph fabriqua un nouveau ballon géant, le Flesselles, équipé d’une galerie pour accueillir des passagers. Le 19 janvier 1784, à Lyon, il embarqua avec cinq autres personnes dans la machine pilotée par Pilâtre de Rozier. Ainsi, put-il expérimenter lui-même son invention au cours de ce qui resta son seul vol.
 
Bien que partageant les idées réformatrices de 1789, tout en restant modérés, les deux frères traversèrent la Révolution sans être inquiétés. Par la suite Joseph ne put obtenir des différents gouvernements les moyens nécessaires à la poursuite de ses travaux. Néanmoins, Napoléon Ier le décora de la Légion d’honneur et le nomma administrateur du Conservatoire des Arts et Métiers. En 1807, il fut admis à l’Académie des sciences ; Étienne l’avait été en 1796.
 
Issus d’une fratrie de seize enfants, les sépultures des Montgolfier et de leur nombreuse descendance essaiment la région ardéchoise : Annonay, Davézieux, Tournon-sur-Rhône, etc.
 
Etienne de Montgolfier (1745 – 6 août 1799)  
Cimetière de Davézieux (Ardèche)
 
Joseph et Etienne de Montgolfier naquirent à Vidalon-lès-Annonay, petit bourg  de la commune de Davézieux. C’est dans le cimetière de cette dernière que fut inhumé Etienne dans l’unique chapelle du lieu. Entre autres, il partage sa sépulture avec sa fille Alexandrine (1777 – 1849)  et son gendre Barthélémy Barou de La Lombardière de Canson.
© MCP
© MCP
© MCP
© MCP
Joseph de Montgolfier (1740 – 26 juin 1810)
Cimetière d’Annonay (Ardèche)
 
La tombe de Joseph se repère par son monument un peu à l’écart des autres sépultures familiales sur lesquelles, malheureusement, la lecture des inscriptions est trop difficile pour savoir qui y repose.
© MCP
© MCP
© MCP
Autres tombes des Montgolfier au cimetière d'Annonay
© MCP
© MCP
© MCP
© MCP
© MCP
(*) commentaire(s)
Enfin, pour marquer la présence bien enracinée de la famille dans la région ardéchoise, l'imposante sépulture à Tournon-sur-Rhône sur laquelle on peut se recueuillir en grimpant grâce à une petite échelle...
Chercher
THEMES 
ACCUEIL
DE A à Z 
CONTACT
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
FACEBOOK
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 18 février 2020
COPYRIGHT 2010 - 2020 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.