RETOUR SCIENCES
COPERNIC Nicolas (1473 – 24 mai 1543)
Cathédrale de Frombork (anc. Frauenburg) (Pologne)
► Astronome polonais
De l’université de Cracovie à celle de Bologne, Copernic était riche d’un enseignement en mathématiques, astronomie, droit, médecine, philosophie et en grec.
 
De retour en Pologne (1503), il prit ses fonctions à l'évêché de Frombork (anc. Frauenburg), où il avait été nommé chanoine. Mais jusqu’à la fin de sa vie, l’astronomie resta son étude favorite.
En 2005, lors de fouilles reprises à la demande de l'évêque de Frombork, le professeur Jerzy Gassowski, de l'Institut polonais d'anthropologie et d'archéologie de Pultusk, découvrit un crâne et quelques ossements qu'il attribua avec "une grande probabilité" à Copernic.
Cathédrale de Frombork © Mathiasrex
© Copernicus tomb mystery
En utilisant les techniques modernes de reconstition à partir de son crâne, le résultat présentait des ressemblances frappantes avec un de ses portraits. Ce premier pas dans l’identification fut confirmé grâce à une dent et des cheveux du savant conservés dans le livre Calendarium Romanum Magnum, de Johannes Stoeffler, manuel dont il se servit longtemps. La comparaison ADFN était formelle : les restes trouvés étaient bien ceux de Nicolas Copernic.
Le visage de Copernic
En mai 2010, à l’occasion d’obsèques solennelles, il fut ré-inhumé dans la cathédrale de Frombork où l’emplacement de sa tombe est dorénavant marqué par un monument en granit noir orné d’une épitaphe frappée d'une représentation d'un modèle du Système solaire.
© http://old.ro.com.pl/
Sarcophage de Copernic © Mazaki
© Holger Weinandt
(*) commentaire(s)
18 juin 2013
L’ensemble de ses connaissances, son esprit brillant, curieux et observateur allaient le mener à démontrer une théorie “révolutionnaire” : contrairement aux idées admises jusqu’alors, la Terre n’ocupait pas le centre de l’univers, mais tournait avec d’autres planètes autour du Soleil (héliocentrisme). Copernic n’était pas un précurseur en la matière.
Quelques Anciens avaient déjà eu le pressentiment du mouvement terrestre annuel. Les pythagoriens admettaient le mouvement de rotation de la Terre sur elle-même, la fixité du Soleil au centre de l’univers et le mouvement des planètes autour de lui, tandis que l’astronomie ancienne était représentée par le système de Ptolémée faisant de la Terre le centre de l’univers.
La complication de ce système frappa Copernic qui chercha à en simplifier les explications.  Les éléments de sa théorie furent rassemblés dans son traité et unique ouvrage Des révolutions des sphères célestes qui ne parut qu’en 1543, peu avant sa mort.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne fut pas inquiété par l’Eglise de son vivant. Le pape Clément VII avait lu ses travaux de Copernic et des cardinaux romains l'avaient encouragé à continuer ses recherches. On les utilisa même lors de la grande réforme du calendrier par le pape Grégoire XIII (calendrier grégorien) en 1582.
 
Mais, des décennies plus tard, lorsque Galilée, fervent défenseur de la théorie copernicienne, se trouva au centre d’une féroce bataille d’influence universitaire et dominicaine, ses adversaires réussirent à faire condamner, en 1616, sa référence, les travaux de Copernic,  comme contraire aux Ecritures. En 1664, les auteurs coperniciens étaient retirés de l'Index.Il fallut attendre la fin du 17ème siècle, pour voir, malgré des réticences, la plupart des savants européens se réconcilier sur le sujet grâce aux travaux de Newton. La première preuve scientifique de la rotation de la Terre autour du Soleil fut produite, en 1728, par James Bradley.
Quant à l’Eglise, elle n'accepta définitivement l'idée que la Terre tournait bien autour du Soleil que dans les années 1820...
 
Nicolas Copernic fut inhumé de façon anonyme en la cathédrale de Frombork. Depuis le début du 19ème siècle, on cherchait en vain sa sépulture.  Parmi des centaines de restes comment retrouver les siens ? Et pourtant.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 20 octobre 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.