RETOUR CINEMA
GABIN Jean (1904 – 15 novembre 1976)
Cendres dispersées en mer d’Iroise, au large de Brest (Finistère)
► Acteur français
On le sait, les destins tiennent parfois à peu de chose. Si son père, dit Gabin, ne sachant plus quoi faire de son septième rejeton, ne l’avait pas forcé à de la figuration aux Folies Bergère, le cinéma aurait perdu un peu de son patrimoine.
Devenu un véritable artiste de music-hall, le cinéma lui tendit les bras, d’abord modestement avec les débuts du cinéma parlant puis, plus sérieusement, avec des tournages qui s’enchaînèrent.
Crevant l’écran, son charisme exceptionnel en fit rapidement une star dès 1935. La Belle équipe (1936), Pépé le Moko (1937), Le Jour se lève (1939), Quai des Brumes (1938), La Grande illusion (1937) ou encore la Bête humaine (1938), etc. autant de films aujourd’hui inscrits dans les grands classiques.
 
La guerre le vit réfugié à Hollywood puis engagé dans les Forces navales françaises libres. Démobilisé, son retour à la vie civile fut difficile. Ses cheveux avaient blanchi. Il dut se composer un nouveau personnage qui sera dorénavant fort en gueule, d’une force têtue, autoritaire, plein d’expérience, parfois taciturne. Les origines populaires s’effacèrent au profit d’un héros de classes moyennes ou bourgeoises.
Cependant, ce ne fut que dans les 1950, avec Touchez pas au Grisbi (1954), que « l’Institution » Gabin renoua vraiment avec le succès public qui ne se démentira plus. Du policier à la comédie en passant par le drame qui peut avoir oublié la série des Maigret, Le Clan des Siciliens (1969), Le jardinier d’Argenteuil (1966), Le Chat (1973) ou le magnifique Un Singe en hiver (1962) ?
 
Sept mois après que son dernier film, L’Année sainte (1976), soit à l’affiche, Jean Gabin décéda à l'Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine. Il ne rejoignit pas le caveau familial à Mériel.
Il avait souhaité que ses cendres soient dispersées en mer. Une véritable marée humaine piétinante avait voulu lui rendre hommage devant le crematorium du Père-Lachaise où son cercueil était exposé. Commencées dans la retenue, ses obsèques se terminèrent hélas dans une lamentable confusion.
 
Resté très attaché à la marine nationale, le 19 novembre 1976, en présence de son épouse, d'acteurs et de personnalités, l’aviso Détroyat quitta le port de Brest. Après une cérémonie simple et solennelle, on ouvrit l'urne funéraire. La mer d’Iroise, au sud de la chaussée des Pierres-Noires, se transforma alors en tombe de monstre sacré.
L'aviso Détroyat © H Dumas
Ferdinand Moncorgé, dit GABIN (1868-1933)
Cimetière ancien de Mériel (Val-d'Oise)
Il fit ses débuts dans la comédie musicale "Ta bouche" dans un petit concert de la rue du Château-d’Eau, à Paris. C'est à ce moment-là qu'il prit le pseudonyme de Gabin, un nom qu'il avait lu dans un indicateur ferroviaire...Son plus grand titre de gloire ? Un rôle important dans "Là-Haut" avant d’être présent dans la plupart des grandes pièces des Bouffes Parisiens, où, étant membre permanent de la troupe, il permit à son fils de débuter dans l'opérette.
A l'approche de la soixantaine, ses rôles devinrent de moins en moins importants et chantants. Il se retira en 1930, année où Jean commençait à vraiment percer. Il mourut trois ans plus tard d’une embolie sans être jamais apparu au cinéma.
Ferdinand Moncorgé fut inhumé dans le cimetière de Mériel où la famille possédait une maison ouvrière et où Jean Gabin passa son enfance et la majeure partie de son adolescence.
Ta bouche (acte 3) :  Gabin et Mary-Hett
Avec lui reposent ses enfants morts en bas-âge, mais aussi :
 
Hélène Petit (1865-1918)
Epouse de Ferdinand, également artiste elle renonça à sa carrière pour s’occuper de sa nombreuses progéniture (sept enfants dont Jean).
Madeleine Poësy (1890 – 1970)
Sœur de Jean Gabin, l’acteur la considéra toujours comme sa seconde mère. Musicienne, poète et peintre de talent, elle épousa le champion de boxe Jean Poësy
Christ en Croix, oeuvre de Madeleine, église Saint-Éloi à Mériel. Photo Topic Topos
Jean Poësy (1889 - 1955)
Champion d’Europe de boxe poids plume de 1910 à 1914
Merci à Christophe pour la photo
Merci à Christophe pour la photo
Merci à Christophe pour la photo
Merci à Christophe pour la photo
(*) commentaire(s)
10 novembre 2013
Gabin n'était pas que l'auteur de son fils Jean, et du pseudonyme familial. Ce fut un important acteur de seconds rôles au music-hall et au théâtre. Fils d'un chef paveur à la ville de Paris devenu conducteur de locomotive, Ferdinand Joseph Moncorgé, peu intéressé par la carrière dessinateur des Ponts et Chaussées que lui destinait son père, quitta le domicile parental à l'âge de dix-sept ans.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Errancis (75)
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 18 mars 2017
NOUVEAUX ARTICLES
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.