RETOUR THÉÂTRE 
POTTECHER Maurice (1867 – 16 avril 1960)
Parc du Théâtre du Peuple à Bussang (Vosges)
► Homme de théâtre,  écrivain et poète français
Oncle paternel du chroniqueur judiciaire Frédéric Pottecher, il faut bien admettre que son nom est moins bien accroché dans la mémoire collective que celui de son neveu.
Voilà qui est fort regrettable, car Maurice fut à l’origine d’une expérience originale et qui perdure 120 ans après sa création, date de cet article.
 
Issu d’une famille de tisserands vosgiens et prospères, le jeune homme se sentait davantage attiré par une carrière artistique et littéraire que par l’activité familiale.
Le Théâtre du Peuple en 1896
Le Théâtre du Peuple en 1898
De nos jours
http://france.jeditoo.com/Lorraine/vosges.htm
La tombe face au théâtre.
Merci à Guillaume Brioit pour cette photo
Merci à Guillaume Brioit pour cette photo
Merci à Guillaume Brioit pour cette photo
Source unique: le site du Théâtre du Peuple http://www.theatredupeuple.com/le-theatre-du-peuple/de-1895-a-nos-jours
(*) commentaire(s)
15 août 2015
Parti faire ses études à Paris, il y côtoya de grands noms littéraires de l’époque, devint rédacteur à L’Echo de Paris, critique théâtral et musical à La République française, et nourrit très vite ses propres ambitions d’auteur dramatique, se réclamant aussi bien de l'humanisme du théâtre antique ou élisabéthain, que des théories de son époque tel le naturalisme. Sa première pièce, Le Diable marchand de goutte, dans la lignée du théâtre symboliste, fut d'ailleurs saluée par ses pairs.
Témoin des remous qui agitaient le monde du spectacle parisien, il s’orienta vers un théâtre novateur, proche du public, qui exprimait les idées morales qui lui étaient chères : « un théâtre à la portée de tous les publics, un divertissement fait pour rapprocher les hommes et gommer les clivages sociaux et culturels ».
 
En 1895, au cours d’une de ses habituelles villégiatures à Bussang, son village natal et fief familial, l’idée lui vint de monter Le Diable marchand de gouttes, qu’il venait d’écrire, pour une seule représentation. Aidée de sa femme, tandis que les premiers rôles étaient distribués aux membres de la famille Pottecher, les seconds rôles et la figuration étaient tenus par les habitants du village et les ouvriers des usines environnantes. Le succès rencontré marqua le début de la grande aventure du Théâtre du peuple, du théâtre pour tous.
 
Véritable pionnier du théâtre « populaire »,  l'ambition affirmée de Maurice était à la fois d'ouvrir le théâtre à tous les spectateurs et de  confier certains rôles à des comédiens amateurs.
Encouragé, entre autres, par Tolstoï, s'il ne cherchait  pas à impulser un mouvement théâtral national, son œuvre n'en  fut pa moins fondatrice du Théâtre Populaire tel que l’ont pensé et réalisé plus tard Gémier, Copeau, Vilar ou Dasté.
Parmi les grands noms qui fréquentèrent Bussang, on peut citer la troupe de Sacha Pitoëff.
 
Depuis la représentation en plein air de 1895, la scène du théâtre a bien changé en s’agrandissant et en se modernisant avec le temps. Dès son origine, il fut solidement construit en bois de la région pour recréer une atmosphère proche de celle des chalets ou des granges et permettre ainsi aux spectateurs de retrouver un univers familier.
Ancré au cœur du massif vosgien, bien éloigné des mondanités parisiennes et autres théâtres géographiquement inaccessibles, ce théâtre a toujours réussi à regrouper « les bonnes volontés, désintéressées, anonymes et recrutées dans toutes les classes sociales […] et un public « si fidèle, si varié, ouvriers, cultivateurs, citadins et lettrés qui, dans la même joie, se côtoient et se sourient aux entractes, sous les ombrages du grand parc ».
 
Malgré des fortunes diverses, le théâtre est toujours bien là bénéficiant d'un souffle de renouveau.
Sa devise « Par l'art, Pour l'humanité » s'inscrit pleinement dans cette démarche et illustre parfaitement les idéaux fédérateurs de son créateur.
A la mort de ce dernier, son fils spirituel, l’acteur Pierre Richard-Willm, lui succéda à la direction du théâtre et continua à perpétuer la tradition « pottecherienne ». Il fallut attendre 1971 pour voir la première pièce du répertoire classique français, Le Médecin malgré lui de Molière.
 
Maurice Pottecher ne fut pas inhumé dans l’enclos familial du cimetière local, mais au cœur de son œuvre, dans le parc du théâtre. Un petit massif végétal indique sa tombe sur laquelle se dresse une stèle que je suppose en grès des Vosges. Une plaque rappelle que le Padre, comme on le surnommait, repose là en compagnie de sa femme, la comédienne Camille de St Maurice (1875-1957), appelée affectueusement tante Camm par les habitants du village.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 6 décembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.