PAPES ORDRE ALPHABETIQUE
RETOUR RELIGION
PAPES ORDRE CHRONOLOGIQUE 
INNOCENT III (Lothaire « de Conti » de Segni) (1160/1161 – 16 juillet 1216)
Cathédrale San Lorenzo de Pérouse (Italie)
► 176ème pape ► 8 janvier 1198 – 16 juillet 1216
► Successeur de Célestin III
De ses longues années d’apprentissage, avant et après son ordination de sous-diacre par Grégoire VIII (1186), il avait tiré une profonde connaissance des Ecritures, une parfaite maîtrise du vocabulaire et des concepts juridiques qui guidèrent son œuvre et son action servies par le droit et sa capacité à organiser, à codifier et à élaborer des synthèses rigoureuses.
 
Les affaires avec le Saint-Empire germanique furent l’un des premiers et des plus constants de ses soucis, notamment la querelle que déclencha la succession de l’empereur Henri VI dont il profita pour affirmer les droits supérieurs de la papauté face aux empereurs germaniques.
Cathédrale San Lorenzo à Pérouse (1er lieu de sépulture) © Tetraktys
Chapelle Santo Stefano à Pérouse (2ème lieu de sépulture) © I, Sailko
Basilique Saint-Jean-de-Latran  à Rome (3ème lieu de sépulture) © MCP
© MCP
© MCP
© MCP
Source principale :
-Dictionnaire historique de la papauté sous la direction de Philippe Levillain-Ed. Fayard (2006)
(*) commentaire(s)
4 février 2017
Ses relations avec les autres monarchies européennes connurent aussi plusieurs conflits causés, entre autres, par les élections épiscopales, fonction à laquelle il accordait un rôle primordial.
Comme presque tous les représentants de la papauté médiévale, il voulut œuvrer à l’union des Eglises d’Orient.
 
Mais, si une chose résume à elle seule les tendances et les succès mélangés de son pontificat, ce fut la croisade tout azimut.
D’abord la quatrième croisade en Terre sainte, envisagée à la fin de 1199, et pour laquelle il fut le premier à lever des taxes afin, d'une part,  de la financer, et, d'autre part, pour exprimer le droit à « l’exposition en proie », c’est-à-dire le droit pour le pape d’autoriser les catholiques à s’emparer des terres de ceux qui ne réprimeraient pas l’hérésie. Décision qui ouvrait des perspectives alléchantes pour certains et promettait quelques beaux massacres...
 
Mais les croisés qui quittèrent Venise en 1202, faute de moyens financiers vis-à-vis des armateurs vénitiens,  furent progressivement détournés de leur objectif premier, d’abord  par des opérations en Illyrie (Albanie), puis contre Constantinople. Dépassés, le pape et ses légats, préférant transiger, accueillirent favorablement l’installation, en 1204,  d’un « Empire latin » catholique d’Orient. Ils espéraient pouvoir encore infléchir l’action des barons avant tout avides de se tailler des principautés, reconstituer la fameuse unité des Eglises chrétiennes, et disposer d’une nouvelle base de départ pour la Terre sainte. Bien loin d’atteindre ce but, on ne fit qu’accumuler les rancœurs avec les chrétientés orientales et l’on vit, en Occident, s’essouffler  l’idéal  de la croisade. La leçon portant ses fruits, lorsqu’Innocent III envisagea une nouvelle croisade, il fit en sorte de contourner le monopole maritime vénitien. Sa mort interrompit les préparatifs.
 
A l’échec de cette croisade succéda celle contre l’hérésie  cathare, plus connue sous le nom de croisade contre les Albigeois. Poursuivant l’œuvre  de ses prédécesseurs, il se montra néanmoins plus pragmatique en prenant mieux en compte des réalités contemporaines. Il codifia la législation anti-hérétique et, dans cette lutte,  s’appuya d’abord sur son arsenal juridique mêlé à ses conceptions.
Mais là encore, il fut dépassé par les laïcs. S’il partageait pleinement sur les purges à accomplir, il restait réticent à l’intervention des barons du Nord contre les seigneurs du Midi.  En 1208, son funeste appel,
« En avant chevaliers du Christ ! … », devant une situation bloquée, déclencha, l’année suivante, les terribles persécutions contre les cathares, et la guerre sans merci contre ceux qui les protégeait, menées par Simon IV de Montfort.  
 
L’Eglise lui doit de très nombreuses initiatives, plus ou moins heureuses,  liées à des  réformes internes pour moderniser  les institutions ecclésiastiques.
Le point d’orgue de son pontificat de presque vingt ans, fut le concile de Latran IV (1215) qui couronnait l’aboutissement de ses efforts pour le rétablissement de l’orthodoxie catholique, et un règne de monarque à poigne, peut-être plus fécond que brillant,  marqué par la dimension théologique et morale qui donna son unité.
 
En 1216, alors qu’il entreprenait un voyage dans le nord du pays pour rétablir la paix entre Gênes et Pise, il mourut à Pérouse victime d’une mauvaise fièvre (malaria ?) , et y fut inhumé  en la cathédrale San Lorenzo. Un temps regroupés avec ceux de Martin IV et Urbain IV, ses ossement furent transférés en la chapelle Santo Stefano en 1605 ou 1615. Puis, en 1891, à la demande du pape Léon XIII, ils prirent le chemin d’une nouvelle tombe en la basilique Saint-Jean-de-Latran à Rome. Son tombeau, œuvre du sculpteur Giuseppe Luchetti (1823-1907), se trouve dans le transept gauche.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 10 juin 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.