RETOUR ETATS-UNIS
CHISUM John Simpson (1824 - 22 ou 23 décembre 1884)
Cimetière de la famille Chisum à Paris, Texas (USA)
Les origines de la guerre du comté de Lincoln sont complexes mais, cette histoire étant l’archétype de ce qui se passait dans de nombreux comtés, exceptionnellement rentrons un peu plus dans le détail pour expliquer comment les querelles dégénéraient en règlements de comptes sanglants abreuvant ainsi notre histoire de légendes.
Enfin, les hommes de Chisum réussirent à capturer des voleurs qui se révélèrent bien être des hommes de Murphy. Face à une telle évidence, McSween refusa de les défendre. Chisum en profita pour l’embaucher ce qui mit Murphy dans une rage épouvantable.
Pour simplifier, tout avait commencé avec deux vétérans de la guerre civile, le major Laurence Murphy d’origine irlandaise et Emil Fritz d’origine allemande. Les deux furent bientôt rejoints par James Dolan et John Riley qui ouvrirent un commerce dans le comté de Lincoln au Texas.
Quitte à prospérer, ils développèrent un négoce de bétail en vendant la viande aux réserves Apaches et aux troupes du fort Stanton. Ils devinrent rapidement les amis du shérif local, William Brady ainsi que ceux du Cercle de Santa Fe regroupant les politiciens et les hommes d’affaires sans scrupules de la contrée.
Murphy et ses associés tombèrent vite dans la corruption en forçant les petits propriétaires à vendre leur bétail à un prix dérisoire alors que les marchandises atteignaient des prix éhontés. De plus, leurs relations avec le shérif Brady, crapule notoire, leur attirèrent de nombreuses inimitiés.
C’est à ce moment qu’intervint John Chisum.
 
Les ambitions de Murphy ne tardèrent pas à déranger les projets de John Chisum. A la tête d’un cheptel de milliers de « longhorns », Chisum  avait l’habitude conduire ses bêtes sur les pistes les plus dangereuses les exposant aux voleurs de bétail qui restaient systématiquement hors d’atteinte.
Toutefois, persuadé que Murphy n’était pas étranger au vol de ses animaux et que seule son amitié avec le shérif le laissait impuni, Chisum passa à l’attaque. Bien que manquant de preuves, il finit par l’accuser publiquement. Murphy, tout en niant avec mépris, engagea un jeune avocat du nom de Alexander McSween pour le représenter.
Ce rancher et fournisseur de bétail est surtout connu pour être le prototype des grands propriétaires qui défraya la chronique dans une saga qui n’a rien a envier à celle du règlement de comptes à OK Corral. Son histoire est celle de la guerre du comté de Lincoln et d’un bout vie de Billy le Kid.
 
L’action se situe au Nouveau-Mexique où Chisum fut l’un des premiers à s'installer et à résister aux Indiens et aux voleurs de bétail. Moyennant quoi, il devint le plus important propriétaire de bêtes à cornes de l’époque dans cette région.
Chisum avait dans sa manche un autre homme, John Tunstall, un sympathique Anglais qui, attiré par l’Ouest sauvage et « romantique », s’était installé en 1876 dans un ranch.
1-2
1-2
(*) commentaire(s)
Avec son aide, Chisum ouvrit une banque ce qui chatouilla la susceptibilité de Murphy, déjà fort jaloux du succès de Tunstall. Aussi décida-t-il de saisir du bétail de l’Anglais qu’il considérait lui être dû. En février 1878, la bande de Murphy - complétée par des hors-la-loi -, déferla sur le ranch de Tunstall qui fut abattu le 18. Ce qui se passa réellement n’est pas connu.
Laurence Murphy
James Dolan
Alexander Mc Sween
John Tunstall
Longhorn
THEMES 
Chercher
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
________________________________________________________________________________
par Marie-Christine Pénin
COPYRIGHT 2010 - 2017- TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.