RETOUR MOYEN-ORIENT
ARAFAT Yasser, Mohamed Abdel Raouf Arafat al-Qoudwa al-Husseini, dit (1929 – 11 novembre 2004)
La Mouqata'a de Ramallah (Palestine)
Natif du Caire, sa famille, originaire de Jérusalem et de Gaza, avait joué un rôle politique majeur dès les premières révoltes des Palestiniens dans les années 1920, mais avait été obligée de s’exiler par la suite dans la capitale égyptienne. À la mort de sa mère, Arafat retourna à Jérusalem vivre avec son oncle maternel et assista à la révolte palestinienne de 1936 contre la mainmise britannique sur la Palestine.
 
L’exode des Palestiniens, à la suite de la création de l’État d’Israël en 1948, la nakba, signa le début de son engagement.
Convaincu que le peuple palestinien devait prendre en main son propre destin, il milita aux côtés des Frères musulmans égyptiens, sans jamais rejoindre leurs rangs.
Elu président de la Ligue, puis de l’Union des étudiants palestiniens (1952), l’un des premiers laboratoires de la mobilisation politique palestinienne, muni de son diplôme d’ingénieur, il se rendit ensuite au Koweït où il créa, en 1959, une organisation de résistance connue sous le nom de Fatah, le Mouvement de Libération de la Palestine.
L’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), organisation palestinienne politique et révolutionnaire, fut créée en 1964. Elle représentait un mouvement de résistance de tous les Palestiniens et comportait plusieurs organisations palestiniennes, dont le Fatah, qui en prit le contrôle cinq ans plus tard. Cette organisation avait pour objectif la libération de tout le territoire palestinien de l’entité sioniste par la lutte armée. Cependant, cette dernière étant remise en cause, Arafat se tourna progressivement vers la politique du dialogue, privilégiant ainsi la volonté d’obtenir une reconnaissance internationale de la cause palestinienne. À cet égard, l’itinéraire politique d’Arafat commença réellement en 1969, lorsqu’il devint le président du Comité exécutif l’OLP et par sa prise de parole aux Nations Unies (nov.1974).
 
Après de nombreuses démarches diplomatiques, désormais sa lutte pour les droits des Palestiniens se traduisit par sa volonté de reconnaître l’existence d’un Etat israélien, mais aux côtés d’un État palestinien sur les territoires occupés en 1967 (Cisjordanie, Bande de Gaza, Jérusalem-est). Il présida l’Autorité palestinienne mise en place grâce aux accords d’Oslo de 1993 et 1995, tentative de paix historique pour laquelle lui et Yitzhak Rabin, premier ministre israélien, reçurent le prix Nobel de la Paix en 1994.
 
Depuis les accords d’Oslo, la Mouqata'a désignait les bureaux gouvernementaux de l'Autorité palestinienne et le quartier général de l'administration locale palestinienne. En 2002, lors de la deuxième  intifada (2000-2004), l’armée israélienne  détruisit la plupart des Mouqata'a de Cisjordanie. Celle de Ramallah ne fut que partiellement détruite avant d'y établir un siège du quartier général occupé par Arafat. Ce fut là le camp retranché qu'il occupa lorsque Ramallah  fut assiégée par l’armée israélienne durant plus de deux ans avant que, gravement malade,  il ne soit contraint de quitter son refuge pour l’hôpital de Clamart en France (28 oct.) où il mourut deux semaines  plus tard.  
 
Dans le respect de l’usage musulman  d’une inhumation le lendemain du décès, il fallait faire vite. Le jour même,  à l'issue d'une brève cérémonie officielle sur la base aérienne militaire de Villacoublay , la dépouille du  raïs  s’envola pour Le Caire où lui furent réservées des funérailles « militaires » en présence de nombreux dignitaires étrangers avant son départ pour Ramallah.  Israël ayant refusé sa dernière demeure à Jérusalem, les dirigeants palestiniens choisirent de l’inhumer  dans son ancien QG de la Mouqata'a de Ramallah avec de la terre prélevée sur l'Esplanade des Mosquées de Jérusalem. En attendant la construction de son mausolée, il fut enseveli dans la cour nettoyée de ses décombres.
Villacoublay © Archives Line Press
Villacoublay © Archives Line Press
Conçu par l'architecte palestinien Jaafar Touqan dans la cour de la Mouqata'a, le mausolée construit de 2006 à 2007, est composé de verre et de pierres de taille de Jérusalem et fait partie du « mémorial de Yasser Arafat », complexe abritant également un musée et une mosquée avec son minaret adjacent équipé d'un laser qui pointe chaque nuit la mosquée d’Al-Aqsa à Jérusalem. Erigé sur une esplanade pavée, entouré d’un bassin sur trois côtés, le monument a la forme d’un cube rappelant symboliquement la Kaaba à La Macque et dont le sommet est parcouru de versets coraniques. Ses dimensions, 11 mètres par 11 mètres, évoquent la date de la mort d'Arafat, le 11 novembre. A l’intérieur, sur le tombeau gardé est inscrit en arabe « Notre leader Yasser Arafat est enterré ici ». Il fut inauguré le 11 novembre 2007, à l'occasion du troisième anniversaire de la mort du leader.
 
Chef de guerre révolutionnaire vêtu de son keffieh noir et blanc et symbole d’un peuple de réfugiés en exil, Arafat,  s’il n’est pas exempt de reproches  comme la corruption et la  violation des règles démocratiques, à défaut d’avoir pu bâtir un réel Etat palestinien, il est, à ce jour, la seule personnalité qui fut  capable de proposer un compromis historique avec les Israéliens.
A Ramallah, au milieu d'une foule compacte, le cercueil, porté par des hommes des forces spéciales palestiniennes, essaye de se frayer un chemin. © Manu Pochez/RFI
Première sépulture d'Arafat dans la cour de la Mouqata'a © Manu Pochez/RFI
© MCP
Des gardiens du tombeau qui posent complaisamment © MCP
© MCP
© MCP
Sources principales :
-http://www.france-palestine.org/Le-musee-Yasser-Arafat-ouvre-ses-portes-a-Ramallah
-https://www.liberation.fr/grand-angle/2004/11/24/jours-de-cendres-a-la-mouqata-a_500540
-https://www.nouvelobs.com/monde/20041111.OBS1271/arafat-funerailles-officielles-vendredi-au-caire.html
(*) commentaire(s)
5 juillet 2019
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 18 octobre 2019
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2019 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.