RETOUR LITTERATURE
Après quelques semaines de rénovation, la sépulture d'Oscar Wilde a retrouvé son allure d'antan
 
PARIS (Reuters) 30 novembre 2011
 
" Trop d'amour use la pierre. Ce constat a amené la famille et les admirateurs d'Oscar Wilde à protéger la sculpture ornant la tombe du dandy irlandais au cimetière parisien du Père-Lachaise.
Le monument rénové a été inauguré mercredi, jour anniversaire de la mort de l'auteur du "Portrait de Dorian Gray", lors d'une cérémonie en présence de son petit-fils Merlin Holland et du ministre irlandais des Arts, Dinny McGinley.
Rouge à lèvres et graffitis ont abîmé au fil des ans la statue de pierre signée Jacob Epstein représentant un ange en vol érigée en 1914 sur la tombe de Wilde, l'une des plus visitées du cimetière de l'Est parisien où reposent aussi, parmi maintes autres célébrités, Edith Piaf et Jim Morrison.
Après plusieurs mois de rénovation financée avec le concours du gouvernement irlandais, des autorités du Père-Lachaise et des Monuments historiques français, la tombe de pierre a retrouvé son aspect initial. Un panneau de verre la protège désormais à mi-hauteur des effusions de ses admirateurs, qui sont allés jusqu'à émasculer l'ange sculpté dans les années 1960.
"C'est un jour très émouvant pour moi", a déclaré Merlin Holland à Reuters TV. "C'est la fin d'années de tourments à réfléchir à la manière d'honorer la mémoire d'Oscar Wilde. C'est une joie de savoir que l'Irlande m'a aidé à prendre soin de lui".
Né à Dublin en 1854, Oscar Wilde est mort à Paris le 30 novembre 1900, à l'âge de 46 ans. Condamné en Angleterre pour homosexualité, ruiné par différents procès, l'auteur s'exila à Paris trois ans avant sa mort.
D'abord enterré à Bagneux (Hauts-de-Seine), son corps a été transféré au Père-Lachaise quand son ami et légataire Robert Ross a pu lui offrir une concession. La tombe est aujourd'hui inscrite sur la liste des Monuments historiques français."
Il adorait la France, qui était le pays de la créativité au XIXe siècle. Je crois qu'il aurait été heureux d'être enterré en France, d'ailleurs il détestait l'Angleterre à la fin de sa vie", a déclaré à Reuters TV l'acteur anglais Rupert Everett, qui a interprété à plusieurs reprises des oeuvres d'Oscar Wilde.L'univers d'Oscar Wilde est à l'honneur jusqu'au 15 janvier 2012 au musée d'Orsay à Paris dans une exposition intitulée "Beauté, morale et volupté dans l'Angleterre d'Oscar Wilde".
 
Elizabeth Pineau, avec Pauline Mével, édité par Gilles Trequesser-
WILDE Oscar (Oscar Fingal O’Flahertie Wills, dit) (1854- 30 novembre 1900)
Cimetière du Père-Lachaise, 89ème division, (Paris)
Ecrivain irlandais
S’illustrant très tôt par ses qualités littéraires, mais aussi par son dandysme insolent, les œuvres d’Oscar Wilde connurent de son vivant un vif succès particulièrement après la parution du Portrait de Dorian Gray en 1886.
 
Bien que marié en 1884 et père de deux enfants, Oscar afficha bientôt en public son homosexualité d’abord avec Robert Baldwin Ross, dit Robbie journaliste et critique d’art, puis avec Lord Alfred Douglas de Queensberry. Dans une Angleterre figée dans son puritanisme victorien, la vie débridée des deux amants provoqua un véritable scandale. Le père d'Alfred, cherchant à mettre un terme à cette relation par tous les moyens fut à l’origine
Deux ans plus tard, son fidèle ami et ancien amant fit en sorte qu’il soit inhumé au Père-Lachaise. Jacob Epstein, précurseur de la sculpture moderne, fut chargé de l’ouvrage que l’on peut voir aujourd’hui. Le 20 juillet 1909, Robert Baldwin Ross, accompagné de Vyvyan, le fils cadet d’Oscar, assistait au transfert de ses restes au cimetière du Père-Lachaise.
Son second fils mourut à Londres.
Sa tombe, aujourd’hui classée monument historique, fut longtemps l’objet d'un scandale auquel était habitué Oscar. Considérée comme osée et provocante, elle fut bâchée jusqu’en 1914. Invisible mais protégée, du jour où elle réapparut elle devint le livre ouvert du fanatisme de ses admirateurs qui la couvrirent de graffitis. Restaurée, entourée d’une barrière, rien n’y fit. Les traces de rouge à lèvres laissées par des baisers passionnés et les inscriptions continuèrent et continuent à se graver dessus faisant du sphinx d’Epstein un chef-d’œuvre de reconnaissance défiguré.  Le sphinx, animal mythique, rappelle le poème éponyme de Wilde.
Un quatrain  extrait de la Ballade de la geôle de Reading est gravé sur la tombe.
Photo MCP
Photo MCP
Après une opération de l’oreille, il sombra dans un semi coma et mourut d’une méningite quelques jours plus tard dans un hôtel miteux. Sur son lit de mort, il demanda la présence d’un prêtre et se convertit au catholicisme.
Il fut inhumé au cimetière parisien de Bagneux dans une concession provisoire. Afin de préserver ses ossements en attendant sa tombe définitive, on couvrit son corps de chaux vive.
Ancienne tombe d'Oscar Wilde au cimetière parisien de Bagneux
La tombe d'Oscar Wilde nettoyée et dorénavant protégée des dédicaces...Photo Reuters
SÉPULTURES DES PROCHES D’OSCAR WILDE
Robert Baldwin Ross (1869 - 5 octobre 1918)
Cimetière du Père-Lachaise, 89ème division (Paris)                        
Il décéda brutalement alors qu’il préparait un voyage à Melbourne où il devait inaugurer une exposition à la National Gallery. En 1950, pour le cinquantième anniversaire de la mort d’Oscar Wilde, ses restes furent transportés dans sa tombe.
Alfred Bruce Douglas (1870 - 1945)
Cimetière du monastère franciscain de Crowley, Sussex (Angleterre)
Il fut inhumé avec sa mère.
Find a Grave
Find a Grave
Constance Llyod Wilde (1858 – 5 avril 1898)  
Cimetière monumental  Staglieno de Gênes (Italie)
Sa femme ne divorça pas mais prit le nom de Holland pour se préserver avec ses enfants du scandale. Elle décéda à Gênes après une opération de la moelle épinière et y fut inhumée au de cette ville. Oscar se rendit sur sa tombe l'année précédent sa mort.
Find a Grave
Cyril Holland (1895 – 9 juin 1915)
Cimetière militaire de St. Vaast à Richebourg-L'Avoue (Pas-de-Calais)
Son fils aîné trouva la mort pendant la bataille de Neuve-Chapelle lors de la Première guerre mondiale à laquelle il avait pris part.
Merci à Antoine Roussel pour la photo
Merci à Antoine Roussel pour la photo
(*) commentaire(s)
Vyvyan Holland (1886 – 10 octobre 1967)
d’un procès qui se termina en 1895 par la condamnation d’Oscar à la peine maximale de deux ans de travaux forcés en vertu d'une loi interdisant l'homosexualité. A sa libération Oscar quitta l’Angleterre pour Paris où il résida sous le nom de Sébastien Melmoth en référence au roman de Charles Maturin, Melmoth the wanderer. Malgré l’aide ses amis comme André Gide, il termina sa vie dans la solitude et la misère.
Chercher
THEMES 
ACCUEIL
DE A à Z 
CONTACT
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
FACEBOOK
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 17 avril  2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.