BABEUF François Noël, dit Gracchus (1760 - 27 mai 1797)
Cimetière du Grand Faubourg de Vendôme (Loir-et-Cher)
Témoin de l’effrayante misère du peuple et de l’incapacité immédiate du Directoire à la résoudre, il voulut passer à une forme d’action plus radicale mais, dénoncé, il fut arrêté en tant que chef de la
« Conspiration des Egaux ».
 
Trahi par le dénommé Grisel, agent introduit par le Directoire, il fut arrêté le matin du 21 floréal an IV dans la chambre où il avait passé la nuit à méditer sur l’insurrection et la réforme.
Drouet, faisant partie des Cinq-Cents, ne pouvait, selon la règle, être jugé à Paris mais à au moins cent-vingt kilomètres de la capitale.
On chercha donc une ville correspondant à ce critère parmi d’autres. Le choix s’arrêta sur la Haute Cour siégeant à Vendôme.
 
Plus d’une soixantaine de personnes étaient impliquées dans cette conspiration dont Drouet, Antonnelle et Félix Lepelletier de Saint-Fargeau (le frère de Louis Michel mort assassiné).
Le babouvisme ou le communisme naissant.
Evitant le couperet révolutionnaire, entre autres grâce à la mort de Robespierre, François Noël, dans le Tribun du peuple, réclamait la suppression de la propriété privée, la mise en commun des terres afin de fonder « La République des Egaux ».
Considéré comme l’un des premiers théoriciens du communisme moderne, une partie de ses manuscrits est conservée à l’Institut du marxisme-léninisme de Moscou.
Soixante-cinq personnes étaient concernées par le procès. Et quel procès ! Pendant trois mois, de virulentes joutes oratoires opposèrent l'accusation à Babeuf et à ses amis qui, à plusieurs reprises, bénéficièrent du soutien du public. A leurs terribles accents de colère, à leur liberté de langage, à la manière dont ils récusaient la compétence du tribunal, les accusés ne trahirent pas leur image de combattants. Si certaines séances furent orageuses, il y en eut aussi de poignantes où le chef des conjurés, au comble de l'émotion, exposa sa doctrine et provoqua les sanglots de l'assistance. La salle en émoi reprenait même avec eux les chants révolutionnaires. Le verdict a d'ailleurs suscité un grand tumulte dans l'assistance.
Entre les condamnés au bagne, les acquittés et les fuyards (dont Drouet), Babeuf se retrouva seul devant le tribunal avec le dénommé Darthé. Tous deux furent condamnés à mort.
 
A l’annonce du verdict, Gracchus aurait tenté de se suicider en s’enfonçant dans le corps, qui un fil de laiton, qui un stylet, qui un poignard….
Le lendemain matin la guillotine rattrapait l’histoire d’un Gracchus Babeuf déjà mourant. C’était sur la place d’armes (Place de la République).
 
Or, il est à noter que depuis le début de cette affaire les Vendômois, ayant pris fait et cause pour les conjurés, n’auraient jamais accepté un tel traitement sans réagir.  D’autre part, même si en 1797 l’époque était encore troublée, les exécutés étaient toujours conduits dans une fosse après une exécution officielle. Enfin, si les autorités avaient eut l’intention de se débarrasser des corps pour éviter tout hommage ultérieur sur leur tombe, elles se seraient chargées de les faire disparaître, ce qui ne fut pas le cas.
 
Les deux corps restèrent exposés au public une partie de la matinée et puis, aucun document n’ayant été retrouvé concernant leur inhumation, la légende prit le pas sur les faits.
Les deux corps auraient été jetés à la voirie et récupérés ensuite soit par des paysans des hameaux de la Chappe, soit par ceux de Montrieux, qui les auraient ensevelis dans un champ.
 
Plus réaliste et certainement plus probable est la version dorénavant retenue. Les corps furent transportés au cimetière principal de la ville situé au Grand Faubourg et inhumés dans une même fosse anonyme.
En 1832, le nouveau cimetière de la Tuilerie était ouvert sans que les tombes de l’ancien cimetière n’y soient toutes transportées. Ainsi se perdit la trace de Gracchus Babeuf.
 
Une fois acquitté, Félix Le Pelletier de Saint-Fargeau, ne voulant pas être en reste vis à vis de ceux qui s’étaient occupés de sa nièce après l’assassinat de son frère Louis Michel Le Pelletier de Saint-Fargeau, adopta à son tour le fils de Gracchus.
 

Sources: Tous mes remerciements à Mr Pasquier historien local  de Vendôme
(*) commentaire(s)
RETOUR LOUIS XVI ET LA RÉVOLUTION 
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 4 décembre 2019
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
-Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2019 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.