RETOUR LITTÉRATURE
► Poète français
DESNOS Robert (1900 – 8 juin 1945)
Cimetière du Montparnasse, 15ème division (Paris)
Dorénavant, Il se consacra à des activités journalistiques et à la poésie. Spécialiste de la radio à partir de 1932 et auteur, avec son ami Aléjo Carpentier, de slogans publicitaires vite devenus populaires, il lança aussi avec succès la Complainte de Fantômas sur Radio Paris.
 
Dès 1934, il adhéra  à des mouvements antifascistes. Mobilisé en 1939,  il continua la lutte dans la Résistance après la défaite de 1940. Collaborant au quotidien Aujourd’hui, dont le fondateur, Henri Jeanson, fut arrêté, Desnos, "mine de rien", selon son expression, réussit à publier des articles de littérature qui incitaient à préparer un avenir libre. Dans le même temps, il fabriquait de faux papiers pour des Juifs ou des résistants en difficulté pour le réseau AGIR et, sous le pseudonyme de Cancale, il participait aux publications anti-allemandes clandestines, etc.
 
Arrêté le 22 février 1944 par la Gestapo, emprisonné à Fresnes puis à Compiègne, le 27 avril, il fit  partie d'un convoi à destination d’Auschwitz avant d’en prendre un autre pour Buchenwald où il arriva le 12 mai. Deux jours plus tard, il repartait pour le camp de  Flossenburg avant d’être acheminé à celui  de Flöha, en Saxe, où se trouvait une usine de textile désaffectée reconvertie en usine pour carlingues de Messerschmitt  fabriquées par les prisonniers.
 
Le 14 avril 1945, sous la pression des armées alliées, le camp de Flöha  fut évacué. Commença alors une longue marche durant laquelle une partie des prisonniers les plus épuisés fut traînée jusqu’à Theresienstadt, à Terezin (République Tchèque). Robert Desnos était de ceux-là. Dans le dispensaire de fortune, le poète finissait de vivre.
Mais, par extraordinaire, un dernier rayon de soleil lui fut offert.  Tout à fait par hasard, un aide soignant, Joseph Stuna, qui connaissait l’œuvre de Desnos,   aidé par Aléna Tesarova,   fut affecté à la baraque n°2 où gisait Robert sur sa paillasse. Cherchant à l’identifier, Stuna l’entendit répondre dans un souffle « Oui, oui, Robert Desnos, le poète, c'est moi ». Malgré les soins dévoués des deux jeunes gens, il était trop tard.
Dernière photo connue de Robert Desnos
Il avait résisté à la faim, à la dysenterie, à l’hiver, aux mauvais camarades, au travail forcé, aux S.S. Le 8 juin, typhus eut raison de lui.
 
Pour des raisons d’hygiène, tous les cadavres étaient brûlés par trois ou quatre. Cependant, Stuna obtint l’autorisation que la dépouille de Desnos le soit seule. Puis il remit les cendres à l’ambassade de France.
Le 6 août, informée par l’AFP, la presse confirmait la mort du poète.
LA FOURMI
 
Une fourmi de dix-huit mètres
Avec un chapeau sur la tête,
Ça n'existe pas, ça n'existe pas.
Une fourmi traînant un char
Plein de pingouins et de canards,
Ça n'existe pas, ça n'existe pas.
Une fourmi parlant français,
Parlant latin et javanais,
Ça n'existe pas, ça n'existe pas.
Eh! pourquoi pas?
LE PÉLICAN
 
Le Capitaine Jonathan,
Etant âgé de dix-huit ans
Capture un jour un pélican
Dans une île d'Extrême-Orient,
Le pélican de Jonathan
Au matin, pond un œuf tout blanc
Et il en sort un pélican
Lui ressemblant étonnamment.
Et ce deuxième pélican
Pond, à son tour, un œuf tout blanc
D'où sort, inévitablement
Un autre, qui en fait autant.
Cela peut durer pendant très longtemps
Si l'on ne fait pas d'omelette avant.
Parmi toutes les sources consultées, je recommande particulièrement l’hommage, dirigé par Samy Simon, qui lui fut rendu le 30 octobre 1946 à la radio et comprenant le témoignage de Joseph Stuna: http://www.arcane-17.com/rubrique,30-octobre-1946,1197494.html
(*) commentaire(s)
La modeste sépulture, dont le temps efface le nom, serait difficile à trouver sans les petits cailloux déposés par ses admirateurs comme un chemin à suivre...Photos MCP
Robert Desnos fut introduit, en 1922, dans un groupe littéraire qui se manifesta bientôt comme le mouvement surréaliste et dont il devint, temporairement, l’une des expressions exemplaires.
Par la facilité avec laquelle il se prêtait aux expériences de l’écriture automatique, des rêves et autres « cadavres exquis », Desnos joua un rôle nécessaire et inoubliable dans ce mouvement. Toutefois, en 1930, se refusant à suivre André Breton vers le communisme, ce fut la rupture.
A Prague, entre les 14 et 15 octobre 1945 se tinrent des cérémonies de remises de ses cendres à la France qui furent couvertes par Samy Simon, l’un des meilleurs reporters de la Radiodiffusion Française.
 
Rapportées de Bohême par avion, le retour de ses cendres en France fut l’occasion de plusieurs hommages. Paul Éluard, l'ancien compagnon surréaliste, prononça l'allocution en son honneur afin de souligner le retour des cendres du poète à Paris.
 
Ses funérailles eurent lieu le 24 octobre en l’église Saint-Germain-des-Prés entièrement tendue de noir, monumental catafalque tricolore où brillaient des centaines de cierges, le tout animé par de la grande musique. François Mauriac, qui représentait l'Institut, pria pour le repos de l'âme du poète surréaliste qui était anticlérical et l’homme le plus simple du monde… Mais Youki, sa femme, avait cru bien faire.
Après la cérémonie, les cendres furent inhumées au cimetière du Montparnasse dans le caveau familial.
 
Sa mémoire est honorée au Panthéon parmi les écrivains combattants des deux guerres mondiales. Sa mort précoce et dramatique avait tronqué une œuvre qui était loin de son accomplissement. Alors, juste pour le plaisir, deux de ses incontournables:
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 12 juillet 2018
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.