RETOUR CINÉMA, TÉLÉVISION, etc. 
MARAIS Jean (1913 – 8 novembre 1998)
Cimetière ancien de Vallauris (Alpes-Maritimes)
► Acteur, céramiste, sculpteur et peintre  français
Elle explosa vraiment à la fin des années 1950 lorsqu’il endossa, sous la surveillance de Cocteau, des rôles plus populaires de héros et bretteur jovial dans des films de cape et d’épée mettant en avant sa nature sportive : Le Bossu (1959) avec Bourvil, Le Capitan (1960), Le Capitaine Fracasse (1961), etc. A noter, qu’avec Jean-Paul Belmondo, il fut l’un des rares acteurs à réaliser lui-même ses cascades. Le développement télévisuel participa aussi à sa grande popularité.
Il n’en quitta pour autant le théâtre dont il avait caressé les planches dès 1937 année où Cocteau lui avait donné un rôle dans Œdipe Roi. Par la suite il exerça aussi comme metteur en scène.
 
Après la mort de Cocteau en 1963, il se perdit un peu, entre autres, dans le cycle parodique des Fantômas dans lequel il interpréta, sans grande conviction, le rôle du journaliste Fandor mais que la nostalgie aime parfois à revoir.
Peau d’âne (1970), film hommage à Jean Cocteau de Jacques Demy, fut sa dernière grande interprétation
Peau d'âne
Le Passe-muraille d'après l'oeuvre de  Marcel Aymé, inauguré en 1989. Photo MCP
Photo MCP
Obsèques de Jean Marais. Photo INA
Photo MCP
Photo MCP
Photo MCP
La Belle et la bête encore et pour toujours. Photo MCP
(*) commentaire(s)
L’âge venant, sa "belle gueule" de jeune premier et ses capacités athlétiques avaient fait leur temps.La Nouvelle Vague l’ignora. Il n'en conçut aucune amertume : «On ne me proposait plus que des films d'aventures. Le piège que j'avais voulu éviter toute ma carrière se refermait. J'ai commencé par refuser. Et puis on ne m'a plus rien proposé du tout.» Il reçut un César d'Honneur en 1993.
 
Il se retira alors en Provence où il se consacra à la céramique ; après des débuts difficiles, l’amateur devint un artisan tout à fait honorable. Il ouvrit un magasin et une galerie d'art à Vallauris. Chaque année, depuis 1986, il participait à la Fête de la Poterie en créant notamment l’affiche de l’évènement. Ainsi retrouvait-il ses premières passions artistiques lorsque, fort jeune, il rêvait de peinture. Il fut également un talentueux sculpteur sur bronze, comme l’attestent les œuvres qui ornent sa tombe ou encore le
« Passe-muraille », en hommage à l'oeuvre de Marcel Aymé (place Marcel Aymé à Paris ).
Dans le même temps, il continua à s’occuper de théâtre et œuvra à la conservation fidèle de la mémoire de Jean Cocteau. La boucle se bouclait sans qu’il n’ait jamais cessé d’avoir de la chance, de se faire plaisir et de s’amuser.
Jeannot, comme l’appelait Cocteau, décéda à Cannes et fut inhumé dans l'ancien cimetière de Vallauris cinq jours plus tard.
 
Perché sur les hauteurs de Vallauris le cimetière ancien, s’étale en restanques aux pieds du visiteur. Difficile de se garer sur le minuscule parking qui lui est réservé, la plupart du temps encombré par les voitures des résidents limitrophes.
La tombe de Jean Marais, que plus rien n’indiquait  lors de ma visite fin juin 2011, se situe tout en bas, le long d’un des murs de ce cimetière sans charme.
On aurait pu imaginer un cadre plus poétique pour accueillir sa sépulture dont il créa les sculptures funéraires véritable hommage au monde fantastique de Cocteau. On quitte l'endroit avec un curieux mélange de déception et d'étrangeté dû à l'atmosphère générale.
Orphée ne te retournes pas afin de profiter de ton éternité...
« Je me fous de la postérité » confiait Jean-Villain Marais devenu monstre sacré sous le nom de Jean Marais.
 
La postérité, elle, n’a pas oublié cet artiste aux multiples talents, au charisme indéniable et à l’élégance naturelle.
Etonnant destin que le sien jalonné d’heureux hasards et de rencontres opportunes dont il sut intelligemment tirer profit. La plus importante, celle de la « seconde naissance » comme il disait, fut avec Jean Cocteau en 1937.
 
Devenu son compagnon, Cocteau exploita la beauté et la prestance de Jean Marais dans des chefs-d’œuvre : La Belle et la Bête (1945), d’une extraordinaire poésie moderne, L'Aigle à deux têtes (1947), Les Parents terribles (1948) ou Orphée (1950). Commencée avec L'Eternel retour de Jean Delannoy (1943), la carrière de Jean Marais était lancée.
RETOUR THÉÂTRE
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 19 octobre 2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.