RETOUR BEAUX-ARTS
LE NAIN (LES FRÈRES) : Antoine, Louis et Mathieu
Eglise Saint-Sulpice (Paris)
15 mars 2012
► Peintres français
Les fratries d’artistes ne sont pas si rares. Mais ce qui distingue celle des Le Nain est précisément qu’il très difficile, voire impossible de différencier leur travail d’autant qu’il signait pareillement. Néanmoins, les œuvres les plus célèbres sont souvent attribuées à Louis.
Jusqu’au 19ème siècle, l’histoire de cette famille qui illustra le 17ème siècle resta longtemps un problème.
Originaires de Laon, formés par un peintre étranger, que l’on suppose Flamand, tous trois étaient très unis dès le début. Ils s’installèrent à Paris où ils formèrent une sorte d’association ayant leur atelier en commun et vivant ensemble.
Leur atelier ne tarda pas à être réputé.
A la veille du mouvement classique, leurs œuvres détonnaient. Peintres de paysans, de la vie réelle, ils traitèrent des sujets dédaignés par leurs contemporains. Nous pouvons leur savoir gré d’avoir rendu ce que d’autres ont oublié. Ils retracèrent des compositions analogues à celles où excellaient les artistes des Pays-Bas : les Le Nain sont en quelque sorte  nos peintres flamands.
 
Tous trois furent reçus le même jour de 1648 à l’Académie de peinture et de sculpture. Qualifiés de peintres "de bambochades", ce qui signifiait peintres de genre, genre vers lequel ils penchaient naturellement, sans résumer leur style, ce terme leur convient plutôt bien.
D’une facture inégale, certains tableaux révèlent un art supérieur, tandis que d’autres, les plus nombreux, témoignent d’une exécution commune.
A priori aucun ne se maria. Louis et Antoine moururent à deux jours d’intervalle sans qu’on en connaisse la raison. Tous les trois furent inhumés en l'église Saint-Sulpice où il ne reste aucune trace de leurs tombes.
LE NAIN  Antoine (v. 1588 - 25 mai 1648)
Reçu maitre-peintre à St-Germain-des-Prés en 1629, il excellait dans les miniatures et portraits en raccourci fortement typés. On lui attribue notamment la Réunion de famille (1642- huile sur plaque de cuivre)  Musée du Louvre .
LE NAIN Louis (v. 1593- 23 mai 1648)
Réussissant plutôt dans les portraits à demi-corps et les bustes,  les œuvres les plus célèbres des frères lui sont attribuées. Elles furent influencées par les bambochades italiennes (scènes paysannes à tendance caricaturales) et par les scènes de genre hollandais : la Famille de paysans et le Repas de Paysans (vers 1642) seraient de sa main.
LE NAIN Mathieu (v. 1607-20 avril 1677)
Considéré comme le moins personnel et peut-être le plus élégant des trois, outre être académicien comme ses frères, il fut aussi peintre ordinaire de la ville de Paris (1633). Avec la mort d’Antoine et de Louis, l’union dans laquelle ils vivaient fut cruellement brisée pour Matthieu qui leur survécut.  Il aurait alors terminé certaines de leurs œuvres ce qui rend leur attribution encore plus difficile.
Son mérite de portraitiste et ses relations à la Cour, il fit un portrait d’Anne d’Autriche très apprécié de Louis XIII, lui permirent d’obtenir quelques honneurs, dont celui de se parer du titre de chevalier, et des ressources substantielles dues aussi à ses héritages familiaux. Il mourut à son à son domicile près de Saint-Sulpice.
On lui attribue la Nativité (1632) (Musée du Louvre), les Joueurs de cartes , les Joueurs de Tric-Trac.
 
Le billet annonçant sa mort a été conservé.
Repas de Paysans
Famille de paysans
Réunion de famille (1642- huile sur plaque de cuivre) Musée du Louvre.
Joueurs de cartes (Musée Granet d’Aix-en –Provence)
Joueurs de Tric-Trac (Musée du Louvre)
Sources principales: Les frères Le Nain par Antony Valabrègue (1844 – 1900) paru en 1904
(*) commentaire(s)
Le Reniement de Saint-Pierre (Musée du Louvre)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 6 décembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.