RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XV
DUBOIS Guillaume, dit l'abbé ou le cardinal Dubois (1656 - 10 août 1723)
Eglise de la collégiale Saint-Honoré (Paris)
Sacré Dubois serait-on tenté de dire !
 
Natif de Brive-la-Gaillarde, tonsuré à treize ans, il appartenait à cette « lignée occitane de grands prélats semi-libéraux » typique du Midi des Lumières. La vocation n’était guère intervenue dans son choix de carrière, mais l’habit lui permettait de suivre de bonnes études en restant dépourvu de l’esprit religieux.
 
En 1687, remarqué par son intelligence, il obtint le poste très envié de précepteur Philippe d’Orléans, neveu de Louis XIV, alors âgé de treize ans.
Guillaume Dubois fut inhumé dans l’église de la collégiale Saint-Honoré. A la Révolution, sa tombe fut profanée. L’église fut démolie en 1792. Une maison de tolérance, édifiée à l’emplacement de l’ex-chapelle, utilisa son ancien caveau comme fosse d’aisance. Son tombeau, préservé au Musée des Monuments français, fut transporté par la suite en l’église Saint-Roch où il est encore.
Sources principales:
-  Le Régent de Jean-Christian Petitfils -Ed. Fayard (2001)
-  Les 200 cimetières du vieux Paris de Jacques Hillairet
Billet d'invitation pour le service funèbre du Cardinal Guillaume Dubois en l'église Saint Honoré le 19 aout 1723. BnF
MCP
(*) commentaire(s)
Sans avoir les mœurs déplorables qu’on lui a prêtées, il est certain que l’abbé ne s’embarrassait pas de scrupules. Ce fut avec l’âge qu’il devint un trousseur de jupons ne dédaignant pas, à l’occasion les entremetteuses et les filles de joie.
 
Plus ambitieux que débauché, il avait bien plus d’intérêt à jouer la carte de la vertu vis-à-vis de son élève que de l’entraîner dans des vices comme on l’a laissé souvent entendre. Tous les témoignages l’attestent comme un homme de bonnes mœurs dont on s’honorait de l’amitié.
 
Il fut tout à fait à la hauteur de sa tâche et sut, sur ce point, satisfaire la  princesse Palatine, mère de Philippe d’Orléans. Les choses se gâtèrent lorsqu’elle apprit l’influence qu’il avait eu sur la mariage de son fils et de Mlle de Blois.
 
Cependant, avec son museau de fouine, l’abbé, ébloui, regardait avec convoitise le faste de Versailles et de ses résidents. Il lui fallait bousculer les étapes pour devenir riche. De sollicitations en coups de chance, il finit par cumuler  charges et dignités recevant au passage des abbayes en commende (d’où l’appellation d’abbé que lui conserva la postérité), la mitre d’évêque de Cambrai (alors qu’il n’est pas prêtre !) et le chapeau de cardinal qu'il convoitait avec ardeur.
Le fait que Philippe d’Orléans devienne Régent participa aussi à sa fortune. Devenu son Premier ministre, chantre de la diplomatie secrète et intriguant, en recherchant l’alliance de l’Angleterre, ce travailleur infatigable assura à la France une longue période paix.
Une fois le pouvoir absolu entre ses mains, nul ne put s’opposer à sa puissance. Il s’était mis en tête de surpasser ses prédécesseurs.
Puis, il s'aperçut qu’il lui manquait la consécration de monde littéraire et scientifique…En 1721, l’oubli fut réparé. L’abbé fut reçu à l’Académie française et, en 1723, à l’Académie des sciences.
 
Un peu avant la fin de la Régence son influence se fit moindre. Sa santé se dégrada rapidement dès le début de 1723.
Souffrant mille maux depuis des mois, le 9 août, il se fit conduire à Versailles où des médecins, sous prétexte de le soulager, lui infligèrent les pires souffrances. Il expira le lendemain au soulagement général, sauf de Philippe d'Orléans, qui fut sincèrement peiné.
Comme une paire indissociable, ce dernier le suivit dans la tombe quatre mois plus tard.
 
Depuis des années, Dubois avait réussi à s’aliéner une haine collective. Non pas qu’on lui reprochait ses prétendues débauches, ni son avidité insatiable, ni son machiavélisme, ni même son athéisme supposé ou réel. Pis que tout, cet homme issu du néant, de basse extraction, n’aurait jamais dû sortir de sa tourbe plébéienne ! Son ascension avait fait peur à la vieille France qui se voyait déjà déposséder de son pouvoir. Ainsi, à ses réels défauts on rajouta à loisir la calomnie.
Le petit peuple, qui ne l’aimait pas davantage, mena sa dépouille jusqu'à sa tombe sous les injures.
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 6 décembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.