RETOUR BEAUX-ARTS
► Sculpteurs français
COUSTOU Nicolas (1658 - 1er mai 1733)
COUSTOU Guillaume (1677 - 22 février 1746)
Eglise Saint-Germain-l’Auxerrois (Paris)
Nicolas Coustou, dit l’Aîné, et son frère cadet Guillaume étaient issus d'une famille de sculpteur sur bois.
 

Nicolas Coustou
Âgé de dix-huit ans, Nicolas quitta Lyon pour rejoindre son oncle, le grand Antoine Coysevox, à Paris où ce dernier dirigeait l'Académie royale de peinture et de sculpture. Après cinq années d'études et lauréat du prix Colbert, il partit poursuivre sa formation à l'Académie de France à Rome de 1683 à 1686.
 
À partir de 1700, secondant Coysevox, il travailla aux grands chantiers de Louis XIV, au château de Versailles, à l'hôtel des Invalides et au parc de Marly. Remarquable dans sa facilité de travail et influencé par Michel-Ange et Algardi,   il essaya de combiner les meilleures caractéristiques de chacun des deux.
Plusieurs de ses œuvres furent détruites durant la Révolution. Néanmoins, il en reste suffisemment pour constater son talent à commencer par son célèbre groupe Célèbre "La Seine et la Marne" (1712)  destiné au parc de Marly puis transféré au jardin des Tuileries de nos jours remplacé par une copie, l’original se trouvant au Louvre.
On notera aussi le "Berger chasseur", "Daphné poursuivie par Apollon", en collaboration avec son frère (Nicolas sculpta Apollon),  les statues de Jules César et de Louis XIV au Louvre, ou encore la piéta en la cathédrale Notre-Dame de Paris, etc.
Collaborant étroitement et régulièrement avec son frère Guillaume, il n’est pas toujours possible d’attribuer le travail de l’un ou de l’autre, surtout dans des pièces communes.
 
Nicolas Coustou décéda dans son appartement du Louvre et fut inhumé en l'église Saint-Germain-l'Auxerrois en présence de Guillaume. Il ne reste aucune trace de sa tombe. Ses ossements se trouvent peut-être dans l'ossuaire de l'église situé sous les combles.
Acte de décès de Nicolas Coustou
Copie de La Seine et la Marne dans les jardin des Tuileries. Photo  Siren-Com (Wikipedia)
Jules César (1696) Musée du Louvre
Guillaume Coustou
Piéta à Notre-Dame. MCP
De presque dix-neuf ans plus jeune que Nicolas, Guillaume suivit le même cursus que son frère aîné. Accueilli à Paris par ce dernier, il reçut un enseignement artistique et obtint lui aussi le prix Colbert qui lui permit de parfaire sa formation à l'Académie de France à Rome.
Cependant, refusant de se soumettre à la discipline de l’Académie, il l’a quitta pour, selon la légende ou vrai, mener quelques temps une vie de bohême dans les rues de Rome avant de trouver du travail dans l’atelier de Pierre Legros l’Aîné.
De retour à Paris, il assista son oncle Antoine Coysevox pour quelques unes de ses œuvres. En 1704, il fut admis à l'Académie royale de peinture et de sculpture avec Hercule sur le bûcher comme morceau de réception, oeuvre d’une grande virtuosité.
Comme son frère, il travailla alors pour les commandes officielles des grands travaux de Louis XIV. En 1733, il fut nommé directeur de l’Académie.
 
Mais son œuvre la plus célèbre reste les fameux groupes des Chevaux de Marly commandés par Louis XIV en 1739. Ces deux groupes identiques en marbre, réalisés entre 1743 et 1745, étaient originellement destinés au parc du château de Marly. Placés, en 1794, sur la place de la Concorde à l'entrée des Champs-Elysées, des copies les remplacèrent en 1984, tandis que les originaux intégraient le musée du Louvre.
Toujours pour Marly, en 1714, en collaboration avec Nicolas, il réalisa deux marbres Daphné poursuivit par Apollon en sculptant Daphné.
Parmi toutes ses œuvres, on notera aussi L'Océan et la Méditerranée, groupe en bronze encore pour le parc de Marly. Son bronze Diane à la biche, est la plus connue de ses sculptures destinées aux jardins des Tuileries.
 
Guillaume Coustou décéda en son domicile de la place du Vieux-Louvre et fut inhumé en l’église Saint-Germain-l’Auxerrois où il ne reste aucune trace de sa sépulture.
Acte de décès de Guillaume Coustou
Hercule sur le bûcher (Musée du Louvre) Photo Marie-Lan Nguyen
Diane à la biche (Musée du Louvre) Photo www.cbx41.com/
Les Chevaux de Marly à l'entrée des Champs-Elysées.
Photo http://www.france-histoire.fr/
Un des deux originaux des Chevaux de Marly (Musée du Louvre) Photo Jastrow
Guillaume Coustou le Jeune (1716 – 13 juillet 1777)
Fils de Guillaume, il perpétua la tradition familiale et réussit, lui aussi, à obtenir le prix de Rome en 1735 lui permettant d'être pensionnaire l'Académie de France à Rome de 1736 à 1740.
En 1742, à son tour, il fut reçu à l'Académie royale de peinture et de sculpture avec un marbre Vulcain,  comme pièce de réception.
 
Bien qu’ayant une carrière un peu moins brillante que celles de son père et son oncle, il n’en fut pas moins l’auteur d'œuvres de belle facture comme en témoigne sa plus connue : le mausolée du Dauphin Louis de France, fils de Louis XV, et de son épouse, Marie-Josèphe de Saxe, dans la cathédrale Saint-Étienne de Sens.
 
Fait peu connu, à sa mort, il rejoignit ses aînés en l'église Saint-Germain-l'Auxerrois où, comme pour eux, il ne reste aucune trace de sa tombe.
Acte de décès de Guillaume Coustou le Jeune
Vulcain (Musée du Louvre) Photo Jastrow
Mausolée du dauphin Louis Ferdinand et de sa femme en la cathédrale de Sens. Photo J.P. Elie
Sources principales: Wikipedia
(*) commentaire(s)
3 octobre 2012
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 16 mai 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.