LOUIS XV Le Bien-Aimé (1710 – 10 mai 1774) Roi (1715-1774)
Basilique Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
               
RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XV
Un an après la mort du cardinal de Fleury se produisit un événement qui allait marquer la personnalité du roi et la suite de la vie politique française. Louis XV était parti diriger ses armées engagées sur le front de l'est dans la guerre de succession autrichienne. En août 1744, à Metz, il tomba gravement malade et ses médecins pronostiquèrent une mort imminente. Le peuple, qui adorait son roi, lui donna le surnom de "Bien-Aimé", et les prières se multiplièrent à travers le pays pour son salut.
Sous la pression du parti dévot, Monseigneur de Fitz-James, premier aumônier du roi, refusa de lui donner l'absolution sans une confession publique de ses pêchés, dans laquelle le roi apparaissait comme une personne immorale, indigne de porter le titre de Roi Très Chrétien. Colportée dans tout le pays par le clergé, la confession royale ternit le prestige de la monarchie. Le roi échappa à la mort, mais sa culpabilité le poussa encore davantage vers l'adultère.
 
Cinq médecins, six chirurgiens, trois apothicaires, ne purent rien faire.
Quand la petite vérole compliquée d’une lèpre purulente eurent raison de la vie du roi, il n’était plus le
« Bien Aimé » depuis longtemps.
A peine mort, toute la cour s’était transportée à Choisy, en sorte qu’à part les personnes nécessaires au service, le roi était seul.
 
Son corps se décomposait si vite qu’il fallut faire appel aux vendangeurs de Versailles pour le mettre en bière. La crainte de la contagion fut si forte qu’il ne fut pas embaumé. Ainsi est-il le seul souverain français à avoir été inhumé « en entier ».
Sans même accomplir les formalités d’usage, en deux jours la dépouille fut expédiée à Saint-Denis. Expédiée n’est pas exagéré. Une quarantaine de gardes du corps et une poignée de porte-flambeaux composèrent l'escorte royale du carrosse de chasse transportant le cercueil, faisant « courir le mort du même train qu’il les avait menés si souvent » de son vivant. De tous les courtisans, seul le maréchal de Soubise accompagna la dépouille mortelle jusqu’à Saint-Denis.
 
Jamais aucun souverain ne fut mené aussi lestement dans son tombeau. L’indécence était à son comble. Sur le chemin ce n’était qu’une longue haie de cris de joie, de danses, de rires, de beuveries et d’insultes tandis qu’on colportait cet épitaphe : « Ci-gît, quinzième du nom, Dit le Bien-Aimé par surnom, Et de ce titre : le deuxième, Dieu nous préserve du troisième »…
 
Dernier roi régnant mort, son cercueil  fut déposé à part des autres Bourbons défunts,  en attendant que le prochain, supposé être Louis XVI, ne prenne sa place et le pousse dans l'alignement de ses aïeux.  La Révolution en décida autrement.
 
Le mercredi 16 octobre 1793 à onze heures du matin, au moment où tombait la tête de l’infortunée Marie-Antoinette, le cercueil de Louis XV était levé du caveau des Bourbons.
Il avait été trouvé « à l’entrée du caveau, sur un banc ou massif de pierre, élevé à la hauteur d’environ deux pieds, au côté droit, en entrant, dans une espèce  de niche pratiquée dans l’épaisseur du mur. C’était là qu’était déposé le corps du dernier roi, en attendant que son successeur vint pour le replacer, et alors on le portait à son rang dans le caveau ».
Procès-verbal de Don Poirée.
 

Son cercueil ne fut pas ouvert dans l’abbatiale, mais au bord de la fosse. Son corps bien enveloppé « de linges et de bandelettes paraissait tout entier et bien conservé ; mais dégagé de tout ce qui l’enveloppait, il n’offrait pas la figure d’un cadavre ; tout le corps tomba en putréfaction, et il en sortit une odeur si infecte qu’il ne fut pas possible de rester présent : on brûla de la poudre, on tira plusieurs coups de fusil pour purifier l’air. On le jeta bien vite dans la fosse, sur un lit de chaux vive, et on le recouvrit encore de terre et de chaux ».
Procès-verbal Don Poirée
 
En totale contradiction avec ce témoignage, Alexandre Lenoir, présent lors de la profanation des tombes royales de Saint-Denis, rapporte concernant celle de Louis XV : «…Eh bien ! Ce cadavre infecte en 1771*, exhumé en ma présence le 10 octobre 1793 – ce qui fait vingt ans d’ensevelissement – a été trouvé très conservé à la peau aussi fraîche que s’il venait d’être inhumé…Je dirai plus, il ne se répandit aucune exhalaison à l’ouverture de ce tombeau, tandis qu’à celle d’Henri IV, il s’évapora une exhalaison très forte d’aromates. »
*Sic pour 1774
 
En 1817, les restes de Louis XV furent transférés dans l'ossuaire de la basilique Saint-Denis.
(*) commentaire(s)
Louis XV en 1748 par Maurice Quentin de La Tour (musée du Louvre)
Parents  
► Louis, duc de Bourgogne
► Marie-Adélaïde de Savoie
 
Epouse    
► Marie Leszczyńska
 
Enfants  
► Marie-Louise Elisabeth, Madame Première, Madame Infante
► Anne Henriette, dite Madame Seconde
► Louise Marie, dite Madame Troisième, puis Madame Louise (1728 - 1733)
Inhumée en la basilique Saint-Denis
► Louis, duc de Bourgogne et dauphin de France
► Philippe duc d’Anjou (1730 – 7 avril 1733) Inhumé en la basilique Saint-Denis
Marie Adélaïde de France, dite Madame Quatrième
Marie Louise Thérèse de France Victoire, dite Madame Cinquième
► Sophie Philippe Elisabeth Justine de France, dite Madame Sixième
►  Marie Thérèse Félicité de France, dite Madame Septième (1736 - 1744)
inhumée en l'abbaye de Fontevraud, dans le caveau des rois d’ Angleterre, puis à Saint-Denis.
►  Louise Marie de France, dite Madame Huitième          
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 19 juillet 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.