RETOUR PERSONNALITÉS JEAN II
On ne réalise pas à quel point ce personnage aurait pu radicalement changer le cours de l’histoire de France si ses prétentions avaient abouti.
 
Pour des raisons et dans un contexte pourtant très différents de celui de la Révolution de 1789, il se trouva être un précurseur de ce qui allait se passer plus de quatre siècles plus tard. En 1358, Etienne Marcel coiffait le futur Charles V de son chaperon rouge et bleu. Le 20 juin 1792, Louis XVI, pour calmer des émeutiers, se laissait aussi coiffer du bonnet phrygien…
 
Riche marchand de draps dont il fournissait la cour, Etienne Marcel était déjà un puissant échevin quand il devint prévôt de Paris à partir de 1355.
Profitant de la vacance de Jean II, retenu en otage en Angleterre, et de l’inexpérience du régent, le dauphin Charles, Etienne voulut imposer le pouvoir des bourgeois au détriment du pouvoir royal. Dictée par la défense des intérêts de la bourgeoisie et des siens, sa première tentative de profonde réorganisation administrative restant lettre morte, il essaya d’organiser Paris à l’imitation des villes flamandes. Le problème fut que Charles, manquant d’argent, ordonna la frappe d’une monnaie plus forte que celle en circulation dont l’effet induit amena à une déflation. Pour le commerce cette mesure étant inconcevable, Etienne Marcel se dressa haut et fort contre le dauphin. Chacun restant camper sur sa position, la révolution parisienne était en cours.
 
Charles, tout en voulant  reprendre en main le gouvernement du pays savait qu’il n’était pas maître de Paris. Il lui était donc très difficile de s’opposer efficacement à la dictature du prévôt qui, face à la résistance du dauphin, osa franchir le pas de non retour. Il fit  appel à diverses puissances étrangères,  notamment à Charles le Mauvais !
Le dauphin pliait mais ne rompait pas. Mois après mois, le conflit entre les deux hommes se durcissait, la situation se dégradait, les patiences se corrodaient. L’atmosphère parisienne était explosive. De provocations en petits meurtres ce fut l’escalade dont le paroxysme fut le meurtre de deux maréchaux du dauphin venus s’interposer entre leur maître et des émeutiers menés par Etienne Marcel.
Persuadé d’avoir vaincu Charles, le prévôt appelait d’autres villes à l’insurrection. Bref c’était la guerre dont la seule issue envisageable pour le dauphin, sorti de Paris en fugitif,  était la disparition de son adversaire. Le Ciel allait lui accorder cette faveur sous une apparence pourtant peu engageante.
La Jacquerie de 1358. Jean Froissart, Chroniques, Flandre, Bruges 15ème siècle
Assassinat d'Etienne Marcel. BnF
ÉTIENNE MARCEL (v. 1316 -31 juillet 1358)
Corps jeté à la Seine (Paris).
3 décembre 2012
RETOUR PERSONNALITES CHARLES V
(*) commentaire(s)
La première Jacquerie*, qui avait éclaté en Picardie en mai 1358, gagnait les portes de Paris. Etienne envoya « le Mauvais » les aider. Mais ce dernier, peut-être récalcitrant à l’idée de soutenir une armée de manants, trahit le prévôt et massacra les Jacques avec l’aide de mercenaires anglais. Mécontents, terrifiés par tant de violence, les parisiens commencèrent à retourner leurs vestes contre le prévôt. En conséquence, les partisans du dauphin se trouvèrent d’autant plus confortés par ce soudain soutien populaire que Charles et ses troupes de fidèles se dirigeaient sur Paris.
 

Pris de panique, Etienne envoya d’émouvantes suppliques à ses amis flamands qui s’abstinrent d’y répondre. Les Parisiens s’en prirent aux Anglais amenés par le Mauvais qui, flairant le danger, était ressorti de Paris.  Espérant que la situation lui rapporterait la couronne de France, il était alors en pourparlers avec des émissaires d’Edouard III quand, le 31 juillet 1358, Etienne voulut faire ouvrir la porte de la Bastille pour livrer Paris à ses troupes. Hélas pour les deux félons, c’était compter sans les royalistes soutenus dorénavant par la majeure partie de la population parisienne.
Arrivé à la bastille Saint-Antoine, l’ambitieux prévôt fut abattu à coups de hache avec ses compagnons par Jean Maillard conduisant quelques défenseurs de la ville.
Sa dépouille fut exposée nue avec celles de six de ses principaux acolytes sur les marches de l’église Sainte-Catherine-du-Val-des-Ecoliers avant d’être jetée dans la Seine qui lui servit de tombe.
* Le terme vient du nom Jacques Bonhomme qui se mit à la tête d’un mouvement paysan qui se rebella contre sa misère due en grande en partie au pillage systématique de leurs biens par des mercenaires.
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 16 mai 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.