RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XIII
DELORME Marion (1613 – 2 juillet 1650)
Cimetière Saint-Paul-des-Champs (Paris)
En ce 17ème siècle, où la dévotion, sincère ou affectée, côtoyait une débauche parfois teintée d'athéisme, quelques belles figures du libertinage féminin ont gravé leur nom autant dans leurs draps et que dans l’histoire.
 
Marion, issue de la bonne noblesse champenoise avait bien des talents. Brillant par son esprit autant que par sa beauté, un corps parfait, musicienne accomplie et dotée d’une jolie voix, elle était de surcroît fort riche.
Elle s’était installée place Royale (place des Vosges). Dans son salon se retrouvaient les écrivains les plus célèbres. Dans son lit, se bousculèrent le poète libertin Barreaux, qu’elle avait épousé très jeune et avec qui elle portait le nom de Grappin ; le duc de Brissac ; le chevalier de Gramont ; Cinq-Mars, auquel elle fut unie par un mariage secret ; le duc d’Enghien, futur prince de Condé ; le petit-fils de l’amiral de Coligny ; le duc de Buckingham, et même le cardinal de Richelieu qui souhaita la rencontrer et avec qui elle se montra peu farouche…
 
Magnifiquement lascive et dépensière, bien qu’entretenue, elle ne demandait pas toujours d’argent à ses amants mais de la vaisselle d’argent, des « nippes », comme des gants qui ne lui duraient que trois heures. Elle passait des matinées entières les pieds dans l’eau chaude.
 
Sa vie aurait pu ainsi s’écouler au rythme de la galanterie et des plaisirs. Mais, à bout de ressources, Marion intégra le foyer maternel où elle demeura environ deux ans. Compromise dans les troubles de la Fronde, elle reçut une lettre de cachet, mais ne fut pas embastillée.  
Une triste fin lui épargna la geôle. Enceinte, et ne souhaitant pas garder l’enfant, elle ingurgita une dose trop forte d’antimoine. Intoxiquée, gravement malade, dix fois de suite le curé de Saint-Gervais se rendit à son chevet pour la confession de Marion qui expira laissant la place libre à son « amie » et jeune rivale, Ninon de Lenclos.
 
Morte, son corps vêtu de blanc et sa tête ceinte d’une couronne de lilas provoqua les protestations de la foule et même du curé de Saint-Gervais.
Dans son Journal historique, Loret écrit :
 
« La pauvre Marion de l’Orme,
De si rare et plaisante forme,
A laissé ravir au tombeau
Son corps si charmant et si beau »
 
Marion Delorme fut inhumée dans le cimetière Saint-Paul-des-Champs d’où sa tombe disparut quand le cimetière fut loti pour des bâtiments. A moins que, tous les ossements n’ayant pas été retirés, les siens y soient toujours.
 
Mais sa disparition marqua le début d’une légende. Pour beaucoup Marion était toujours vivante.  Afin d’éviter la Bastille, elle aurait simulé sa mort avec l’aide de Guy Patin, célèbre médecin de Louis XIII qui l’aurait cachée chez lui avant qu’elle n’aille en Ecosse où elle aurait épousé un riche lord. Veuve et profitant de la mort de Mazarin, elle aurait regagné la France et aurait épousé le bandit de grand chemin qui l’avait attaquée pour la détrousser avant de la trousser tout court...
De nouveau veuve après trois ans, elle se serait remariée avec cette fois un procureur fiscal, nommé Le Brun, de dix-huit ans son cadet et qu’elle aurait enterré dix-sept ans plus tard. Agée de 78 ans elle aurait pour certains vécu jusqu’à 94 ans.
Enfin d’autres n’hésitèrent pas à la faire mourir à 134 ans et dix mois sous le nom Marie-Anne Grappin qu’elle portait à ses débuts de vie galante.
Considérée comme impérissable par les parisiens, ceux-ci citaient indifféremment les tours Notre-Delorme ou Marion Delorme quand ils parlaient d’un objet à l’abri de l’épreuve du temps.
(*) commentaire(s)
16 décembre 2012
THEMES 
DE A à Z 
CONTACT
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
ACCUEIL
FACEBOOK
par Marie-Christine Pénin
Chercher
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 16 mai 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.