RETOUR DIRECTOIRE, CONSULAT ET EMPIRE
BERTRAND Henri-Gatien (1773 – 31 janvier 1844)
Eglise du Dôme des Invalides (Paris)
Servant à l’armée du Nord, fait lieutenant au siège de Maastricht, puis affecté à l’armée d’Italie en 1797, il se lia avec Bonaparte qu’il suivit en Egypte.
 
Général de brigade (1800), sous-directeur des fortifications (1801), inspecteur général et aide de camp de l’Empereur (1805), il joua un rôle important dans la campagne contre l’Autriche, notamment à Austerlitz. Présent à Iéna, Eylau, Dantzig, etc., il lui appartint, entre autres, d’avoir fait capituler Spandau (1806).
 
Cité dans le Bulletin de la Grande Armée pour son action à Heilsberg (1807), fait comte d’Empire (1808), il épousa la même année, Fanny Dillon, petite cousine de l'impératrice  Joséphine.
© MCP
(*) commentaire(s)
25 novembre 2013
Après un bref séjour en Espagne, il accomplit un exploit en construisant en hâte un pont sur le Danube qui permit aux troupes de franchir le fleuve.
Gouverneur général des Provinces Illyriennes qu’il avait enlevées, il se dépensa ensuite sans compter lors de la campagne d’Allemagne de 1813. Partout où l’on avait besoin de lui il couvrit la retraite en protégeant les ponts.
Son destin devint complètement lié à celui de l’Empereur qu’il accompagna tout naturellement à l’île d’Elbe où il exerça les fonctions de ministre de l'Intérieur et gouverneur des affaires civiles.
 
Grand maréchal du Palais et conseiller militaire de Napoléon lors des Cent-Jours, il le suivit dans tout le périple qui le mena jusqu’à Sainte-Hélène dont il rédigea un des évangiles. Ce fut durant cet exil que la légende impériale en fit "le fidèle parmi les fidèles".
 
En 1821, amnistié d’une condamnation à mort par contumace, il put rentrer en France où il fut accueilli triomphalement.
Nommé commandant de l'École polytechnique en novembre 1830 par la monarchie de Juillet, élu député de l’Indre et siégeant à gauche, il se retira de la vie publique après avoir été battu en 1834.
 
Mais en 1840, Louis-Philippe le chargea d’une mission bien particulière : celle du retour des cendres de l’Empereur en France.
Il partit ensuite pour un long voyage aux Caraïbes et aux États-Unis dont il revint pour mourir dans sa ville natale de Châteauroux et où il fut inhumé suivit simplement par l’un de ses fils.
 
Mais les histoires post-mortem connaissent aussi des rebondissements.
Immédiatement après son décès, les chambres affichèrent leur désir de rapprocher sa mémoire de celle de l'Empereur. Après les obsèques minables de Châteauroux et sa modeste tombe, toute la pompe nationale pour le mener aux Invalides où, par la loi du 13 avril 1845, Bertrand allait trouver sa place.
 
- Le 1er mai 1847, dans le cimetière Saint-Denis de Châteauroux on organisa  une cérémonie solennelle qui provoqua un immense hommage populaire devant la chapelle ardente  où l’on dressa « un catafalque sur une riche estrade, entourée de draperies noires aux larmes d'argent ; des trophées de drapeaux tricolores s'élevaient aux angles et au sommet. Sur le cercueil étaient placés, supportés par des coussins, d'un côté le grand cordon de la légion d'honneur et les insignes des divers ordres dont l'illustre défunt a fait partie ; de l'autre, son épée, présent de Napoléon ».
 
- 2 mai 1847. Le convoi funèbre prit le chemin de Déols, point de départ pour Paris : « Dans les villes traversées par ce convoi, la garde nationale et la foule se pressent : Vatan, Vierzon, Orléans où le cercueil emprunte le chemin de fer jusqu'à Paris. »
 
- 3 mai 1847. Le char funèbre, les voitures de deuil et de la famille impériale, arrivèrent aux Invalides où le corps fut déposé dans une chapelle ardente en attendant les grandes cérémonies du 5 mai qui lui étaient dédiées en même temps qu’à Duroc.
 
- 5 mai 1847. Ce jour là, dans les Invalides et l’église habillés de noir, on érigea un double catafalque. Après la messe et l'absoute, les deux cercueils furent transportés dans les caveaux au-dessus desquels furent construits les cénotaphes en marbre et identiques,  selon un dessin de Louis Visconti.
Situés à l'entrée de la crypte impériale comme deux gardiens se faisant face,  ils encadrent la porte communiquant  avec la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides :  Bertrand à l'ouest (à gauche de la porte) et Duroc à l'est (à droite de la porte).
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 30 avril 2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.