RETOUR RUSSIE
Rien ne destinait cette petite princesse allemande à devenir tsarine et l’un des plus grands souverains d’Europe du 18ème siècle. Et pourtant.
 
Son destin bascula quand l’impératrice de Russie, Elisabeth, décida de la marier en 1744 à son neveu, le grand-duc Pierre, appelé à lui succéder sous le nom de Pierre III en 1761. Catherine, bien déterminer à régner sans partage, ne s’encombra pas plus longtemps de ce mari médiocre, ivrogne et maladif, enlaidi par la variole. Elle le fit assassiner en 1762.
Profondément cultivée, éduquée dans la tradition des Lumières françaises, notamment dans les écrits de Montesquieu, Diderot et Voltaire avec lequel elle entretint une longue relation épistolaire, grande mécène, elle entreprit des réformes en profondeur qui contribuèrent à occidentaliser la Russie autant sur un plan éducatif qu’administratif.
Souvent faites au détriment des paysans, certaines des réformes provoquèrent la fameuse révolte de Pougatchev qu’elle réprima sans pitié. S’appuyant sur la noblesse, elle fit en sorte d’affermir le rôle de l’aristocratie et de ses prérogatives. Comme ses prédécesseurs, elle sut conserver le pouvoir par tous les moyens, le meurtre étant récurrent envers ses rivaux et opposants.
 
Travaillant sans relâche à l’administration et à la modernisation du pays, elle ne négligea pas les affaires étrangères. Rêvant d’un vaste Empire russe et chrétien, elle accrut considérablement l’Empire principalement au détriment de la Pologne et de l’Empire ottoman.
 
Tous ses contemporains témoignent de son extraordinaire ambition qui lui fit entreprendre jusqu’au bout de nouveaux projets politiques. Autocrate dotée d’une énergie sans précédent, son monde soumis à sa volonté qui dirigeait tout, son ambition confinait à un tel égoïsme qu’elle semblait manquer de charité et de sympathie. On la disait incapable d’aimer sauf ses amants dont elle avait coutume de changer régulièrement, pour lesquels elle dépensa sans compter, et qui lui valut une réputation de débauchée. Après plusieurs années de relations intimes, Potemkine, le plus célèbre d’entre eux, choisit son successeur et resta au pouvoir.
 
Les jours précédents sa fin, la tsarine se montrait encore active malgré sa fatigue. Un matin elle s’effondra. Trop lourde pour la transporter dans  son lit, on l’allongea sur un matelas au sol où commença son agonie sans qu’elle reprenne conscience et rendit l’âme. Après le plus long règne de l’histoire de la Russie Catherine la Grande qui fit la Grande Russie laissait  à la postérité le soin de juger impartialement de ses actions.
Dans l’immédiat, presque abandonnée  au milieu d’un va-et-vient  de courtisans affairés, son fils, Paul, qu’elle n’aimait pas et à qui elle avait préféré son petit-fils pour lui succéder, se préoccupait de saisir des documents.
 
Au moment où on embaumait son corps, la tombe de Pierre III, inhumé dans le monastère Saint-Alexandre-Nevski de Saint-Pétersbourg, était  ouverte et son cercueil déposé dans l’église de l’Annonciation du même monastère. Très vite, Paul, avait formé le dessein d’un cérémonial macabre. Durant deux semaines, les cercueils des époux impériaux restèrent séparés sans que nul ne comprenne l’exhumation de Pierre.
Le 3 décembre, au son des canons, la dépouille de Pierre rejoignit celle de Catherine au Palais d’Hiver où elles restèrent exposées deux jours avant de prendre le chemin de la nécropole impériale, la  cathédrale  des Saints-Pierre-et-Paul, où elles restèrent encore deux semaines exposées aux prières et regards d’un peuple surpris de cette étonnante réunion familiale.
Enfin le 18 décembre, les deux corps furent inhumés selon le rite orthodoxe. En plaçant les défunts côte-à-côte pour l’éternité, Paul avait bafoué les volontés de sa mère et, en arrachant son père à sa tombe, pour en plus le placer près de sa meurtrière, celle de la révérence des orthodoxes vis-à-vis de la mort.
En arrière plan, les tombeaux en marbre blanc de Catherine II (à gauche) et de Pierre III (à droite).© Deror avi
CATHERINE II DE RUSSIE (1729 – 17 novembre1796)
Cathédrale des Saints-Pierre-et-Paul de Saint-Pétersbourg (Fédération de Russie)
13 décembre 2013
(*) commentaire(s)
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 16 mai 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.