RETOUR ALLEMAGNE
Empereur d’Allemagne en 1888, après avoir évincé Bismarck du pouvoir qu’il ne souhaitait pas partager, l’impétueux Guillaume II put enfin exercer un gouvernement personnel dont il rêvait depuis toujours.
 
Mais mauvais politique à la faible capacité de travail et méconnaissant les dossiers, son gouvernement en laissa rapidement plus d’un dubitatifs. Surtout, il se montrait fantasque et vaniteux.
Elevé dans la tradition militaire prussienne, il compensait une infirmité-il avait le bras gauche paralysé- par un plaisir immodéré de la parade, n’aimant rien tant que les uniformes dont il s’affublait sans cesse.
 
Il avait beau affirmer que l’Allemagne entrait dans « nouveau cours », sa politique n’en restait pas moins marquée de la plus grande incohérence. Tout en se voulant un empereur social, il ne cessa de nourrir une haine farouche envers la social-démocratie.
 
Piètre diplomate, il multipliait les discours agressifs donnant l’impression d’une irrépressible et dangereuse monté d’hégémonie. D’ailleurs, ne voulait-il pas faire de l’Allemagne une grande puissance internationale et damer le pion à l’Angleterre et à la France ? Pour cela il chargea l’amiral von Tirpitz de bâtir une flotte considérable.
 
Alors que les scandales se multipliaient dans son entourage, ses déclarations intempestives achevèrent de le discréditer. Perdant de sa superbe, il vit le pouvoir lui échapper au profit des militaires conscients de leur rôle à jouer pour préserver le prestige d’un pays dont la réussite économique et industrielle était incontestable et qui avait besoin de débouchés internationaux. Mais ni le Royaume-Uni ni la France n’étaient disposés à laisser menacer leur propre expansion. Les incidents se multiplièrent. Face à la Triple-Entente (Angleterre, France et Russie), Guillaume II joua un rôle prépondérant dans la Triple-Alliance aux côtés de l’Autriche-Hongrie et  de l’Italie.
 
Quand survint l’assassinat de François-Ferdinand d’Autriche à Sarajevo, en 1914, par Gravelo Princip, toutes les conditions étaient réunies pour un conflit majeur. En incitant l’Autriche à faire preuve de fermeté, il prit une part écrasante de responsabilité dans le déclenchement de la Première Guerre mondiale.
Mais il ne put épargner à son pays le désastre de 1918. Contraint d’abdiquer après la défaite, il se réfugia aux Pays-Bas où il vécut en gentilhomme campagnard jusqu’à sa mort.
Entre temps, il avait réchappé à quelques tentatives d’assassinat mal préparées et à une demande d’extradition des Alliés pour être jugé après la Grande Guerre.
 
Après ses funérailles, où lui furent rendus les honneurs militaires accompagnés de symboles nazis qu’il n’avait pourtant pas souhaités, Guillaume II fut inhumé dans une chapelle dans le parc de sa résidence de Doorn.  
 
Ses deux épouses:
 
Augusta Victoria de Schleswig-Holstein
 
Hermine Reuss zu Greiz
Guillaume II sur son lit de mort.
Hommages militaires
http://www.wilhelm-der-zweite.de/heute/doorn.php
http://www.wilhelm-der-zweite.de/heute/doorn.php
Augusta Victoria de Schleswig-Holstein (1858 –1921)
Temple Antique du palais Sanssouci de Postdam (Allemagne)
Petite-nièce de la reine Victoria, elle convola avec le futur Keiser en 1881. Parfaite épouse très amoureuse de son mari auquel elle donna sept enfants, la dernière impératrice d’Allemagne n'aimait ni les étrangers ni les catholiques et fit édifier un grand nombre de lieux de culte luthériens.
Ceux qui comptaient sur elle pour imposer des idées libérales et constitutionnelles en Allemagne furent fort déçus.
La dernière impératrice d’Allemagne fut inhumée dans le temple Antique du parc du palais Sanssouci de Postdam, lieu de sépulture de plusieurs Hohenzollern.
© Paul Odörfer
Intérieur du Temple (1940?) © Max Baur (1898-1988)
Hermine Reuss zu Greiz (1887 – 1947)
Temple Antique du palais Sanssouci de Postdam (Allemagne)
Veuve et mère de cinq enfants, elle épousa Guillaume II en 1922 malgré l’opposition des monarchistes allemands et de sa propre famille. Leur mariage fut heureux. A la mort du Keiser, elle retourna en Allemagne et s’installe sur les terres de son premier mari, en Silésie. Capturée par les Soviétiques à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, elle mourut deux ans plus tard à Francfort-sur-l’Oder.
Sa dépouille rejoignit celle d'Augusta Victoria dans le Temple antique du palais de Sanssouci de Potsdam.
(*) commentaire(s)
Obsèques de Guillaume II
6 février 2014
GUILLAUME II D’ALLEMAGNE (1859 – 4 juin 1941)
Parc de sa résidence à Doorn (Huis Doorn) (Pays-Bas)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 14 novembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.