RETOUR IIIe REPUBLIQUE
RETOUR SCIENCES
PAINLEVÉ Paul (1863 – 29 octobre 1933)
Le Panthéon, caveau XXV, (Paris)
Entré à l’Ecole normale en 1883, devenu docteur ès-sciences quatre ans plus tard, les résultats de ses recherches sur les équations différentielles furent tels qu’elles se nomment « équations de Painlevé » et lui valurent le Grand Prix de l’Académie en sciences mathématiques. Ses travaux en algèbre et en mécanique des fluides font toujours autorité.
 
Mais, lorsqu’éclata l’affaire Dreyfus, ce grand mathématicien, scandalisé, sut aussi quitter sa chaire magistrale pour entrer en politique.
Funérailles de Paul Painlevé
Funérailles de Paul Painlevé au Panthéon
L'Illustration
Tombeau au Panthéon © Philippe Landru (Cimetières de France et d'ailleurs)
La tombe familiale au cimetière du Montparnasse, porte une inscription en sa mémoire. Dans cette sépulture, reposent, entre autres :
 
► Jean PAINLEVÉ (1902-1989), son fils
Cinéaste et biologiste spécialisé dans la faune sous-marine, il se distingua notamment par ses documentaires scientifiques. Il est à juste titre considéré comme l'un des pères fondateurs du cinéma scientifique. D'abord méprisé par le monde scientifique, qui jugeait indigne et peu sérieux le cinéma en tant qu'outil d'observation scientifique, il fut bientôt remarqué par les surréalistes, dont André Breton qui admirait la vision plastique et évocatrice de ses films. Investi dans la lutte antifasciste, il réalisa Le Vampire (1945) comme parabole de l'histoire européenne de son temps, stigmatisant ainsi l'esprit de prédation. Il participa à la création de l'union mondiale des documentaristes et s'opposa à la création du Festival de Cannes qui pour lui représentait le symbole des petits arrangements et des luttes de chapelles. Il fut aussi l'un des fondateurs de l'Institut de cinématographie scientifique et de la Commission supérieure technique de l'image et du son.
►Odette CHAUMAT (1904-1997), artiste peintre qui était sa petite nièce.
Merci à Michel Schreiber pour cette photo et la suivante.
(*) commentaire(s)
18 février 2015
Membre de la Ligue des droits de l'homme, il fut élu député socialiste indépendant, dans le 5e arrondissement de Paris. Réélu à trois reprises, il se présenta avec succès dans l'Ain, en 1928, où il fut reconduit en 1932.
 
En 1908, passager de l’aviateur Wilbur Whright (1867-1912), il avait parcouru quelques 80 kilomètres. Depuis, son intérêt pour l’aéronautique n’avait pas fléchi et, rare théoricien de l'aviation naissante, il obtint du Parlement, en 1910, le vote des premiers crédits pour l'achat d'avions.
 
Dès le début de la Première Guerre mondiale, il créa les Service des inventions pour les besoins de la défense nationale.
Président du Conseil et ministre de la Guerre (1917), il réorganisa l’armée et remplaça Nivelle par Pétain, ce qui eut pour effet de faire cesser les mutineries.
Réélu député en 1919, il anima la ligue de la République en 1921-1922, puis participa au Cartel des Gauches dont il fut l'un des inspirateurs. Après la victoire du Cartel, il présida la Chambre à partir du 1924, jusqu'à sa candidature à la présidence de la République, après la démission d'Alexandre Millerand. Battu par Gaston Doumergue, il fut réélu président de la Chambre puis nommé président du Conseil.
 
Ministre de la Guerre (nov. 1925-oct.1929), sous son mandat le service militaire fut ramené à un an, et la construction de la Ligne Maginot fut décidée.
Ministre de l'Air (ministère créé en 1932), de fin 1930 à début 1933, il restait par ailleurs soucieux du développement intellectuel et civique de la jeunesse. A ce titre, il fut membre fondateur des Patronages laïcs de France et du Cercle populaire d’enseignement laïc qui assuraient la distraction et la formation des jeunes gens pendant leurs congés scolaires.
 
Ayant perçu de façon très précoce les dangers de la montée du fascisme en Europe et les conséquences de l’extension de la crise pour la démocratie et la paix, il peut parfois apparaître comme l’un des premiers antifascistes français.
 
A sa mort, le Parlement décida de son inhumation au Panthéon. Décision qui ne pouvait que satisfaire son égo, puisque de son vivant, pris en flagrant délit de manque de modestie, il avait exprimé le vœu d’y reposer.
 
Après des funérailles nationales, il y fut donc directement inhumé le 4 novembre 1933. La tombe, au cimetière du Montparnasse (9ème division), n'est qu'un cénotaphe.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 10 décembre 2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.