RETOUR ETATS-UNIS
Affiche du Wild West Show
Wild West Show à Paris
Le Wild West Show en 1913
BUFFALO BILL William Frederick Cody, dit (1846 - 10 janvier 1917)
Buffalo Bill Memorial Museum de Golden près de Denver, Colorado (USA)
Obligé de travailler pour subvenir aux besoins de sa famille à la mort de son père, il n’a que quatorze ans quand il s’engage comme cavalier pour le Pony Express. Il fut prospecteur, conducteur de bétail, trappeur avant de servir comme espion et éclaireur dans les volontaires du 7ème de cavalerie du Kansas.
 
Préférant les aventures à l’ennui de sa vie de couple, Cody fuit le domicile conjugal pour devenir guide et chasseur de bisons afin de fournir de la viande aux centaines de personnes travaillant à la construction du chemin de fer de la Kansas-Pacific. Les peaux étaient expédiées aux tanneries de l’Est.
Nous l’avons vu, le massacre des bisons étant tout à fait banalisé, pourquoi Cody s’est-il distingué des autres ?
Certes, il était un tireur exceptionnel ce qui était déjà l’assurance d’une grande considération accompagnée d’une réputation qui souvent vous précèdait.
A ce titre, un romancier à dix sous, Ned Buntline, avait déjà rédigé des aventures embellies de William Cody. Mais en 1872 il écrivit une pièce, Les éclaireurs de la prairie, dans laquelle Cody tenait le rôle du héros. L’occasion était trop belle et Buffalo Bill fit partie de la tournée théâtrale. Malgré les critiques acerbes, le public en redemanda.
 
Encouragé par le succès de ce spectacle, Cody créa le sien en beaucoup plus somptueux.
Aussi,  le 4 juillet 1882, lors de la célébration de la fête nationale présente-t-il son Old Glory Blowout dans le Nebraska. Des concours de tirs, de lassos et de chevauchées pour les cow-boys se succédèrent superbement.
 
Un an plus tard le Wild West Show voyait le jour. Gigantesque cirque, le spectacle présentait la vie des cow-boys, la simulation d’une attaque de la ville de Deadwood, la capture et la mort d’éclaireurs tués par les sauvages, la chasse aux bisons, wapitis, daims, chevaux sauvages, etc.
Comment un massacreur de bisons a-t-il pu devenir une telle légende ?
Depuis la nuit des temps, des millions de bisons transhumaient par les grandes plaines, territoires de chasse des Indiens.
Un bison se vendant 3 $ et une cartouche coûtant 25 cents, il est simple de calculer la fortune possible et rapide pour un bon tireur. Cody ne sera pas le seul à profiter d’une telle manne. Bientôt des montagnes de cadavres, s’étirant parfois sur un kilomètre le long des voies ferrées, attendaient leur transfert.
 
De cette époque date son fameux surnom de Buffalo Bill. Pendant un peu plus d’an an, Cody, tireur émérite, va entasser des milliers de bisons et de dollars.
Avec le succès et le temps, il rajouta des cerises sur le chapiteau avec l’intervention de personnalités appartenant déjà à la légende de l’Ouest comme Annie Oakley et Sitting Bull. La tournée viendra en Europe et participera pour beaucoup à l’image que les Européens se feront de l’Ouest des Etats-Unis.
L’âge venant Buffalo Bill fatigua. La vieillesse et les douleurs le rattrapèrent. Il fallait le hisser sur son cheval et l’en descendre. Mais l’arrêt du show aurait engendré une catastrophe financière. Alors il continua ses exhibitions jusqu’au bout, jusqu’à sa mort.
 
Il décéda d’une insuffisance rénale dans la maison de sa sœur à Denver entouré de sa famille et de ces amis. La veille, il s’était fait baptisé par un prêtre catholique. A l’annonce de sa mort,  le roi d’Angleterre George V, l’empereur Guillaume II et le président Woodrow Wilson lui adressèrent leurs hommages. Pas moins de quarante-cinq films l’ont célébré nourrissant une image plus ou moins fiable du personnage en fonction des époques et des messages patriotiques à faire passer.
Funérailles de Buffalo Bill à Denver
Il avait d’abord souhaité être inhumé à Cody dans le Wyoming, ville qu’il créa en 1895 et qui, aujourd’hui, lui est totalement consacrée. Plus tard, selon les sources, il changea d’avis soit en ayant vu le cimetière de Golden, soit en s'en remettant à la préférence de sa femme qui opta pour le lieu où il repose laissant à la sœur de Cody le choix de l’emplacement de la tombe. Depuis son inhumation, la controverse bat son plein pour savoir où il aurait dû être enterré
© David Zalubowski / The Denver Post
© Panoramio
© jimsapp
(*) commentaire(s)
Que de controverses sur le personnage!
 
Entre le tueur de bisons et le directeur du Wild West Show, il n’a cessé de faire beaucoup parlé de lui. Trop peut-être dans certaines circonstances où son énergie à bien faire ne laisse pas que de bons souvenirs dans les mémoires. La seule excuse qu’on puisse lui trouver, si l’on doit vraiment en trouver une, est qu’il agissait en concordance avec son époque, inconscient de la portée de certains de ses actes et du regard sévère de l’Histoire.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 12 septembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.