RETOUR ETATS-UNIS
Sitting Bull dormait tranquillement quand la police arriva à sa cabane. Alors qu’il s’apprêtait à la suivre un cri alerta tout le camp. Rassemblés et menaçants, les Indiens observaient la situation. Sitting Bull hésitait. Il regardait ses fidèles qui n’attendaient qu’un signe de sa part et, tout à coup, changea d’avis. Ce revirement déclencha une fusillade qui dura plus deux heures durant laquelle il fut tué. Au cours de la mêlée, en représailles, un policier, à l'intérieur de la cabane, frappa à mort son fils âgé de dix-sept ans, Crow Foot: un assassinat.
Tombe de Sitting Bull à Fort Yates en 1906
Quand Fort Yates fut abandonné, les restes des soldats inhumés dans son cimetière furent transférés, mais pas ceux du grand chef qui restèrent les seuls occupants de ce lieu bientôt en friches. Enfin, un groupe de personnes se décida à les exhumer pour une sépulture plus digne.
Après bien des complications, l’autorisation fut donnée. Mais, pour ne pas heurter à l’éventuelle opposition de la population indienne de Fort Yates, le groupe choisit une nuit d’avril sombre et orageuse pour ramener Sitting Bull près de l’endroit où il avait vécu une grande partie de sa vie tumultueuse et où il avait trouvé la mort.
Enfin, le mémorial, autant à sa gloire qu’à celle de la nation indienne, pouvait être érigé sur sa tombe.
Depuis 1953, Sitting Bull repose face au Missouri dont les tempêtes viennent parfois fouetter le souvenir solitaire du grand homme.
Mémorial et tombe. Photo Wikipedia
La danse des Esprits (Arapahoe (1890)
Tombe de Sitting Bull
► Chef de la tribu Sioux des Hunkpapas
TAUREAU ASSIS ou SITTING BULL (Tatanka Iyokate) (1831/1834 – 15 décembre 1890)
Monument de Sitting Bull à Mobridge, Sud Dakota (USA)
Sa mort, considérée comme un meurtre, provoqua la consternation chez les Sioux que le destin allait engloutir dans la dernière bataille rangée entre ceux de Big Foot et l’armée : Wounded Knee.
 
N’étant pas chrétien et n’appartenant à aucune secte, Sitting Bull fut d’abord inhumé sans cérémonie dans un coin du cimetière militaire de Fort Yates (Nord Dakota) situé dans la réserve indienne.
Puis, des rumeurs persistantes affirmèrent que sa dépouille aurait été volée et vendue à des chasseurs de souvenirs. Il est vrai que des ossements humains avaient été montrés comme étant les siens. Des protestations s’élevant auprès du bureau des Affaires indiennes, les responsables durent déclarer officiellement que « le corps n’avait, en aucun cas, été mutilé ou défiguré, qu’il avait été enveloppé dans une toile, mis dans un cercueil et enterré dans le cimetière à huit pieds sous terre ». Le cercueil fut ouvert qui contenait bien son squelette.
Reconstitution à la cabane de Sitting Bull quelques jours après sa mort. PhotoSmitsonian Iris
En Français, il serait plus juste de traduire son nom par  "Bison assis", mais on ne va perturber les habitudes.
 
Grand guerrier, homme médecine et chef spirituel (shaman), il refusa par les armes de se diriger vers la réserve qui lui était destinée.
Après la bataille de Little Big Horn qui vit la victoire des Indiens contre Custer, il fuit au Canada. Mais, en 1881, épuisé par de nombreux combats, il fut contraint de se rendre contre une promesse d’amnistie et d’accepter les conditions fixées par les Blancs.
En 1885, présenté, pour ne pas dire exhibé, comme « l’assassin de Custer », il accompagna Buffalo Bill et son Wild West Show dans une tournée dans l’est des Etats-Unis.
 
Cinq ans plus tard, installé dans la réserve de Standing Rock, il fut convié à participer à la fameuse danse des Esprits*. Craignant que cette réunion interdite ne ravive les instincts guerriers et ne déclenche une révolte, les autorités décidèrent de l’arrêter avec l’aide de la police indienne.
En cette période où la famine menaçait dans les réserves et où la misère était grande, le congrès restait sourd aux suppliques des agents indiens: il diminua encore les rations et les fournitures aux Sioux démunis de tout.
*Selon la tradition, la danse des Esprits était celle laquelle les Esprits invoqués rendaient invulnérables les guerriers aux veilles des batailles. Les Blancs, conscients de l’importance psychologique de cette danse et des conséquences pour eux, en avaient rigoureusement interdit la cérémonie qui se pratiquait en secret.
Son petit-fils, Little Chief Edward (1873-1928) avait commencé une vraie carrière de guerrier auprès de son grand-père. Puis, les choses étant ce qu’elles devinrent, il continua à endosser son beau costume et à se coiffer de ses plumes pour de pitoyables apparitions dans le show de Buffalo Bill ou s’exhiber comme acteur sous l’œil des caméras du cinéma naissant. On ne pouvait plus tragique. A sa mort, il fut inhumé au cimetière Mount Elliott de Détroit (Michigan).
(*) commentaire(s)
ACCUEIL
THEMES 
DE A à Z 
Chercher
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
CONTACT
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 12 septembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.