RETOUR LOUIS XVI ET LA RÉVOLUTION
RETOUR DIRECTOIRE, CONSULAT ET EMPIRE
24 février 2018
© MCP
MONCEY Bon-Adrien Jeannot de, duc de Conegliano (1754 – 20 avril 1842)
Cathédrale Saint-Louis des Invalides (Paris)
► Maréchal de France
Obstinément attiré par le métier des armes et bravant l’autorité paternelle, il s’engagea très jeune à trois reprises dont la dernière dans la gendarmerie de Lunéville.
Lieutenant au 5e bataillon de chasseurs lorsqu’éclata la Révolution, il accueillit chaleureusement les idées nouvelles. Grâce à différentes actions d’éclat, il gagna  rapidement le grade de général de brigade, puis celui de commandant en chef de l’armée des Pyrénées-Occidentales (août 1794).
Poursuivant sa campagne en Espagne, il remporta une série de victoires et fut en mesure de signer une trêve qui fut suivie du traité de Bâle (1795).
Favorable au coup d’Etat du 18-brumaire, Bonaparte le choisit pour diriger la 15e division militaire à Lyon où il se concilia l’estime de la population.
Participant à la campagne d’Italie, après Marengo, il occupa la Valteline, se distingua à Mozambano et à Roveredo avant d’être rappelé à Paris et d’être nommé premier inspecteur de la gendarmerie (1801). Dans cette nouvelle fonction, il se montra le même que sur les champs de bataille : intelligent, honnête, laborieux, dévoué, et fut créé maréchal (1804).
Prenant une part active à la campagne d'Espagne, malgré des conditions difficiles, il accrocha de nouvelles victoires à son palmarès et fut fait duc de Conegliano (1808).
 
Pour avoir notamment manifesté ouvertement sa désapprobation sur la campagne de Russie, il n’en fut pas et resta cantonner dans des commandements moins importants. Mais c’est bien à ce sexagénaire, qu’il nomma major-général, que l’Empereur fit appel pour diriger la défense de Paris (mars 1814) qu’il organisa remarquablement avec la garde nationale, se battant de façon héroïque à la barrière de Clichy, ne déposant les armes qu’à la capitulation des Français. Il rassembla alors le débris de ses troupes à Fontainebleau qu’il mit au service de l’Empereur. Après l’abdication de ce dernier, avec son corps de gendarmerie il se rallia aux Bourbons.
 
Louis XVIII le maintint dans ses fonctions d’inspecteur général de la gendarmerie et le fit pair de France. Mais ayant refusé de présider le conseil de guerre qui devait juger le maréchal Ney, il fut suspendu de toutes ses fonctions et condamné à trois mois d’emprisonnement au fort de Ham…enfin en théorie : le commandant du bataillon prussien qui occupait la forteresse refusa de garder prisonnier un maréchal de France. Alors, Moncey, têtu, s’installa en face du fort et y resta trois mois avec chaque soir une aubade offerte par les Prussiens. Au terme de sa « détention », s’estimant toujours prisonnier, il s’enferma dans son château. Ridiculisé par l’opinion publique, Louis XVIII lui rendit tous ses honneurs et dignités.
Commandant en chef du 4e corps de l’armée des Pyrénées (1823), lors de l’expédition d’Espagne il se vit confier l’invasion de la Catalogne  où il obtint la reddition de Barcelone, Tarragone et d’Hostalrich.
 
Vint enfin la retraite et la révolution de juillet qui détrôna les Bourbons. Agé, fatigué, malade, il n’en fut pas moins, à partir de 1833, un gouverneur des Invalides plus énergique qu’on ne l'avait imaginé.
A Sainte-Hélène, Napoléon disait de lui « Moncey était un honnête homme ». Présent lors du retour des cendres de son ancien maître, le vieil homme se fit porter jusqu’au cercueil et déclara : « A présent rentrons mourir ». Ce qu’il fit un an et demi plus tard.
 
Le maréchal de Moncey fut inhumé dans le caveau des Gouverneurs de la cathédrale Saint-Louis des Invalides, sépulture que son titre de gouverneur du lieu lui réservait d’office. Sa mémoire est également rappelée sur l’un des piliers de la cathédrale. Son nom est inscrit sur l’arc de triomphe de l’Etoile.
Dans la nef de la cathédrale © MCP
Caveau des Gouverneurs © MCP
Sources principales :
-Dictionnaire des maréchaux de France –Ed. perrin (2000)
-Histoire et dictionnaire du Consulat et de l’Empire –Ed. Robert Laffont (1995)
(*) commentaire(s)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 28 octobre 2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.