Retour liste personnalités liées à Louis XVI
« La Fayette nous voilà ! » 4 juillet 1917
Bien qu’âgé et souffreteux,  il avait décidé de suivre à pied le convoi funèbre du député Dulong, décédé dans un duel qui l’opposait au général Bugeaud. Le refroidissement (ou les germes d’une maladie de vessie ?) qu’il attrapa lui fut fatal.
 
Ses funérailles eurent lieu dans la chapelle de l’ancien couvent des Filles de l’Assomption (actuelle église des Polonais résidant à Paris) avant de rejoindre sa tombe. Quelques semaines après son enterrement, on apporta des Etats-Unis, dont il était citoyen, un peu de terre de Yorktown, où il avait combattu en 1781, que l’on versa sur son cercueil mêlée ainsi à la terre française.
Héros incontesté de la Révolution américaine, l’appréciation de son comportement durant celle de la France reste controversée. Entre la Révolution et la royauté, La Fayette avait surtout choisi… La Fayette.
C’est peut-être pour cette raison qu’il flotte autour de lui le désagréable sentiment de lauriers injustement gagnés dans la mémoire collective française. D’ailleurs, Louis XVI en déclarant « Je vois bien que Monsieur de La Fayette veut nous sauver, mais qui nous sauvera de Monsieur de La Fayette ? » fit preuve, pour une fois, d’une exceptionnelle clairvoyance.
 
Quoiqu’il en soit, le personnage traversa la tourmente révolutionnaire, l’Empire, les règnes de Louis XVIII et de Charles X et s’attaquait à celui de Louis-Philippe quand il mourut.
Depuis, tous les 4 juillet l’ambassadeur des Etats-Unis se recueille sur sa tombe en souvenir de l’aide décisive que La Fayette avait apportée pour l’indépendance de son pays. Rappelons-nous le si célèbre « La Fayette nous voilà ! » magistralement clamé au-dessus de sa tombe le 4 juillet 1917 par le Lieutenant Colonel américain Charles E. Stanton, envoyé par Pershing en ce jour de fête nationale des Etats-Unis, pour marquer la reconnaissance des Américains envers celui à qui ils devaient tant.
LA FAYETTE Marie Joseph Paul Yves Roch Gilbert Motier, marquis de  (1757 - 20 mai 1834)
Cimetière de Picpus (Paris)
© MCP
Une précision m’a été rapportée par Mr Hugues de Charnacé, membre de la Société des Fils de la Révolution Américaine qui regroupe les descendants en ligne directe de ceux qui ont contribué à l’indépendance : le 4 juillet, jour de la Fête Nationale américaine, l'ambassadeur des Etats-Unis, ou son représentant, vient remplacer le drapeau américain qui flotte sur la tombe. Ce drapeau est envoyé dans un des 50 Etats, à tour de rôle. Cette cérémonie est organisée par cette Société. La légende raconte que, pendant la période d'occupation, les Allemands renoncèrent à à enlever le drapeau.
 
Qu’il soit inhumé dans le sanctuaire de Picpus où reposent mille trois cent six victimes de la Terreur peut surprendre. Il y a une bonne raison à ce fait.
Son épouse, Adrienne de Noailles, réchappée de la guillotine, avait souhaité reposer auprès de son grand-oncle, de sa grand-tante, de sa grand-mère, de sa sœur et de sa mère, la duchesse d’Ayen, tous guillotinés. Cette autorisation lui ayant été accordée, le général put l’y rejoindre quand son heure fut venue.
 
Ainsi La Fayette est-il enterré dans un paradoxe. Mais là aussi, au-delà du personnage politique, ce serait oublié combien Adrienne l’aimait. Et au bout du compte, ceux qui reposent en paix dans ce cimetière lui doivent peut-être une fière chandelle. Lorsque sous la IIIe République on voulut percer l’avenue de Bel-Air pour respecter le tracé en étoile de la place de la Nation, un projet de destruction menaçait le cimetière : ce qui signifiait toucher à La Fayette. Un tel sacrilège n’étant pas envisageable, Picpus fut sauvé. Peut-être aussi que la proximité de l’hôpital Rothschild, lui aussi concerné par le projet, aida à la sauvegarde. On notera que les honneurs rendus sur sa tombe, en plus du drapeau américain, proviennentd'outre-Atlantique.
© MCP
(*) commentaire(s)
© MCP
© MCP
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 16 mai 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.