RETOUR ESPAGNE
Monastère de Yuste: Crypte et cercueil ayant contenu le corps de Charles Quint.
Charles Quint (1500 - 21 septembre 1558) roi d’Espagne (1516-1556) empereur (1519-1556)
Monastère Saint-Laurent de l'Escurial, près de Madrid (Espagne)
Charles de Habsbourg, archiduc d'Autriche duc de Brabant sous le nom de Charles II ; roi d'Espagne et de l’Amérique espagnole, sous le nom de Charles Ier ; roi de Sicile, sous le nom de Charles IV et empereur du Saint-Empire romain germanique sous le nom de Charles V nom sous lequel il passa à la postérité en vertu du plus prestigieux de ses titres.
Par héritages, il avait sur la tête un tel amoncellement de couronnes, qu'excepté  la France et l’Angleterre, Charles régnait pratiquement sur toute la chrétienté latine.
http://sapiens.ya.com/jrcuadra/panteon.htm
Source principale :
-Charles Quint par Pierre Chaunu et Michèle Escamilla -Editions Fayard (2000)
(*) commentaire(s)
Détaché du monde, Charles conservait malgré tout un regret : ne pas pouvoir assister à ses propres funérailles ! Qu’à cette envie ne tienne ! et Charles organisa une sorte de répétition où, bien naturellement, il conservait le premier rôle. Mais on ne provoque pas impunément son Créateur…
A l’issue de cette cérémonie pour le moins macabre, Charles alla se réchauffer d’un déjeuner au soleil et attrapa une insolation. Au vue de ce qui précède, Dieu considéra que sa créature, au corps torturé et épuisé, était prête, et la rappela auprès de lui trois semaines plus tard.
 
Dans son testament de 1554, Charles avait exprimé deux choix possibles concernant le lieu de sa tombe:  la chapelle royale de Grenade ou dans la ville la plus grande et la plus proche de son patrimoine en cas de décès en Espagne.
Puis, l'idée lui vint d’être inhumé provisoirement au monatère hiéronymite de Yuste chargeant son fils de choisir par la suite le lieu de sa sépulture définitive.
Un codicille précisait qu’il souhaitait « être inhumé sous l’autel de la modeste église du monastère en signe « d’éternelle humiliation » « la moitié du corps en dedans, l’autre moitié en dehors de l’autel de façon que le prêtre, en disant sa messe, pose les pieds sur sa poitrine et sur sa tête », et que les restes de sa femme Isabelle l’y rejoignent.
La bienséance voulait qu’il reposât au panthéon de Grenade auprès de ses parents et de sa femme mais, Philippe II estimant qu’il faudrait un endroit plus digne pour recevoir les dépouilles impériales, fit bâtir le « complexe » de l’Escurial. En attendant,  Charles resta à Yuste.
Un amoncellement bien lourd à porter  pour un seul homme, surtout si sa nature, bien que subtile, ne l’engage pas sur la voie dangereuse, mais souvent efficace, du machiavélisme. Tout au contraire, il arrivait souvent à ce « prince chrétien assez proche du modèle érasmien » de prier, de méditer ou de partir en retraite et ce particulièrement aux moments décisifs ou tragiques de sa vie.
 
Son rêve d'unité européenne brisé, la déchirure religieuse irrémédiable provoquée par la Réforme protestante, ses combats contre l’avancée turque en Europe centrale et en Méditerranée et les nombreuses révoltes à écraser dans son empire, eurent raison de sa volonté de régner. il abdiqua définitivement en 1556 en faveur de son fils Philippe II et se retira dans un endroit retiré : le monastère de Yuste, qu’il connaissait depuis longtemps, à l’Est de Palencia dans l’Estrémadure, où il décéda.
Monastère de Cuacos de Yuste https://www.upr.
Photo ?
Sa dépouille prit le chemin de sa dernière demeure en 1574 accompagnée de celle d’Isabelle. Transfert qui, compte tenu de la météo épouvantable du moment, releva davantage du pitoyable que de l’impérial. Depuis, il repose sous un magnifique tombeau où il est représenté  avec sa femme,  Isabelle de Portugal, et, derrière lui,  ses soeurs :  les reines Marie de Hongrie et Eléonore,  qui fut reine de France par son mariage avec François Ier ;  sa fille, l'impératrice Marie (1528-1603) épouse de Maximilien II d'Autriche.
Isabelle de Portugal (1503 - 1er mai 1539) épouse de Charles Quint
Charles aimait profondément sa femme, Isabelle, fille du roi de Portugal Manuel 1er, en laquelle une très grande beauté physique s'alliait une aussi grande hauteur morale et, malgré de longues années de séparation dues à ses déplacements dans l'Empire, lui fut constamment fidèle, fait rarissime pour un prince de l'époque que l'on peut souligner.
Alors que la cour d’Espagne brillait de tous ses feux,  elle mourut lors de sa cinquième grossesse.
Charles,  fou de douleur, oprdonna que son corps soit conduit à Grenade et inhumé dans la chapelle royale auprès des parents de Charles.  
Ce fut une longue et lente procession qui parcourut en un mois les cinq cents kilomètres. Arrivé à Grenade, le clergé voulant s’assurer qu’il s’agissait bien de la dépouille de la souveraine ouvrit le cercueil. L’état de décomposition du corps la rendant méconnaissable, les prêtres durent se contenter de l’attestation de saint François Borgia.
 
En 1574, lorsqu'il fut possible de transférer la dépouille de Charles Quint au monastère de l'Escurial, Philippe II, dans le respect de la volonté de son père, fit effectuer la translation d'Isabelle auprès de son époux.
Saint François découvrant le cadavre de l'impératrice par Pietro della Vecchia -Musée de Brest)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 16 mai 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.