RETOUR PERSONNALITES FRANCOIS Ier
Louis XII mourant sans enfant, c’est à son cousin germain François, fils de Charles d’Angoulême et de Louise de Savoie qu’échoie le trône. Bien qu’il devînt son gendre en épousant Claude, la fille qu’il eut avec Anne de Bretagne, le « père du peuple » appréciait peu celui dont il disait : « ce gros garçon gâchera tout », ce en quoi il n’avait pas tout à fait raison, ni tout à fait tort.
En effet, si ce roi « chevaleresque » a largement favorisé l’éclosion des arts et des sciences en faisant éclater la Renaissance, il n’en demeure pas moins un mauvais comptable de la fortune de son royaume qu’il accable d’impôts pour, entre autres, s’offrir son rêve italien face à Charles Quint.
Plus brave chevalier que grand roi, trouvant plus d’intérêt aux fêtes fastueuses et à la guerre qu’à la politique intérieure, il laissa s’opérer les premiers massacres de Protestants, régner l’arbitraire des commissions royales et s’enrichir scandaleusement ses favoris et maîtresses.
François voulait être obéi et ce fut sans ménagement qu’il le fit savoir au Parlement en brisant les velléités de ce dernier. Prémices de la royauté absolue,  il fut le premier à utiliser sur les édits royaux cette formule sans appel  : « Car tel est notre bon plaisir ».
 
De ses nombreuses campagnes italiennes, François ramena d’une part, la seule date de son règne que nous connaissions par cœur, à savoir 1515 : la victoire de Marignan et, d’autre part, le mal de Naples, c’est à dire la syphilis, qui le rongea pendant neuf ans avant que la mort ne l’en libère.
Bien que la maladie s’aggravât, ce serait en fait une grave infection urinaire ou la tuberculose qui l’aurait terrassé. Détail qui par ailleurs n’a guère d’importance : le roi était mort.
 
Ses funérailles, qui se déroulèrent du 31 mars au 24 mai 1547, furent l’occasion d’une démonstration de solennités destinées à frapper l’imagination où l’on exalta la fonction royale au-delà de la personne humaine.
 
En attendant que François Clouet terminât l’effigie, la dépouille du roi resta au prieuré de Haute-Bruyère dont la demi-sœur avait été la prieure.
 
Le 11 avril, le lourd cercueil prit le chemin de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) où il fut déposé dans une salle funèbre, pendant que la foule était conviée à rendre hommage à l’effigie exposée dans la salle du triomphe somptueusement décorée.
 
Le 5 mai la salle du triomphe se transforma en chapelle funéraire. Henri II, dans le respect de la tradition ne vint prier près du cercueil de son père que le 18 mai, et encore presque en cachette.
 
Le 21 mai ce fut l’acheminement à Notre-Dame-des-Champs où l’attendaient déjà les cercueils de ses fils François dauphin et Charles d'Angoulême II.
Ce mausolée  est le plus important des tombeaux de la basilique Saint-Denis.
Sur la plate-forme supérieure, les souverains agenouillés sont accompagnés de trois de leurs enfants. Ils expriment l’espoir en la Résurrection mais aussi le caractère familial du mausolée.
Photo Erwan Le Marchand
Photo Erwan Le Marchand
Photo Erwan Le Marchand
Urne de marbre sculptée par Pierre Bontemps ayant contenu les viscères de François Ier  sculptée en marbre.  Elle célèbre un François Ier mécène et protecteur des artistes. Les décors à cartouches représentent l'Architecture, la Géométrie, la Sculpture et la Peinture. On y trouve aussi l’emblème du roi, la salamandre, symbole de courage et d'éternité.
(*) commentaire(s)
FRANCOIS Ier (1494 - 31 mars 1547)   Roi   (1515 - 1547)
Basilique Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Cœur et entrailles : Prieuré de Haute-Bruyère de Saint-Rémy-l’Honoré (Yvelines)
Parents  
Charles Ier d'Angoulême
 Louise de Savoie
 
Epouses
Claude de France
Eléonore d'Autriche
 
Enfants    
Louise (1515-1518)
► Charlotte (1516-1524)
François,  premier dauphin dit "de Viennois", duc de Bretagne
► Henri, second dauphin, futur Henri II.  
► Madeleine, épousa Jacques V, roi d’Écosse
Charles,  duc d’Angoulême puis duc d’Orléans.
► Marguerite,   épousa Emmanuel-Philibert, duc de Savoie.
A cette journée de grand deuil succéda celle du triomphe. Les trois dépouilles, accompagnées d’un fastueux cortège et de la foule parisienne, se rendirent à Notre-Dame où, pour la première fois lors d’obsèques royales, une oraison funèbre fut prononcée durant l’office. La charge en revint à l’évêque de Mâcon qui avait assisté le roi en ses derniers instants.
 
Le 23 mai ce fut le départ pour la basilique Saint-Denis. Après une nouvelle veillée à l’ombre de ses prédécesseurs mais illuminée par des milliers de bougies, François Ier et ses deux fils furent inhumés le lendemain avec une pompe extraordinaire.
 
Nonobstant ses ressentiments à l'égard de son père, Henri II, ne pouvant se dérober à la piété filiale, lui fit édifier un mausolée grandiose, réalisé par Philibert Delorme. Commencé en 1549, il fut achevé en 1558. Il était grand temps que les travaux de ce tombeau se terminassent car l’année suivante c’était déjà à celui d'Henri II qu’il fallut songer.
 
Après des jours de recherches, les profanateurs de la Révolution trouvèrent son caveau le 20 octobre 1793. Il était grand et bien voûté. Il contenait six cercueils, le sien ; celui de sa mère, Louise de Savoie; de sa femme, Claude de France; de ses fils, François dauphin et Charles II d'Angoulême; de sa fille Charlotte. Tous les corps étaient dans un état de putréfaction liquide.
L'urne qui contenait ses viscères se trouve aujourd’hui à la basilique Saint-Denis.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 14 novembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.