Le couple ne se quittait plus. Mais Gabrielle, pourtant comblée d’honneurs et d’argent, voulait plus. Elle voulait le mariage. Nonobstant cette ambition, Gabrielle aimait le roi qui, malgré son embarras politique et ses infidélités, était prêt à lui céder au grand dam de son entourage et du peuple qui la traitait de
« duchesse d’ordure » et de « putain ».
Portrait présumé de Gabrielle d’Estrées et de sa sœur, la duchesse de Villars (1594- Louvre)
Gabrielle ne fut pas reine. Enceinte pour la quatrième fois, elle n’était déjà plus en très bonne santé depuis novembre 1598. Faisant fi de la condition physique de sa maîtresse, Henri IV décida qu’elle accomplirait ses Pâques à Paris, pendant que lui, pour des raisons de bienséance, resterait à Fontainebleau.
Quittant son amant, la malheureuse subit un périple sur la Seine, qui se termina par la mise au monde d’un enfant mort né à Paris le 6 avril 1599.
Puis, Gabrielle, livrée aux mains d’un médecin imbécile, entra en agonie et dans le coma.
Aucun service d’ordre n’ayant été organisé, on raconte que vingt mille parisiens défilèrent alors devant la mourante. Son corps était encore chaud que ses proches, tels des charognards, convoitaient ses biens.
 
La soudaineté de cette mort, fort opportune pour certains, suggéra qu’elle avait été empoisonnée. Et pourquoi pas par le financier Sébastien Zamet chez qui tout cela était arrivé ? Ce n’était pas le cas. L’autopsie de son corps révéla les causes de ses souffrances : tuberculose,  problèmes au foie et une lésion au cerveau que n’avait pas arrangé une fièvre puerpérale ; elle serait morte d’une attaque d’éclampsie (complication sérieuse de la grossesse)
 
Henri IV voulut des funérailles royales. Durant quatre jours sa dépouille, habillée de la robe prévue pour ses noces avec le roi, fut exposée au regard des visiteurs. Puis on installa la « presque reine » dans son cercueil à côté de son enfant mort né. Une messe de Requiem fut dite à Saint-Denis. Après le service funèbre en l’église Saint-Germain-l’Auxerrois, elle fut inhumée dans le chœur de l’abbaye Notre-Dame-la-Royale (Maubuisson) dont une de ses sœurs, Angélique, était l’abbesse depuis 1597 grâce à Gabrielle.
 
Alors que dans un Paris sans pitié pour la « putain du roi » les épitaphes infamantes fleurissaient de partout, à Maubuisson on assistait à des funérailles pitoyables où même les rires des moniales troublèrent le dernier office.
Pas de monument, pas d’épitaphe sur sa sépulture pour honorer un minimum sa mémoire. Mais le pire pour elle fut sans doute de mourir sans avoir revu le roi qui, malgré une peine réelle, ne mit pas longtemps à se consoler en trouvant de nouveaux jupons à trousser.
Il ne devait plus guère rester grand-chose de sa sépulture lorsque la Révolution éclata. Alors que des pierres tombales de princes et princesses étaient acheminées au musée des Monuments français d’Alexandre Lenoir,  on ne trouva rien à sauver pour Gabrielle.
 

Les enfants légitimés
 
César duc de Vendôme
Catherine-Henriette de Bourbon (1596 - 20 juin 1663)
   Eglise Saint-Paul-Saint-Louis  (Paris)
 
Elle épousa Charles II de Lorraine duc d’Elbeuf. Décédée en son Hôtel de Mayenne, faubourg Saint-Antoine, non loin de l'église Saint-Louis, elle y fut inhumée dans le caveau n°5. Sa fille Marie-Marguerite d'Elbeuf l'y rejoignit en 1679.
RETOUR PERSONNALITES LIEES A HENRI IV
GABRIELLE D’ESTRÉES (1573 – 10 avril 1599)
Abbaye de Maubuisson, commune de Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise)
Depuis sa grand-mère, Marie Gautier dame de La Bourdaisière, les dames de la famille d’Estrées avaient acquis une redoutable souplesse de la jambe. La méthode se révélant la meilleure défense des intérêts familiaux, Gabrielle ne mit pas que son cœur à l’ouvrage.
 
Lorsqu’en novembre 1590, Henri IV découvrit la jeune fille dans tout l’éclat de sa beauté, la passion violente qu’il ressentit allait assurer la fortune de la famille pour un bon moment. Pendant que la favorite faisait annuler son mariage avec un mari de complaisance, Henri tentait de faire de même pour être libéré de Marguerite de Valois.
Alexandre de Vendôme (1598 - 1629)
Eglise du collège des Pères de l’Oratoire de Vendôme (Loir-et-Cher)
 
Dit le chevalier de Vendôme, dès sa naissance et jusqu'à sa mort, il tint la charge de gouverneur de Caen.  Il fut aussi abbé de Marmoutier, grand prieur de France et général des galères de Malte (ordre dans lequel il entra en 1604).  En 1614, Louis XIII lui confia une ambassade à Rome auprès du pape Paul V.  En 1626, il participa à la conspiration de Chalais aux côtés de son frère César et de son demi-frère Gaston d'Orléans. Arrêté, il fut incarcéré à Amboise, puis à Vincennes où il mourut. Il fut inhhumé dans le collège fondé en 1623 par César de Vendôme.
(*) commentaire(s)
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 20 octobre 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.