RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XIII
CÉSAR DE BOURBON, duc de Vendôme (1594 – 22 octobre 1665)
Collégiale Saint-Georges de Vendôme (Loir-et-Cher)
La collégiale Saint-Georges et le château du temps de César © BnF/Gallica
Là, se trouvent probablement les cendres de César de Vendôme. Merci à la celleule Architecture et patrimoine de la ville de Vendôme pour cette photo
Sources principales :
-Le château de Vendôme par Jean-Claude Pasquier – Ed. du Cherche-Lune (2ème édition : 2012)
(*) commentaire(s)
2 octobre 2017
Chevalier des ordres du roi, il se distingua au cours de la guerre contre les huguenots mais, tenu à l’écart par Richelieu, il se lança dans la conjuration de Chalais (1626) ce qui lui valut d’être emprisonné à Amboise puis à Vincennes. Libéré quatre ans plus tard, contre son renoncement au gouvernement de la Bretagne, il partit servir en Hollande.
 
Ayant obtenu l’autorisation de rentrer en France, le voilà accusé d’avoir voulu empoisonné Richelieu (1641). Il s’enfuit de nouveau, cette fois en Angleterre, et ne revint qu’à la mort du cardinal (1642). Mais, l’année suivante, on le retrouva impliqué, avec son fils, François de Bourbon-Vendôme, duc de Beaufort, dans la cabale des Importants qui visait, notamment, après la mort de Louis XIII, à éloigner la régente Anne d’Autriche de Mazarin jugé trop hostile à la noblesse et, d’autre part, à signer une paix séparée avec Philippe IV d’Espagne. Commencée par une intrigue de cour, l’affaire s’envenima au point que Beaufort conspira pour faire assassiner Mazarin. Ce dernier ayant découvert le complot, Beaufort fut emprisonné à Vincennes, et son père, comme d’autres protagonistes, exilé en province.
Finalement, César se rapprocha de Mazarin, consentit au mariage de son fils aîné, Louis de Bourbon-Vendôme, duc de Mercœur, avec une nièce du cardinal, Laure Mancini. Démontrant ainsi sa bonne volonté à se soumettre, il reçut le gouvernement de Bourgogne, fut nommé grand amiral, puis reçut la surintendance de la Navigation et du Commerce dont la reine se démit en sa faveur.
 
Dorénavant soldat loyal, fidèle et courageux,  à la tête de l’armée de Guyenne, il contribua beaucoup à la pacification de cette région en reprenant Libourne et Bordeaux aux frondeurs (1653), et battit la flotte espagnole au large de Barcelone (1655).
Puis, ses infirmités le condamnèrent à l’inaction dans les dernières années de sa vie. Il mourut à Paris.
Son acte de décès, retranscrit presqu’un mois plus tard dans les registres de la collégiale Saint-Georges, où il fut inhumé, est des plus sommaires :
Nom du défunt : César ; sexe : masculin ; mention particulière : son altesse César duc de Vendôme décédé à Paris le 22 octobre ; signé J. Gillet, doyen de Saint-Georges.
 
Son corps fut ramené en grande pompe près de ses aïeux dans son duché de Vendôme auquel il fut le dernier de la lignée à porter un attachement en entreprenant des travaux conséquents dans le château.
Il fut ausi le dernier à y résider.Ses deux fils, Mercœur et Beaufort, conduisirent ses funérailles grandioses. A défaut d’une description de la tombe, son épitaphe a été rapportée (sic) :
« Icy gist et repose le corps de tres hault et tres puissant, tres magnanime Prince Cesar filz naturel de Henry IV dit le Grand, duc de Vendosme, de Mercoeur, de Beaufort, de Penthievre et d’Etampes, Prince d’Anet et de Martigue, Pair de France, grand Maistre, chef et surintendant general de la navigation et commerce de France qui deceda en son hostel à Paris le vingt deuxième du mois d’octobre 1665 »
 
Ses entrailles furent confiées au couvent des Capucines de la place Vendôme (Paris). Son cœur fut déposé en la chapelle Saint-Jacques du collège des Oratoriens de la ville (actuel Lycée Ronsard), qu’il avait fondé en 1623, où sa veuve fit élever, pour lui et son frère le grand prieur Alexandre de Vendôme, un monument détruit à la Révolution.
Fils légitimé d’Henri IV et de Gabrielle d’Estrées, pourvu du duché de Vendôme par son père en 1598, qui chargea l'écuyer Antoine de Pluvinel d'être son gouverneur, il fut marié, en 1609, à Françoise de Lorraine, la plus riche héritière du royaume à l'époque. Son beau-père, Philippe-Emmanuel de Lorraine, lui céda son gouvernement de Bretagne. Henri IV, qui lui vouait beaucoup d’affection,  lui donna rang immédiatement après les princes de sang. César pouvait envisager l’avenir avec sérénité, ce qu’il fit mais en grande partie dans les intrigues contre Marie de Médicis et Richelieu. Du complot simplement envisagé aux nombreux passages à l’acte, comme Monsieur, César appartient aux grands trublions de l’histoire.
Les sépultures de la collégiale furent profanées durant la même période et les ossements jetés pêle-mêle dans un caveau. Lors des premières fouilles effectuées sur le site en 1934 et 1935, ils furent rassemblés dans des caisses placées dans deux petits caveaux à l’emplacement du chœur de l’ancienne collégiale où ils se trouvent toujours. Durant l'été 2017, une nouvelle campagne de fouilles a été entreprise dont on ne connaît pas encore les conclusions.
Monument au coeur -BnF/Gallica
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 6 décembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.