RETOUR ETATS-UNIS
BIGFOOT (Sitanka) (v. 1825 – 29 décembre 1890) et WOUNDED KNEE
Wounded Knee, Sud Dakota (USA)
► Chef de la tribu  Sioux des Miniconjoux
Bien que n’appartenant pas au cercle restreint des chefs mythiques, l’ignorer serait aussi faire l’impasse sur l’un des plus célèbres drames de l’histoire indienne qui mit fin aux espoirs à ses espoirs: Wounded Knee.
 
En décembre 1890, Big Foot, convié comme d’autres chefs pour assister à la cérémonie de la Danse des Esprits*, se dirigeait vers le lieu de rendez-vous quand il apprit la mort tragique de Sitting Bull.
*Selon la tradition, la danse des Esprits était celle laquelle les Esprits invoqués rendaient invulnérables les guerriers aux veilles des batailles. Les Blancs, conscients de l’importance psychologique de cette danse et des conséquences pour eux, en avaient rigoureusement interdit la cérémonie qui se pratiquait en secret.
Rejoint par une partie des hommes du chef défunt, Big Foot décida d’aller se mettre sous la protection de Red Cloud à Pine Ridge. Frappé en cours de route par une pneumonie, il se laissa porter dans un chariot.
La bande de Big Foot quelques mois avant son massacre à Wounded Knee
Le 29 décembre, Big Foot, moribond, regardait ses guerriers remettre leurs armes si peu nombreuses et dans un état si piteux que le colonel, en charge du désarmement, jugea « d’une mauvaise volonté » de la part des Indiens et ordonna une fouille des tentes.
La réaction des Indiens ne se fit pas attendre. Yellow Bird, un vieil homme médecine, entonna un chant sacré en esquissant les pas de la Danse des Esprits. C’était l’exhortation à la résistance. L’excitation fut à son paroxysme quand une Winchester fut découverte sur un Miniconjou qui, agitant son arme au-dessus de sa tête, finit par tirer malencontreusement un coup. Un soldat s’effondra.
Au même instant, Yellow Bird lança une poignée de terre en l’air, donnant le signal de la résistance armée. La tragédie était en marche. La fusillade éclata, soldats et Indiens morts ou blessés s’écroulèrent. L’air, noyé dans la poudre, était suffoquant. Les cris de guerre et les râles des agonisants se turent peu à peu. En quelques instants, la moitié des hommes de Big Foot jonchèrent le sol. Lui-même reçu une balle en pleine tête le tuant sur le coup. Le corps à corps entre soldats et Indiens était terrible mais ne fut pas le plus effroyable. L’horreur vint de quatre canons qui crachaient leurs obus meurtriers sur les femmes, les enfants et les vieillards, les poursuivant jusque dans leurs derniers abris. Un massacre !
 
Comme pour en rajouter à ce sinistre bilan, le blizzard se mit à souffler, recouvrant les cadavres d’un linceul de neige épaisse.
Le 1er janvier 1891, les corps gelés, dont celui de Big Foot, furent jetés dans une fosse commune derrière l’église construite par la suite. Un monument fut érigé en 1903 pour rappeler l'emplacement de la tombe commune autour duquel un petit cimetière s'est développé.
 
Wounded Knee marqua, symboliquement, la fin de trois siècles de guerres indiennes. Trois siècles de résistance dont le dernier sursaut pour préserver leur liberté mettait un point final à tous leurs espoirs.
 
Après l'affront subit par Custer à Little Big Horn, l'opinion américaine était prête à accepter les pires représailles contre les Indiens. Custer et surtout l'égo des Blancs étaient vengés...
 
La présence de journalistes et de photographe à Pine Ridge, toute proche, a permis la prise de clichés quasi immédiate des lieux.
Pause photo au milieu des corps gelés. Photo Neb Chadron/Northwerstern
Ramassage des corps. Photo Neb Chadron/Northwerstern
Le corps de Big Foot. Photo Neb Chadron/Northwerstern
Inhumation dans une fosse commune. Photo Neb Chadron/Northwerstern
Monument à Big Foot et aux morts. Photo MCP
(*) commentaire(s)
ACCUEIL
THEMES 
DE A à Z 
Chercher
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
CONTACT
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 12 septembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.