RETOUR PERSONNALITES  HENRI III
Henri la trouva à son goût, suffisamment pour la choisir lorsque le choix d’une épouse s’imposa.  Bien que favorisant le parti catholique mené par es Guise et rendant la paix plus difficile, Catherine de Médicis accepta cette union. Le mariage eut lieu le 15 février 1575, deux jours après le sacre d’Henri III à Reims.
 
Le couple royal fit son entrée dans Paris le 27 et s’installa au Louvre.
Très vite Louise perçut les limites de son rôle dans cette famille dominée par la reine mère où passions et violences s’affrontaient en toute liberté.
 
Douce, pieuse et amoureuse, elle fut la compagne et le soutien sans failles d’un époux qui se débattait dans d’innombrables difficultés. Et pourtant, Louise souffrait des conflits qui opposaient sa famille à son mari durant cette période des guerres de religion.
Si son influence politique fut modeste, elle fut occasionnellement efficace. Pendant près de quinze ans, les évènements ne laissèrent aucun répit aux souverains qui trouvèrent un réel renfort auprès de Catherine de Médicis. Henri n'était-pas son fils préféré ?
 
Malgré la réputation d’homosexualité du roi et ses infidélités sous l’influence de ses archimignons, Henri  aimait sa femme avec tendresse.
Mais le drame du couple restait la course au dauphin.  Contrairement à ce qui est souvent dit, Louise n’était pas stérile puisqu’en 1575, elle était enceinte. Mais « une malheureuse médecine » l’avait accidentellement fait avorter de l’enfant. Par la suite, en dépit de multiples pèlerinages et de cures, plus aucune maternité ne fut possible pour envisager un héritier.
 
A partir de 1586, la santé de Louise se dégrada. En 1589, Henri mourait sous le poignard de Jacques Clément.
 
Veuve inconsolable, ne pouvant malgré son combat obtenir justice contre les assassins de son époux, elle prit le deuil en blanc selon l’étiquette royale qu’elle garda jusqu’à la fin de sa vie, d’où son surnom de « Reine ou Dame blanche ».  Ombre et fantomatique au château de Chenonceau, elle y résida dans une chambre tendue de noir.
Chenonceau étant criblé de dettes, elle se retira ensuite sur ses terres de Moulins où elle vécut une dizaine d’année dans la prière et le recueillement. Elle mourut victime d'un refroidissement au château de Moulins.
 
Louise, ne souhaitant pas reposer à Saint-Denis, avait légué par testament à son frère, le duc de Mercœur, une somme pour fonder un couvent de Capucines à Bourges. Celui-ci étant mort prématurément, ce fut sa veuve, la duchesse de Mercœur, qui se chargea de l’exécution du testament non pas à Bourges mais à Paris rue Saint-Honoré où elle fit transporter les restes de Louise en 1606.
 
En 1688, son cercueil fut encore déménagé pour rejoindre le nouveau couvent des Capucines de la place Vendôme avant de sombrer dans l’oubli.
Point de superbe mausolée. La tombe plate de marbre noir, située sous le chœur  dans le caveau des religieuses,  était aussi simple que l’épitaphe :
 
« Ci-Gît Louise de Lorraine reine de France et de Pologne, qui décéda à Moulins, 1601, et laissa vingt mille écus pour la construction de ce couvent, que Marie de Muxembourg duchesse de Mercoeur, sa belle-sœur, a fait bâtir, l’an 1605. Priez pour elle. »
13 avril 2012
Tous mes remerciements à Marie Beleyme dont le sérieux des recherches a enfin permis de localiser précisément l'emplacement de la sépulture au Père-Lachaise.
(*) commentaire(s)
Alors qu’il quittait la France pour la Pologne pour y ceindre la couronne des Jagellon, le futur Henri III fit une halte à Nancy où Henri de Guise lui présenta sa nièce qui ressemblait étonnamment à Marie de Clèves, son grand amour.
 
Louise de Lorraine-Vaudémont était sans fortune et, issue d’une branche cadette des « Lorraine », ne pouvait prétendre à de grandes ambitions matrimoniales.
LOUISE DE LORRAINE (1553 - 29 janvier 1601) Reine de France, épouse d’Henri III
Couvent des Capucines de la place Vendôme (Paris)
Merci à Erwan Le Marchand pour la photo
Découverte du cercueil de Louise de Lorraine
Gravure tirée de l’ouvrage de Max Billlard : Les Tombeaux des rois sous la Terreur (1907)
Prévenu,  le préfet Frochot ordonna son inhumation au cimetière du Père Lachaise, ouvert depuis un peu plus d'un an, où la dépouille royale fut inhumée, le 12 Brumaire an XIV (3 novembre 1805), sans aucune pompe, dans "la corne" que dessine de nos jours la 58ème division, « sous un tertre mêlé de broussailles à l’ombre des cyprès. » (n° 1716) (Voir l'article complet de Marie-Beleyme sur le sujet)
Miraculeusement, ses restes échappèrent aux profanations révolutionnaires.
En 1805, lors de la destruction de l'église pour le percement de la rue de la Paix, des ouvriers retrouvèrent  un cercueil dans un caveau de la crypte qui avait servi de fosse d’aisance après la Révolution. Une fois lavé, le cercueil laissa apparaître  une épitaphe gravée en lettres rouges et encadrée par une bordure de larmes et de croix de Lorraine.
 
« CY GIST LOUYSE DE LORRAINE ROYNE DE FRANCE ET DE POLOGNE QUI DECEDA A MOULINS L’AN MIL SIX CENS UN ET LAISSA VINGT MIL ESCUS POUR LA CONSTRUCTION DE CE COUVENT, QUE MARIE DE LUXEMBOURG DUCHESSE DE MERCOEUR SA BELLE SŒUR A FAICT BASTIR, L’AN MIL SIX CENS CINQ. PRIEZ DIEU POUR ELLE. »
En janvier 1817, Louis XVIII la fit transférer en grande pompe,  au son du glas et des psaumes, en la basilique Saint-Denis. Son cercueil  fut déposé dans la crypte des Bourbon avant de trouver sa place actuelle aménagée dans les années 1970.
Ainsi, Louise de Lorraine est-elle aujourd’hui, avec Marie-Antoinette, la seule reine de France à reposer "en entier" dans le cimetière des rois.
Le Champs du Repos de MM. Roger père et fils (Tome II) (1816)
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Dernière mise à jour
au 22 juin 2021
TOMBES SÉPULTURES DANS LES CIMETIÈRES ET AUTRES LIEUX
par Marie-Christine Pénin
ACCUEIL
THEMES 
FACEBOOK
DE A à Z 
Chercher
CONTACT
NOUVEAUX ARTICLES
 

Pour s'abonner à la Newsletter : CLIQUER  sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
LIEUX D'INHUMATIONS
EN LIGNE
 
-Abbaye de Chelles (77)
-Abbaye de Cîteaux (21)
-Abbaye de Fontevraud (49)
-Abbaye de Longchamp (75) (disparue)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
-Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
-Collège des Ecossais (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Collégiale St-Martin de Montmorency  (95)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Bénédictins anglais (75)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (75) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie, rue St-Antoine (75)
 
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-des-Ménétriers (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Escurial (monastère de l') (Espagne)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Rouges (75) (disparu)
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
-Hospice des Quinze-Vingts St-Honoré (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée d'Hadrien à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Oratoire St-Honoré ou du Louvre (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2021 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.