RETOUR ANGLETERRE - IRLANDE - ECOSSE
MITFORD  Unity, Diana et Nancy
Cimetière de Swinbrook, Oxforshire (Angleterre)
Les sœurs Mitford. Ou plus exactement les invraisemblables et si extravagantes sœurs Mitford, filles de David Mitford, futur Lord Redesdale, qui côtoyèrent les plus grands du 20ème siècle et qui voulaient jouer un rôle dans l’Histoire.
Connues collectivement sous le nom des sœurs Mitford, les six sont célèbres pour leur style de vie controversé dans leur jeunesse puis dans leurs choix politiques radicalement opposés dans leur vie publique d’adulte.
Si trois d’entre elles ont une popularité plus limitée à l' Angleterre, la notoriété des trois autres a largement dépassé les frontières.
 
Liées par des vies hors du commun, Unity, Diana et Nancy reposent les unes à côté des autres.
 

Unity Valkyrie Mitford (1914 – 28 mai 1948)  
L'amoureuse transie d’Adolf Hitler.
 
Jeune fille agitée, est-ce l’influence de ses parents supporters de la première heure de l’Union fasciste anglaise, Unity, prénommée également de façon prémonitoire Valkyrie, développa un penchant pour la discipline militaire qui l’inclina à adhérer au parti nazi en 1932.
Fervente partisane du fascisme, elle se rendit à Nuremberg pour le grand rassemblement de 1933 et,  après l’avoir poursuivi sans relâche, rencontra Hitler, rentra dans son cercle d’intimes et rencontra tous les grands dignitaires du parti nazi.
 
Une fois qu’Hitler l’ait officiellement déclarée parfaitement aryenne, on put la voir assise aux pieds de ce dernier pleine d’adoration ou encore donner du « Heil Hitler » au consul britannique qui, offusqué, demanda à ce que son passeport lui soit retiré.
Malheureusement, l’affection d’Hitler se tourna de façon définitive vers Eva Braun. Bien qu’on pense qu’elle n’ait jamais été la maîtresse du Führer, elle supporta mal d’être supplantée. Ainsi s’écroulèrent les fantasmes divers de Unity d’une alliance Anglo-allemande...
Quand l’Angleterre déclara la guerre à l’Allemagne, elle adressa une lettre d’adieu à son Adolf d’amour ainsi qu’au ministre de l’Intérieur. Puis elle se rendit dans le jardin anglais de Munich où elle se tira une balle dans la tête mais se rata. Ayant survécu, elle eut l’immense bonheur d’être une dernière fois visitée par Hitler qui lui paya et arrangea son retour en Angleterre via la Suisse.
Elle vivait avec sa mère dans la propriété de familiale de Swinbrook affichant une légère excentricité. Un jour, alors qu’elle séjournait dans de la famille, propriétaire de l’île d’Ichkenneth, près de Mull, elle tomba gravement malade. Amenée à l’hôpital d’Oban, les médecins constatèrent que la balle qu’elle s’était tirée dans la tête quelques années plus tôt n’avait pas été extraite. Avec le temps elle avait formé un abcès cérébral. Estimant que l’opération serait trop dangereuse, ils ne firent rien. Unity mourut peu après et fut inhumée dans le petit cimetière paroissial de Swinbrook.
Photo: jojo77 (Flickr)
Diana Mitford (1910 – 11 août 2003)
La plus belle des sœurs Mitford et fasciste convaincue.
 
Maîtresse d’Oswald Mosley, leader du parti fasciste britannique, elle divorça et, en 1936,  l’épousa en secret en Allemagne en présence d’Adolf Hitler et des Goebbels.
Plus intelligente que son mari et très ambitieuse, elle fut souvent estimée comme bien plus dangereuse que Mosley. Introduite par Unity dans le cercle intime d’Adolf Hitler, sa présence notable à diverses grandes manifestations -premier congrès nazi de 1934, aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936 - faisait d’elle, bien plus que Unity, un agent inquiétant de la propagande nazie.
Diana et Unity à Nuremberg en 1937
De retour en Angleterre, elle fut arrêtée le 29 juin 1940. Après un peu plus de trois ans d’emprisonnement, elle fut libérée et placée en résidence très surveillée avec son mari. Ils ne récupérèrent leurs passeports qu’en 1947.
Après la guerre, le couple vécut entre leurs résidences en Angleterre et en France (Orsay) où, voisins du duc (ex Edouard VIII d’Angleterre) et de la duchesse de Windsor (Wallis Simpson), ils devinrent de leurs proches.
Fidèle à ses convictions, Diana continua à apporter une contribution financière au parti fasciste britannique jusqu’à la mort de son leader du moment en 1994.
 
Outre sa participation à des revues d’extrême droite, elle collabora à de nombreuses publications comme critique de littérature contemporaine dont elle était avide.
 
Cette étonnante personnalité mourut à Paris mais fut inhumée auprès de ses sœurs Unity et Nancy.
Oswald Mosley (1896 – 1980) mourut à son domicile d’Orsay. Crématisé, ses cendres furent dispersées dans un étang de la commune.
Photo: Find a Grave
Nancy Mitford (1904 – 30 juin 1973)
Qualifiée d’écrivaine snobe et de défenderesse de sa classe sociale après la parution Noblesse Oblige (1956), l’aînée des sœurs Mitford laissa ses cadettes à leurs choix pour entamer une belle carrière littéraire. Car, à défaut de la beauté de Diana, si toutes ont laissé des écrits de plus ou moins bonnes tenues, seule Nancy avait un réel talent. d'auteure.
Elle avait le  talent,  l’humour et l’ironie qui caractérisent l’ensemble de son œuvre : nouvelles, essais ou écrits journalistiques. Mais on lui doit aussi des  biographies sérieuses sur des personnalités comme Mme de Pompadour, Louis XV, Voltaire, etc.
 
Le succès de ses ouvrages lui permis rapidement de gagner son indépendance financière et lui valurent plusieurs récompenses.
 
Malgré les dissensions politiques qui les séparaient et tiraillaient la famille, Nancy, socialiste modérée, conserva de bonnes relations avec ses sœurs. En 2007, une partie de la correspondance entre elles parue sous le titre : Les Mitford: Lettres entre six sœurs.
 
Elle est aussi connue pour sa liaison avec le colonel Gaston Palewski associé à Charles de Gaulle pendant et après la Seconde Guerre mondiale.
Installée à Paris pour être près de lui, Nancy y resta avant de s’installer à Versailles où elle décéda d’un cancer sans s’être jamais départie de son côté si british aristocrat.
Nancy fut inhumée dans une tombe auprès de celle de Unity.
Photo: http://debbywaldman.wordpress.com/
Les trois soeurs réunies. Photo Nancy (Wikipedia)
1er septembre 2012
(*) commentaire(s)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 21 juillet 2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.