RETOUR LOUIS XVI ET LA RÉVOLUTION 
KLÉBER Jean-Baptiste (1753 - 14 juin1800)
Place Kléber à Strasbourg (Bas-Rhin)
Cœur : Cathédrale Saint-Louis-des-Invalides (Paris)
Strasbourgeois, après avoir débuté comme architecte, Kléber embrassa la carrière militaire. Grâce aux guerres de la Révolution il se couvrit rapidement de gloire. D’abord à l’armée de Custine à Mayence, il fut envoyé avec ses troupes en Vendée en 1793.
Battu et grièvement blessé par les Vendéens à Torfou, il les écrasa à Cholet ce qui lui valut d’être nommé général de division sur le champ de bataille par les représentants en mission.
Il triompha encore, avec Marceau, au Mans et à Savenay mettant ainsi un terme à la « grande guerre » au prix du massacre de milliers de trainards de l’armée rebelle, de blessés, malades, femmes et enfants. Il est évident que ce remarquable militaire a laissé une vision plus édulcorée de sa personne…comme les chouans en Bretagne qu’il alla combattre ensuite avant de servir à l’armée d’Ardennes, puis à celle du Nord et fut vainqueur à Charleroi et à Fleurus. A la tête de l’armée Sambre-et-Meuse, il bombarda Düsseldorf, fit capituler Maastricht, etc.
Mais sa mésentente avec Jourdan l’amena à démissionner à la fin de 1796.
Tombé dans la disgrâce du Directoire, malgré le succès devant Mayence (1796), il vivait obscurément quand il s’attacha au destin de Bonaparte qu’il suivit dans sa campagne d’Egypte en 1798.
Blessé de nouveau grièvement à la prise d’Alexandrie, Kléber réprima ensuite l’insurrection de Damanhour, prit part à l’expédition en Syrie et fut encore présent à de nombreuses batailles.
 
Comme il s'apprêtait à regagner la France, Bonaparte lui confia le commandement suprême de l'armée d'Égypte. Le général signa, avec l’amiral britannique Sidney Smith, le 24 janvier 1800,  une convention d’évacuation honorable de l'armée française défaite. Mais le gouvernement anglais se refusant à la ratifier, Kléber reprit les hostilités et remporta une ultime victoire contre les Anglais à Héliopolis avant de reprendre Le Caire.  Kléber semblait enfin en mesure de tenir le pays.
Le poignard que lui planta dans le cœur Soleyman el-Halaby,  un jeune étudiant kurde syrien, mit fin brutalement à au destin « de ce talent de la nature » comme disait de lui Napoléon.  
Et pendant qu'on exécutait l'assassin et ses complices, Jean-Baptiste Kléber fut  inhumé, le 17 juin, dans le carré militaire du fort Ibrahim-Bey.
 
Lors de l’évacuation d'Egypte des Français, sa dépouille fut rapatriée à Marseille dans un cercueil de plomb qu’on oublia dix-huit ans dans une cellule du château d’If.  
Château d'If. Photo: http://www.science-et-magie.com/
En 1818, Louis XVIII accepta le transfert du soldat républicain à Strasbourg où il fut reçut en la cathédrale lors d’un office funèbre en sa mémoire. Il y demeura dans un caveau en attendant sa tombe définitive.
Dès 1819 plusieurs projets du tombeau furent présentés. Finalement, en 1834, ce fut celui de Philippe Grass qu’on retint. Coulés en bronze par Honoré Gonon et fils, la statue et les deux bas-reliefs furent livrés à Strasbourg en 1838 sur l'ancienne place d'Armes devenue la place Kléber.
Enfin, on pouvait inhumer le général dans un caveau situé sous le monument. Son inauguration eut lieu deux ans plus tard, à l'occasion du 40e anniversaire de sa mort.
En 1940, les Allemands déplacèrent la dépouille dans le cimetière de Cronenbourg et déboulonnèrent la statue.
 
Son coeur fut déposé dans une urne dans le caveau des gouverneurs de la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides.
Déboulonnage de la statue en 1940. Archives de Strasbourg © Roland Burckel
Archives de Strasbourg © Roland Burckel
Dépouille et statue retrouvèrent leur place en 1945. Mais depuis l’urbanisation de la ville a exigé des aménagements. C’est ainsi que les restes de Jean-Baptiste Kléber se trouvent dorénavant dans …un parking.
Kléber tient dans sa main la lettre de l'amiral Keith qui demandait la capitulation des troupes françaises. Kléber s'adressa alors à ses troupes : «  Soldats, on ne répond à une telle insolence que par des victoires. Préparez-vous à combattre ».  HostingPics.net
HostingPics.net
HostingPics.net
HostingPics.net
HostingPics.net
Un caveau pour le moins insolite...HostingPics.net
HostingPics.net
Merci à Antoine Roussel pour la photo
Caveau des gouverneurs. MCP
MCP
SOLEYMAN EL-HALABY (1777 – 1800)
Son père, un religieux du nom de Mohammad Amin, travaillait dans la vente de beurre et d'huile d'olive. En 1797, son père l'envoya au Caire pour étudier les sciences islamiques.. Après trois ans d'études, il retourna dans sa famille où il constata avec surprise la pauvreté de son père, résultat des lourdes taxes et amendes des autorités ottomanes.
Après avoir été écrasés à Héliopolis, les Turcs, alliés des Anglais cherchaient un moyen de se débarrasser et de se venger du général français dont les troupes commettaient de nombreuses exactions envers la population, profanaient les mosquées, etc.
Les autorités ottomanes conclurent alors un marché avec le jeune homme : les taxes de son père seraient levées s’il tuait Kléber. Ce qu’il fit.
 
Son crime commis, le conseil de guerre le condamna à mort avec ses complices.
Le jour des funérailles du général, on trancha la tête des complices au cimeterre avant de les empalés sous les yeux de Soleyman.
 
Quant à ce dernier : « L'homme fut condamné, par le conseil de guerre français, à avoir les poings brûlés puis à être empalé vif. Le bourreau Barthèlemy coucha sur le ventre Soliman, tira un couteau de sa poche, lui fit au fondement une large incision, en approcha le bout de son pal et l'enfonça à coups de maillet. Puis il lia les bras et les jambes du patient, l'éleva en l'air et fixa le pal dans un trou préparé. Soliman vécut encore durant quatre heures, et il eut vécu plus si, durant l'absence de Barthèlemy un soldat ne lui eut donné à boire : à l'instant même il expira »...
(*) commentaire(s)
19 novembre 2012
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 4 décembre 2019
COPYRIGHT 2010 - 2019 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.