RETOUR DIRECTOIRE, CONSULAT ET EMPIRE
17 avril 2013
http://www.florence-tourisme.com/
Merci à Didier Graud pour la photo.  www.napoleon-empire.net/
Cénotaphe au Père-Lachaise. MCP
(*) commentaire(s)
BONAPARTE (MURAT) Caroline (1782 – 18 mai 1839)
Eglise Ognissanti de Florence (Italie)
Marie-Annonciade, dite Caroline ! Tout un programme pour la plus jeune des sœurs de Napoléon.
 
D’une éducation très négligée que l’institution de Madame Campan dégrossit comme elle put, en 1800, elle épousa Joachim Murat dont elle était tombée amoureuse lors du mariage commun de ses sœurs Elisa et Pauline.
Tenaillée par la vanité, elle ne cessa d’assommer Napoléon pour obtenir le titre d’Altesse Royale et de se plaindre pour obtenir toujours plus.
Au début de l'année 1806, Napoléon distribua des terres et des titres à ses proches, et pensa d'abord attribuer à Caroline la principauté de Neuchâtel. Bien trop insignifiant pour Caroline qui refusa.
A force d’assiéger l’Empereur, Caroline et Murat obtinrent la création du grand-duché de Berg, formé des duchés de Berg et de Clèves, destiné à servir de « barrage » entre la France et la Prusse en cas de conflit. Murat y partit. Insuffisant pour Caroline qui préféra rester à Paris s’affichant dans son salon du palais l’Elysée avec Andoche Junot puis Metternich. Caroline était volage.
 
Ah, une couronne royale ! Voilà qui aurait de l’allure ! Elle espérait celle de la Pologne ou alors celle d’Espagne qu’obtint Joseph. Finalement, entre le Portugal et Naples, Murat opta pour cette dernière en 1808.
Caroline était enfin reine ! Et il faut bien l’admettre, elle sut prendre des décisions importantes dans le domaine économique notamment en développant le secteur manufacturier qu’elle modernisa ou en s’occupant l'éducation des jeunes filles napolitaines. Elle importa et favorisa également les arts français comme la mode, le théâtre et la cuisine.
Murat, qui n’entendait pas lui laisser les rênes du pouvoir, la relégua au gynécée. Caroline se vengea comme elle put en le trompant d’abondance. Mais elle savait aussi le conseiller et le calmer lorsqu’il étouffait de rage après une nouvelle avanie de son beau-frère d’Empereur. Ce frère impérial qu’elle s’entendait à merveille à apaiser quand il s’irritait d’une bêtise de Murat.
Enfin régente durant la campagne de Russie, Caroline s’acquitta fort bien de sa tâche. Mais en janvier 1813, malgré les ordres de Napoléon, Murat quitta la Grande Armée pour se précipiter à Naples et annuler toutes les mesures prises par sa femme en son absence.
Et puis, craignant que Napoléon ne rattache son royaume à l’empire français ou au royaume d’Italie, il commença des tractations avec Metternich pour sauver sa couronne. D’abord faites à l’insu de Caroline, cette dernière y adhéra. Une alliance fut conclue.
 
A la première abdication, le couple refusa toute aide à l’Empereur exilé à l’île d’Elbe. S'ensuivit une période de relative tranquillité à Naples. Mais les Anglais, eux, ne reconnaissaient toujours aucune alliance avec les souverains de Naples.La chose aurait-elle pu se faire ? On ne le saura jamais.
Avec le projet de libérer l’Italie et d’en devenir roi, Murat eut la bêtise de renouer avec Napoléon durant les Cents-Jours. En vain Caroline avait tenté de l’en dissuader. Il quitta Naples le 17 mars 1815.
 
Devant cette rupture de l'alliance, Metternich rompit avec le royaume de Naples le 5 avril et demanda à Caroline la reddition du royaume le 26. Elle refusa.
Le 7 mai, elle fit partir de Naples sa mère Letizia, son oncle Joseph Fesch et son frère Jérôme. Caroline se plaça alors sous la protection des Anglais qui la conduisirent à Trieste tandis que Murat était exécuté. Mais sa présence étant vite jugée indésirable par les Autrichiens, elle partit près de Vienne où elle prit un nom  d’emprunt.
Autorisée à revenir à Trieste en 1824, elle obtint, en 1831, elle obtint la permission de s'installer à Florence, au Palazzo Griffoni où elle mena grand train avant d’y mourir d’un cancer de l’estomac comme beaucoup d’autres membres de sa famille.
 
Caroline Bonaparte fut inhumée en l’église Ognissanti de Florence où elle a toujours sa tombe. En aucun cas, elle ne repose au cimetière du Père-Lachaise dans la sépulture de la 39ème division achetée par la descendance du couple et lui servant de cénotaphe.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 10 décembre 2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.