RETOUR DIRECTOIRE, CONSULAT ET EMPIRE
© Merci à Eric Meunier pour cette photo
Ayant contribué au 18-Brumaire, il entra au corps législatif, au Conseil d’Etat, négocia les traités de Mortefontaine avec les Etats-Unis (mettant un terme à la Quasi guerre entre les deux états), de Lunéville avec l’Autriche et d’Amiens avec l’Angleterre.
Entré au Sénat, il refusa la couronne d’Italie en 1805, mais accepta celle de Naples l’année suivante.
 
En 1808, l’Empereur lui proposa le royaume d’Espagne où, dès son arrivée, il regretta amèrement Naples. En but aux combats menés à la fois contre les insurgés des Cortès et le général Wellington, répugnant à faire la guerre à se sujets, Joseph ne parvenait pas à s'entendre avec les maréchaux commandant les forces françaises.
Perçu par une majorité d'Espagnols comme un roi illégitime, ses ennemis lui attribuèrent le surnom de
« Pepe Botella » (« Jojo la bouteille ») en mémoire de ses premiers décrets qui ont concernaient les boissons alcooliques et les jeux de cartes.
Bien que ses réformes aient moins de succès qu'à Naples, l'un de ses actes les plus retentissants fut l'abolition en 1808 de l'Inquisition espagnole qui fut rétablie par Ferdinand VII. Il abandonna son royaume et rentra en France en 1813.
 
Lieutenant-général de l’Empire en 1814, avec mission de défendre la capitale, faute de moyens il ne put maîtriser les évènements. En pleine Bataille de Paris, il quitta la capitale après avoir donné l'autorisation aux maréchaux de capituler.
Pendant les Cents-Jours, il fut chargé de la présidence des ministres en l’absence de l’Empereur.
 
A la chute de l’Empire, cet homme simple et bon, cultivé et soucieux du bien public qui n’avait guère d’attirance pour le pouvoir, s’établit aux Etats-Unis, près de Philadelphie, où il vécut paisiblement sans les siens  sous le nom du comte de Survilliers jusqu’en 1832.
Après quelques années passées à Londres, il retrouva Julie à Florence, en 1840, après la mort de leur fille Charlotte. Julie lui avait pardonné ses infidélités. Il mourut dans ses bras.
 
Joseph Bonaparte fut inhumé en la basilique Santa Croce de Florence où sa fille Charlotte reposait déjà et où Julie les rejoignit.
En 1862, Napoléon III fit rapatrier sa dépouille pour qu’elle soit inhumée près de Napoléon Ier et de Jérôme, dans l'une des chapelles de la rotonde de l'église du Dôme des Invalides actuelle chapelle saint-Augustin.
BONAPARTE Joseph (1768 – 28 juillet 1844)
Eglise du Dôme des Invalides (Paris)
Fils aîné de Charles Bonaparte, Joseph se destinait au barreau quand l’exil de la famille l’obligea à quitter la Corse.
En 1794, il épousa la fille d’un riche négociant marseillais, Julie Clary dont la sœur, Désirée, allait connaître un si fabuleux destin.
 
Grâce à son frère Napoléon, il fut nommé commissaire des guerres, devint député de la Corse au Conseil des Cinq-Cents puis ambassadeur à Rome.
MCP
MCP
Personnalité plus effacée que sa sœur Désirée, malgré ses titres de reine de Naples et d’Espagne, Julie resta volontairement en retrait de son rôle de souveraine. A la chute de l’Empire, alors que Joseph s’exilait aux Etats-Unis, elle demeura à Paris. La police de Louis XVIII ne cessant de la persécuter, elle partit pour Francfort, où elle demeura avec ses filles pendant six ans, séparée de son volage de son mari dont elle parlait pourtant comme « son mari bien-aimé ».
Par la suite,  elle s'installa à Bruxelles, puis à Florence, au Palais de la Serristori. Bien qu'épouse du prétendant impérial au trône de France de 1832 à 1844, elle ne tenta pas de renouer avec le peuple français.
Julie mourut moins d’an an après Joseph. Elle fut inhumée auprès de lui et sa fille Charlotte en la basilique Santa Croce de Florence.
Alors qu’en 1862, la dépouille de son mari rejoignait la prestigieuse église du Dôme à Paris, Julie demeura dans sa tombe où elle repose toujours auprès de sa fille Charlotte.
Charlotte Bonaparte (1802 – 1839)
Basilique Santa Croce de Florence (Italie)
© Antonio Quattrone
(*) commentaire(s)
© Colldogphotos
15 avril 2013
Fille cadette du couple, elle épousa son cousin germain, Napoléon Louis Bonaparte, fils de Louis Bonaparte. Veuve dès 1831, lors de son séjour à Bruxelles, élève du peintre David, elle devint une artiste de talent. Au fil de sa vie, elle constitua une série d'albums où se succèdent des aquarelles et autres dessins qui saisissent les paysages que traversa cette voyageuse en exil après la chute de l'Empire.
Après la mort de son mari, on lui prêta plusieurs aventures. En 1838, alors qu’elle était enceinte, elle décida de regagner la France mais mourut sur le chemin du retour à Sarzana.
Elle repose toujours auprès de sa mère.
Marie-Julie  Clary (1771 – 17 avril 1845)
Basilique Santa Croce de Florence (Italie)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 14 novembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.