RETOUR BEAUX-ARTS
► Architecte français
Jusqu’à François Ier, les grandes entreprises architecturales avaient été exécutées par des maîtres maçons restés souvent obscurs. Philibert, lui-même était fils d’un de ces grands oubliés et, à Lyon, auprès de son père, s’initia au métier tout en se préparant à la prêtrise. Mais un voyage en Italie (1533-1536) détermina sa véritable vocation. Découvrant les monuments antiques, participant à quelques fouilles, son itinéraire italien marqua sa rupture avec les pratiques traditionnelles.
A son retour à Lyon, il n’était pas maître maçon mais le premier Français à pouvoir s’attribuer le nom d’architecte, au sens moderne du terme. Avec lui, du statut d’ouvrier l’architecte passa à celui d’artiste porteur d’une culture savante. Il s’attaqua aux travaux de l’hôtel de Bullioud en le dotant d’une galerie qui constitua la première expérience en France d'un nouveau style architectural, le style Renaissance.
Galerie de l’hôtel de Bullioud à Lyon © Arnaud Fafournoux
Puis, il fut sollicité par le cardinal Jean Du Bellay pour édifier, en 1543, le château de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), détruit en 1796.
Château de Saint-Maur-des-Fossés
Parallèlement, il semble s’être beaucoup occupé d’architecture militaire en Bretagne.
Dès la première année du règne d’Henri II, dont il était déjà l’architecte, exception faite du Louvre, qui resta sous la responsabilité de Pierre Lescot, il se vit confier la charge de tous les bâtiments royaux. Ses fonctions, définies par lettres patentes, anticipaient ce qui devint, au siècle suivant, la surintendance des bâtiments. Entre 1546 et 1555, il signa son chef-d’œuvre pour Diane de Poitiers : le château d’Anet.
http://www.richesheures.net/epoque-16-18/chateau/28anet-general.htm
Entraîné quelque temps dans la disgrâce qui frappa Diane de Poitiers et son parti à la mort d’Henri II (1559), il fut néanmoins rappelé, en 1563, par Catherine de Médicis dont la passion de bâtir se passait difficilement du talent de Delorme. Il remania le château de Saint-Maur acquis par le Reine Mère, et fut choisi comme architecte des Tuileries.
Outre ses magnifiques réalisations, sa participation à de nombreux châteaux (Fontainebleau, Vincennes , Villers-Cotterets, Chenonceau, Saint-Germain en Laye, etc.), on lui doit aussi l’invention, vers 1550, de la technique de construction des toits de carène de bateau renversé, comme il fut l'initiateur de l'assemblage de bois pour fabriquer de grandes pièces de bois, poutres en lamellé qui, plus tard, aboutit à la charpente en lamellé-collé. Il signa également les plans du tombeau de François Ier.
Exemple de toit en carène à Mende (Lozère) © civodule
Célèbre de son vivant, excellant dans des morceaux de bravoure, il occupa une position prépondérante dans l’histoire l’architecture française du 16ème siècle, donnant à cet art les lettres de noblesse qu’il avait conquises en Italie, tout en perpétuant la tradition de virtuosité des grands maçons du Moyen Age en admirateurs des « beaux traits des Gothiques » qu’il admirait.
 
Humaniste érudit, virtuose de son art, mais aussi courtisan, ambitieux et orgueilleux, sa loyauté intransigeante, sa morale pointilleuse et son peu de modestie lui attirèrent les foudres de plus d’un dont celles de Ronsard, son ennemi juré.
 
Philibert Delorme mourut dans sa maison du cloître Notre-Dame. N’ayant jamais renoncé aux avantages de la fonction ecclésiastique, il était titulaire de plusieurs abbayes et chanoine de Notre-Dame. A ce titre, il eut l’honneur d’être inhumé dans la grande nef de la cathédrale Notre-Dame où sa tombe a disparu depuis bien longtemps. A moins qu’il eût décidé de ne pas en avoir, sur les 316 épitaphes de chanoines retrouvées aucune ne lui appartient. Quant à ses ossements, on ne peut exclure qu’ils aient été regroupés avec d’autres dans le caveau situé sous le chœur où reposent les évêques.
© MCP
Source principale :
-La Théorie architecturale à l’âge classique –essai d’antholgie critique de Françoise Fichet –Ed.Pierre Mardaga
(*) commentaire(s)
DELORME (DE L'ORME) Philibert (1510/1514 – 8 janvier 1570)
Cathédrale Notre-Dame de Paris
13 décembre 2016
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 12 septembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.