RETOUR PERSONNALITES LIEES A CHARLES VI
► Maréchal de France
Fils du maréchal de France, Jean Le Meingre Ier, très jeune orphelin de père, en reconnaissance des actions de ce dernier, Charles V le fit venir à la cour et le plaça comme page d’honneur du dauphin, le futur Charles VI qu'il servit toute sa vie avec fidélité.
Adolescent, en 1382, fait chevalier, il se distingua déjà par son courage et son endurance à la bataille de Rosebeke. Ce n’était que le début d’une brillante et tourbillonnante chevauchée tant en France qu’en dehors de nos frontière. A se demander si cet amateur de plaies et bosses descendit un jour de son cheval ! Type même du chevalier courtois, voyageur infatigable, guerrier mais aussi diplomate, il fut un véritable héros national.
 
Envoyé en Guyenne, en 1385, présent aux sièges de Taillebourg, Mauléon et Verteuil, il alla ensuite porter secours au roi de Castille attaqué par le duc de Lancastre. De retour en France, il contribua à la réduction définitive de la Guyenne. Après s’être vu refuser ses services auprès du sultan Mourad Ier et du roi de Hongrie, il rejoignit Philippe d’Artois (1358-1397), qui venait d’être fait prisonnier à par les Turcs. Estimant que l’honneur du roi de France exigeait qu’il offrît son appui à ce cousin royal, il partagea volontairement sa captivité au Caire. Une fois libérés, ils visitèrent le Sinaï, la Palestine, et furent de nouveau arrêtés avant de pouvoir rejoindre la cour à Cluny.
 
Nommé chambellan de France (1390), dans l’idée de rehausser l’éclat de la chevalerie française, avec deux de ses fidèles amis, Arnaud de Roye et Sampi, il initia les joutes de Saint-Inglevert durant lesquelles, pendant un mois, champions français et anglais s’affrontèrent. Cette joute, qui eut un retentissement extraordinaire, vit la victoire française, et bien sûr de Boucicaut qui, comme les autres, réalisa des prouesses.
 
Il partit en Prusse où il servit les chevaliers teutoniques. Fait maréchal de France (1391), gouverneur de Tours, en compagnie du futur Jean sans Peur, il vola au secours de Sigismond de Hongrie assiégé par les Turcs. Il prit Nicopolis et mit ainsi en déroute l’armée ottomane. Mais, fait prisonnier en combattant les janissaires, il fut libéré contre rançon en 1397.
 
Rentré en France, il marcha en Guyenne contre le comte de Périgord qu’il fit prisonnier, rétablit la sûreté dans la province, puis il se rendit en Avignon pour régler des différends entre le roi et l'antipape Benoît XIII.
L’empereur Byzantin, Manuel II Paléologue, menacé par les Turcs, fit appel aux Français. Mais, malgré deux belles victoires grâce à Boucicaut, la lutte se révéla inefficace obligeant l’empereur à venir en France avec le maréchal pour demander des secours plus importants à ses alliés.
 
Nommé conseiller de Charles VI, vers cette même époque, il fonda un ordre, La Dame blanche à l’écu vert, composé de treize chevaliers pour venir en aide aux veuves spoliés de leurs biens après la mort de leur mari à la guerre.
 
Dans le cadre des rivalités qui opposaient depuis des années plusieurs factions en Italie (Guelfes et Gibelins), la république de Gênes fit appel aux Français. Boucicaut en fut nommé gouverneur (1401) et rétablit les habitants dans tous leurs droits et toutes leurs colonies. Mais en butte aux ambitions chypriotes et vénitiennes qu’il ne put circonscrire malgré tous ses efforts, il repassa les Alpes en 1409.
 
Gouverneur des sénéchaussées de Toulouse, Beaucaire, du Rouergue, du Quercy et de l’Agenais (14313), il fut aussi nommé capitaine général du Languedoc. Puis, harcelant Henry V d’Angleterre en Picardie, la bataille d’Azincourt (1415) eut bien lieu, contre son avis, avec des conséquences désastreuses pour l’armée française.
Fait prisonnier et emmené en Angleterre, il mourut dans une prison du comté d’York. On ignore les circonstances de sa disparition.
 
La lecture de ses biographies, plus ou moins anciennes, forge l’image d’un homme paré de toutes les vertus possibles. Excellent chrétien, droiture et sincérité chevillées à son âme charitable, etc., etc., le fait, par son mariage, d’avoir la main mise sur tous les grands domaines du Midi outre ses propres charges, a sans doute facilité sa réputation de désintéressement.
Quoi qu’il en soit, sa bravoure et son courage poussés à l’extrême en firent un véritable héros et il demeure l’un des plus grands maréchaux du Moyen Age, si ce n’est le plus grand.
 
Son corps embaumé prit le chemin de la France,  et fut inhumé près de la tombe de son père, derrière le chœur de la collégiale Saint-Martin de Tours.
Il ne reste rien de son tombeau. Désaffectée, vandalisée et transformée en écurie en 1793, elle fut démolie à la suite de l'effondrement des voûtes en 1797. L’actuelle basilique Saint-Martin, construite de façon plus modeste entre 1886 et 1902, n’a conservé de l’ancienne collégiale que deux tours, un mur du 13ème siècle et une galerie du cloître du 16ème siècle.
Ont malgré tout été conservées une gravure de sa sépulture, montrant son gisant très endommagé, ainsi que son épitaphe.
Col. Gaignières. Bien que notée à l’époque  comme celle du tombeau de Jean II Le Meingre, je reste dubitative sur cette gravure et m’interroge sur une éventuelle inversion avec celle de son père.
Epitaphe : « Cy-gist noble chevalier, Messire Jean Le Meingre, dit Boucicaut, le fils, Marechal de France, Grand Connétable de l’Empereur & et de l’Empire de Constantinople, Gouverneur de Gennes pour le Roy, Comte de Beaufort, de Clux, d’Aleit & Vicomte de Turenne, lequel trépassa en Angleterre y étant prisonnier, le vingt-septième jour de […] M.CCCCXXI».
 


Sources principales :
-Dictionnaire des maréchaux de France –Ed. Perrin (2000)
-Histoire du Marechal de Boucicaut […] (1647)
(*) commentaire(s)
1er août 2018
BOUCICAUT Jean le Meingre II, dit (v. 1364/1366 – 12 ? /27 (?) mai 1421)
Collégiale Saint-Martin de Tours (Indre-et-Loire)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 19 août 2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.