RETOUR BEAUX-ARTS
NADAR, Gaspard-Félix Tournachon, dit (1820 – 21 mars 1910)
Cimetière du Père-Lachaise, 36ème division (Paris)
► Caricaturiste, écrivain, photographe et aéronaute français
Né à Paris dans une famille d’imprimeurs et de libraires lyonnais, il devint journaliste, dessinateur, caricaturiste à La Revue comique et au Charivari.
 
Mais son grand rêve, entre autres projets, était de constituer le « Panthéon Nadar », une série de caricatures pour lesquelles il commença à utiliser la photographie. « La photographie est à la portée du premier des imbéciles, elle s’apprend en une heure. Ce qui ne s’apprend pas, c’est le sentiment de la lumière […] et encore moins l’intelligence morale de votre sujet, […] et la ressemblance intime » dira-t-il. Il allait exceller dans le genre.
Quand il s’installa en 1854, la photographie n’avait que quinze ans d’existence. Rapidement, il reçut dans son atelier tout ce que la société, notamment parisienne, comptait comme personnalités en vue : hommes politiques, acteurs, écrivains, musiciens, hommes de sciences, et tant d’autres. Sur les mille portraits prévus, son Panthéon en réunit trois cents.
Résolument original, alors que le portrait s’industrialisait dans un académisme convenu, il supprimait les accessoires picturaux, les décors conventionnels et refusait la retouche, au profit de « l’expression vraie et de cet instant de compréhension qui vous met en contact avec le modèle, qui vous aide à le résumer, vous guide vers ses idées et son caractère. » Fin connaisseur de ses contemporains, il sut créer avec eux une grande complicité.
Album aussi extraordinaire qu’unique qui nous permet de posséder les traits de tous ses personnages du 19ème siècle, dont certains portraits sont les seuls existants. Grâce à lui, ce monde du Second Empire reste « éternellement présent au bout de leur regard ». Des chefs-d’œuvre.
 
En 1861, la lumière électrique lui permit de réaliser une grande série sur les Catacombes et les égouts de Paris. Mais les poses étaient si longues – jusqu’à 18 / 20 minutes – qu’il fut obligé de disposer des mannequins pour figurer la présence humaine.
Catacombes de Paris : photographie avec utilisation de lumière artificielle.
Mais à partir de 1860, à cause de la forte concurrence, il accepta des compromis commerciaux, et se contenta de diriger les prises de vue et de recevoir son monde. L’esthétique et la force de ses images en pâtirent et il céda son affaire en 1886 à son fils, Paul.
 
L’autre grande passion de Nadar : l’aérostation
 
Parallèlement, ce génial touche-à-tout continuait d’écrire, de dessiner, d’inventer. Célébrissime photographe, il était aussi passionné par l’aérostation. Il fit breveter son idée de photographier la terre vue du ciel en 1858. À l’aide d’un ballon captif à quatre-vingts mètres du sol, il réalisa ses premières vues du Petit-Bicêtre près de Paris.
Vue aérienne du Petit-Bicêtre en 1858
Il fit ensuite construire le « Géant », qui pouvait accueillir quatre-vingt-cinq personnes, mais ce fut un échec technique et commercial dans lequel Nadar y engloutit une grande partie de sa fortune. Son aventure aérienne inspira Jules Verne pour son roman Cinq semaines en ballon (1862), et qui donna à son héros le nom de Michel Ardan (anagramme de Nadar) .
Seconde ascension du Géant. Paris, Champ de Mars, 18 octobre 1863. Photographie anonyme.
Il créa la Compagnie des aérostiers et, durant le siège de Paris en 1870, ses ballons permirent de transporter des messages, des passagers et surtout pigeons voyageurs qui revenaient sur la capitale avec des microfilms réalisés à l’aide du système de Dagron. C’est aussi dans l'un de ses ballons que Léon Gambetta quitta Paris en octobre 1870 pour aller à Tours organiser la résistance. Cette passion l’ayant tenu jusqu’à la fin de sa vie, il se lia d’amitié avec Clément Ader et l’aida dans ses recherches.
 
Ruiné et malade, Nadar se retira avant de tenter une nouvelle aventure en installant un atelier à Marseille. De retour à Paris en 1904, il se consacra à la rédaction de ses Mémoires.
Nadar fut inhumé au cimetière du Père-Lachaise. Dans la même tombe repose son fils, Paul Nadar.
© MCP
►Paul Nadar,  Paul Tournachon, dit (1856 -septembre 1939)
Marchant sur les traces de son père, dont la personnalité envahissante captait tout l’intérêt et avec lequel il collabora, il reprit l’atelier en 1886. Toutefois, décalage de générations oblige, des divergences artistiques apparurent entre eux : là où le père privilégiait les poses solennelles et graves, le fils avait une conception plus fantaisiste de la photographie. Il fit évoluer la production et la clientèle en accueillant l’aristocratie et la haute bourgeoisie, ainsi que des comédiens et chanteurs d'opéra.
S’il n’avait pas le génie de son père, il n’en était pas moins un photographe de qualité. Il réalisa de magnifiques clichés de son long voyage à travers l’Europe et l’Asie jusqu’au Turkestan pour suivre la Route de la soie.
Avec bonheur, il sut saisir la foule vivante des bazars et des marchés, les grands espaces sablonneux du désert de Kara-Koum, les mosquées, medersas et mausolées qui jalonnaient les étapes de son voyage.
Tbilissi en Géorgie :  Maison sur la Koura (1890)
© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN-GP
Autant de témoignages de l’époque qui restent inestimables. Mais les progrès de la technique ayant mis la photographie à la portée des amateurs, les grands ateliers de la seconde moitié du 19ème siècle disparurent l’un après l’autre avant la Deuxième Guerre mondiale. Celui des Nadar ne survécut pas à la mort de Paul.
 




Sources principales :
-Nadar : 50 photographies de ses illustres contemporains par André Barret –Ed. André Barret (1975)
-https://francearchives.fr/commemo/recueil-2010/39161
-https://www.babelio.com/auteur/Paul-Nadar/150144
(*) commentaire(s)
19 août 2018
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 11 septembre 2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.