RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XIII
HENRI II DE BOURBON-CONDÉ (1588 – décembre 1646)
Eglise Saint-Thomas de Cantorbéry à Vallery (Yonne)
Soupçonnée d'avoir trompé son mari, Henri Ier de Bourbon, prince de Condé (1552-1588), et accusée de l’avoir fait empoisonner, Charlotte de La Trémoille était emprisonnée à Saint-Jean-d'Angély (Charente-Maritime) quand elle accoucha de son fils, Henri, notre personnage.
 
Bien qu’en principe premier prince du sang et héritier de la couronne, il lui fallut attendre quelques  années pour que sa légitimité fût officiellement reconnue. Mais pour pouvoir succéder à son cousin, Henri IV, le pape exigea qu’il fût élevé dans la religion catholique.
Moyennant quoi, Henri IV put, entre autres, faire accepter un édit permettant aux réformés d'accéder aux charges publiques.
 
De caractère maussade, plusieurs évènements l’amenèrent à s’opposer à Henri IV. D’abord, le remariage du roi avec Marie de Médicis, puis la naissance du futur Louis XIII, l’avaient éloigné du trône. De plus, bien que peu attiré par les femmes, espérant trouver en lui un mari complaisant, Henri IV lui fit épouser Charlotte de Montmorency, dont il était éperdument amoureux.
Humilié, Condé refusa de se prêter au jeu, traita le roi de « tyran ». Un mot en appelant un autre, Condé, bafoué, enleva sa femme qu’il plaça aux Pays-Bas sous la protection des archiducs et se rendit en Italie combattre avec les Espagnols contre la France ! En fait, le comportement qu’il adopta illustrait parfaitement le fameux « devoir de révolte » dont la noblesse de l’époque se croyait investie.
 
L’assassinat d’Henri IV lui permit de rentrer en France et de participer à des rebellions au début du règne de Louis XIII. Mais intelligent, après avoir compris son erreur, il se réconcilia avec Richelieu et Louis XIII, participa aux nombreuses campagnes de ce dernier, dont la guerre contre les huguenots dans le sud du royaume, et obtint le commandement, en 1638, de l'une des armées qui luttaient contre l’Espagne sur la frontière pyrénéenne.
Dorénavant, fidèle serviteur du roi, cette soumission exemplaire lui valut de grands avantages : gouvernement de provinces, dont celui de la Bourgogne qui resta dans sa descendance jusqu’à la Révolution ; l’héritage de son beau-frère, Henri de Montmorency, décapité à Toulouse.
Possédant de réelles qualités d’homme d’Etat, avisé en affaires, et d’évidence plus efficace et brillant dans l’obéissance que dans la révolte, à sa mort, il laissait une immense fortune à son fils aîné, le futur Grand Condé.
 
Ses entrailles furent  déposées au couvent des Minimes de la Place royale dans la chapelle Saint-François-de-Paule qu’il avait fait décorer de plusieurs tableaux représentant la vie du saint, et en actions de grâces pour le remercier d’avoir intercéder auprès de Dieu pour avoir des enfants. L’un des tableaux passait pour un chef-d’œuvre de Simon Vouet.
 
Son monument au cœur, commandé par le Grand Condé, et œuvre de Jacques Sarazin, en l’église Saint-Paul-Saint-Louis, s’ornait :
-de bas-reliefs en bronze représentant les quatre Triomphes de Pétrarque : la Mort, le Temps, la Renommée et l’Eternité.
-de six figues en bronze de gauche à droite : un   enfant présentant une épitaphe, les allégories de  la Justice (épée et balance), la Religion (putto et cigogne),  la Prudence (sous les traits de Minerve) , la Piété (mains croisées sur la poitrine), et un enfant portant un bouclier.
 
Préservé au Musée des Monuments français par Alexandre Lenoir, rendu aux Condé en 1816, il fut installé dans cette chapelle aux cœurs du château de Chantilly et adapté à la forme circulaire. L’urne au centre renferme plusieurs cœurs de princes de Condé.
Coll. Gaignières BnF/Gallica
De nos jours https://www.mairie-de-vallery.fr/l-%C3%A9glise-de-vallery/
Quant au corps, il fut inhumé en l’église de Vallery (Yonne)
Entre 1612 et 1614, Henri II de Bourbon-Condé avait fait construire une église en remplacement d’une plus ancienne à Vallery, domaine des Condé depuis son grand-père. Sous le vocable de Saint-Thomas de Cantorbéry, elle devint une nécropole familiale.
 
Œuvre de Gilles Guérin, le mausolée d’Henri II, réalisé en marbre blanc et noir, repose sur quatre cariatides représentant la Prudence, la Justice, la Tempérance et la Force.
Sources principales :
 
-Histoire et dictionnaire des guerres de religion. Ed. Robert Laffont (1998)
-https://musee-renaissance.fr/sites/musee-renaissance.fr/files/complement/chapelle/article46.html
(*) commentaire(s)
18 février 2020
En septembre 1794, les sépultures furent profanées et les restes des Condé jetés dans une fosse du cimetière voisin.En 1822, le duc de Bourbon du moment les fit exhumer et replacer dans le caveau familial au dessus duquel on plaça une pierre tombale rappelant le nom des défunts de cette famille présents dans l'église.
Merci à Philippe Clatot pour cette photo
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-des-Ménétriers (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 30 mars 2020
COPYRIGHT 2010 - 2020 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.