RETOUR PERSONNALITES LIEES A HENRI IV
Marie de MEDICIS   (1573 - 3 juillet 1642) Reine de France: seconde épouse d'Henri IV
Basilique Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Cœur : Chapelle St Louis du Prytanée à La Flèche (Sarthe)
Entrailles  : Chapelle des Trois Rois dans la cathédrale Saint-Pierre de Cologne (Allemagne)
                 
Fille de François de Médicis, grand duc de Toscane, sa famille était alors les banquiers de l’Europe ce qui  faisait de Marie un parti très convoité.
Ayant mit un terme à son union stérile de vingt ans avec Marguerite de Valois, Henri IV convola avec la jeune héritière en 1600.
 
Qu’elle en avait supporté de la part d’Henri ! Non content de lui imposer ses infidélités, il avait exigé que ses rejetons de lits adultères soient élevés avec ses légitimes. Henri se plaisait à être entouré de toute sa progéniture avec laquelle il aimait jouer. Marie, beaucoup moins.
Devenue régente à la mort d’Henri IV, elle ne sut et ne put hélas poursuivre l’œuvre de feu son époux qui léguait une France en bonne voie mais toujours les pieds englués dans un beau bourbier politique et religieux.
Entre autres, elle ne sut faire face à la lutte pour le pouvoir qui faisait rage entre les Condé et son favori Concini, maréchal d’Ancre. Ce manque de discernement allait lui coûter son propre pouvoir. L’assassinat de Concini ordonné par Louis XIII et l’exécution de sa femme la Galigaï sonnèrent le glas de la reine mère.
 
En pleurs et déconfite, elle prit le chemin de l’exil que lui imposait son fils enfin devenu roi. A Blois, où elle était reléguée, Marie, au lieu de s’arranger  avec celui-ci, continua à intriguer. La reine mère n’aimait pas les strapontins !
Persuadée d’avoir cette fois les bonnes cartes en mains, elle décida de battre celles de Richelieu. Mais là encore, à cause de son manque de clairvoyance, non seulement elle ne fit pas un pli, mais Louis, comme à son habitude, se rangea du côté du cardinal. Louis, qui pourtant n’avait jamais souhaité la rupture avec sa mère fut contraint de s’y résoudre.
Mais Marie refusant de rejoindre la nouvelle résidence qu’il lui avait assignée, se réfugia aux Pays-Bas espagnols, dans les provinces Unies, puis en Angleterre où elle retrouva sa fille, Henriette d’Angleterre.
Louis XIII, implacable, fit non seulement saisir ses biens personnels, mais en déclarant coupable de crime lèse-majesté toute personne qui prendrait son parti, la condamnait définitivement.
 
Elle ne verra jamais son petit-fils, le futur Louis XIV né entre deux de ses refuges. Quant au roi, il ne devait revoir sa mère que pour l’enterrer.
 
Marie  se dirigeait vers Florence et ses souvenirs d’enfance lorsque le destin décida de mettre fin à son errance. Pauvre, seule, souffrant d’un érésipèle (dermite qui se manifeste notamment par des plaques sur la face) elle expira à Cologne dans la maison natale du peintre Pierre-Paul Rubens qu’elle avait activement soutenu et qui réalisa plus d'une vingtaine de tableaux retraçant sa vie.
Assistée de Fabio Chighi, nonce du pape, la reine mère expira dans des sentiments de repentance.
Cinq mois plus tard, Richelieu la suivait dans la tombe. Ce jour là le roi pleura.
 
Après la mort du cardinal, qu’on accusait  sans raison « d’avoir laissé pourrir le corps de sa bienfaitrice dans la chambre où elle était  décédée », le roi se conforma enfin au vœu de sa mère qui avait demandé à être inhumée en la basilique  Saint-Denis. Fin 1642, il envoya un gentilhomme récupérer ses restes qui, placés sur un char funèbre, arrivèrent au bout de trente-six jours à la basilique où leur furent réservés des funérailles de reine.
Durant la Révolution, ils en furent extraits le lundi 14 octobre 1793, jetés dans une fosse et placés en 1817 dans l'ossuaire de la basilique.
 
Et le coeur ? Le 29 septembre 1793, le représentant du peuple Thirion fit brûler sur un petit bûcher le coeur d'Henri IV et le sien. Un chirurgien fléchois, profitant du dispersement de la foule, recueillit les cendres qu’il plaça dans un flacon. Le 26 juin 1953, à l’occasion du quatrième centenaire de l’anniversaire d’Henri IV, le flacon fut transporté au château de Pau. Enfin, en 1814 les cendres reprirent le chemin de la chapelle du Prytanée de la Flèche où elle furent déposées dans une niche du bras nord du transept.
(*) commentaire(s)
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 23 septembre 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.