C’est à ce moment là que l’image d’un Jesse - Robin des Bois se développa.
La guerre avait ravagé le pays. Les fermiers, à l’instar de beaucoup d’autres, avaient besoin d’argent pour reconstruire, mais les banquiers étaient durs, très durs. Aussi, les voir se faire délester en réjouissait-il plus d’un.
Avec une audace folle et une incroyable impudence les attaques de trains, de diligences et de banques continuèrent, Clay County, Russelville, Gallatin…Les meurtres aussi. Au catalogue se rajoutèrent les braquages de magasins et de bateaux à vapeur. Le gang James – Younger était à son apogée.
Arriva 1874. L’agence de détectives, Pinkerton, mandatée par ceux dont les intérêts financiers étaient menacés par les raids de Jesse James, tenta une opération qui se solda par la mort d’agents.
En 1875, faisant de la capture de Jesse une vendetta personnelle, Allan Pinkerton, monta une nouvelle tentative. Persuadés que Jesse et Franck se cachaient chez leur mère, des détectives de l’agence Pinkerton, jetèrent un engin incendiaire dans la maison qui explosa tuant Archie, le petit frère des James et blessant grièvement leur mère au bras qu’on dut amputer. Le procédé répugna l’opinion et la sympathie populaire alla aux bandits.
En 1876, comme si cette tragédie était le signal du début de la fin, leur chance insolente sembla les abandonner. La bande décida d’un raid sur une banque à Northfield, loin de leur territoire habituel infesté de policiers. L’affaire tourna mal. Alertée, la population avait sorti les armes.
1-2-3-4-5
1-2-3-4-5
(*) commentaire(s)
Plusieurs membres du gang furent blessés, dont Bob Younger, et deux autres furent tués. Miraculeusement les James s’en sortirent indemnes. Mais la leçon n’avait pas complètement porté ses fruits.
Après ce désastre, Jesse se retira dans une maison à Saint-Joseph, Missouri, avec femme et enfants sous le nom de J.D. Howard. Cinq ans plus tard il remonta un gang avec entre autres, Bob et Charlie Ford qui étaient les rares en qui il avait confiance. Mauvais choix.
 
Le gouverneur du Missouri Thomas T. Crittenden, qui avait fait de la capture de Jesse sa priorité, avait promis 5.000 $ pour la capture mort ou vif de chaque membre du gang. Bob Ford ne résista pas à la tentation. En secret, il négocia la prise de Jesse avec Crittenden.
En ce matin du 3 avril, Jesse et les frères Ford se préparaient pour un nouveau braquage. S’avisant qu’une tapisserie accrochée au mur pendait de travers, Jesse grimpa sur un siège pour la redresser. Geste banal mais mortel. Saisissant l’opportunité en même temps que son arme, Bob Ford l’abattit traîtreusement dans le dos.
Pendant que la foule se pressait autour de la maison pour apercevoir le cadavre, les frères Ford étaient arrêtés puis libérés par Crittenden. Sa mort suscita l’émotion nationale. L’implication du gouverneur pour l’assassinat d’un citoyen dans son cadre privé choqua l’opinion publique et renforça la célébrité du bandit.
RETOUR ETATS-UNIS
Robin des Bois pour les uns, tueur irascible pour les autres, il n’était ni l’un ni l’autre et les deux en même temps, ce qui en fait un des personnages les plus intéressants du Vieil Ouest. Comme pour la plupart de nos autres légendes, Jesse adulte était un pur produit de son enfance et de son environnement
Rejoignant, comme son frère aîné Franck, un des commandos de Quantrill durant la guerre civile, il en apprit bien plus sur la duperie et le meurtre que sur les bonnes manières.
Conscients des atrocités commises et de la légitime vengeance qui pouvait en naître, les deux frères abandonnèrent la guérilla pour s’adonner à l’attaque de banques. Les raids où participaient régulièrement quelques autres grands noms du crime, entre autres les Youger, se succédèrent.
► Jesse Woodson James (1847- 3 avril 1882)
    Cimetière Mount Olivett de Kearney, Missouri (USA)
Pour des raisons de liens familiaux et d'amitiés, cet article se complète avec celui sur les frères Dalton.
JAMES Jesse, JAMES Franklin, les YOUNGER et les autres...
THEMES 
Chercher
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
________________________________________________________________________________
par Marie-Christine Pénin
COPYRIGHT 2010 - 2017- TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.