RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XV
9 avril 2012
Wikipedia
En octobre 1793, sa tombe fut profanée et ses restes jetés dans la fosse des Bourbons creusée à quelques pas de la basilique. En janvier 1817, ils furent inhumés dans l’ossuaire de la basilique.
L'inscription de sa pierre tombale a néanmoins été conservée. Elle est visible dans la chapelle dite des "Bourbons" au niveau de la crypte.
Merci à Erwan Lemarchand pour la photo
Merci à Erwan Lemarchand pour la photo
Merci à Erwan Lemarchand pour la photo
(*) commentaire(s)
Malgré les vicissitudes que connut son père Stanislas Leszczyński roi de Pologne, Marie avait connu une enfance heureuse entourée de l’affection de ses parents.
 
Jeune femme choyée aux réelles qualités humaines et intellectuelles, elle était bien tendre pour affronter sa position à Versailles comme épouse de Louis XV et reine de France. Elle avait vingt-deux ans et Louis n’était encore qu’un adolescent de quinze ans.
Quand le 4 septembre 1725, Marie épousa Louis XV, le roi le plus adulé de la terre, l’avenir s’annonçait comme un véritable conte de fées. Marie devait apprendre à ses dépens qu’il n’y a pas de bons contes sans sorcières. Et dans cette histoire là elles étaient bien  nombreuses pour une princesse au cuir peu endurci.
D’abord il y avait les jalousies et les intrigues des factions rivales dont s’alimentait Versailles au quotidien. Son père lui avait recommandé de ne pas se mêler des affaires d’Etat. Faisant de sages conseils, elle s’aliéna un époux mécontent avant de comprendre la leçon.
 
Il y eut un roi amoureux et d’une fidélité exemplaire jusqu’à ce qu’il découvre les plaisirs d’alcôves. La reine voyait sa taille s’épaississir au fur et à mesure de ses grossesses et dont les fruits de ses entrailles lui avaient été retirés : sous prétexte de réduire les coûts que généraient les maisons des princesses, celles-ci avaient été placées à l’abbaye de Fontevraud. Un déchirement pour Marie qui adoraient ses filles.
Des chagrins il y en eut tant d’autres. Pendant que sa Maroucha manifestait des désirs de chasteté bien compréhensifs, ceux du roi  le menaient à inaugurer une impressionnante liste de maîtresses avec les sœurs Mailly-Nesles, leur cousine, la marquise de Coislin, la Pompadour,...pour ne citer que parmi les plus célèbres.
 
Et puis il y eut la déception et l’agacement de Louis de ne point voir arriver d’héritier mâle. Quand enfin, un fils vit le jour, Marie crut que la reconnaissance du roi allait durer. Mais le temps creusa un fossé entre les époux.
D’un côté, ’histoire a retenu le Versailles de Louis XV et de toutes les débauches et, de l’autre, le Versailles de Marie fait d’art, de piété profonde, de soumission, d’humiliations puis de lassitude.  Son caractère s’était aigri.
Elle trouva néanmoins un soutien auprès de ses enfants et particulièrement auprès du dauphin Louis-Ferdinand  qu’elle eut la douleur d’enterrer l’année précédent sa propre disparition. Sur ses dix enfants, elle en porta six dans la tombe. Toute cette série de deuils, y comprit celui de son père l'avait minée. Bientôt, sa fragilité l'empêcha de se déplacer .
 
Alors que son mari vivait le parfait amour avec la comtesse Du Barry, la reine, malade depuis six mois et qui ignorait cette liaison, s’éteignit au lendemain de son soixante-cinquième anniversaire.  
 
Malgré la distance établit dans le couple, Louis XV avait été sensible aux valeurs de sa femme ce qui avait avait rejailli sur son règne. Elle disparut, le roi afficha officiellement sa liaison avec la Du Barry, provoquant le scandale et jetant le discrédit sur sa fin de règne, alors que dans le coeur du peuple, Marie resta la bonne reine Marie.
 
Marie Leszcynska fut inhumée en la basilique Saint-Denis. Le peuple, dont elle avait su se faire aimer, forma une immense allée de flambeaux jusque sa dernière demeure.
 
Le 24 septembre 1768,  son coeur était déposé en l'église Notre-Dame-de-Bon-Secours de Nancy où reposait son père.
Louis XV commanda son monument à Louis-Claude Vassé. De petite dimension, il se compose d'un médaillon de marbre blanc que découvrent deux génies en pleurs, dont l'un présente le cœur en sa main, donne le profil du visage de la reine.
On peut y lire : « Au Dieu très bon, très grand : Marie-Sophie épouse du roi Louis XV, fille de Stanislas (...) Versailles 24 juin 1768.
 
Comme les autres mausolées, le monument, vidé de son contenu à la Révolution,  fut sauvé  grâce à son caractère artistique. Il retrouva sa place dans l’édifice en ou vers 1807.
MARIE LESZCYNSKA (1703 – 24 juin 1768) Reine de France - Epouse de Louis XV
Basilique Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Cœur : Eglise Notre-Dame-de-Bon-Secours de Nancy (Meurthe-et-Moselle)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 6 août 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.