RETOUR BEAUX-ARTS
► Sculpteur français
GIRARDON François (1628 – 1er septembre 1715)
Eglise Saint-Landry (Paris)
En 1659, il travailla à son premier chantier royal, le décor de la galerie d’Apollon du Louvre, puis aux Tuileries.
En 1666, appelé à Versailles, il commença par un coup de maître : le groupe d’Apollon servi par les nymphes (1666-1673). Placé au centre de la grotte de Thétis, aujourd’hui détruite, il fut installé au 18ème dans la grotte conçue par Hubert Robert. D’inspiration antique, il devient, par l’élégance des figures, le manifeste de la statuaire classique du 17ème siècle.
Le groupe est dorénavant dans la grotte conçue par Hubert Robert. Photo flickr.com
La grotte de Thétis à Versailles, aujourd'hui disparue
Le bassin de Saturne à Versailles
Enlèvement de Proserpine
Musée des Beaux-Arts / Palais Rohan, Strasbourg
La rivalité avec Bernin prit encore du relief par la suite. Lors de sa venue en France, en 1665, Louis XIV lui avait commandé une statue équestre. Déçu par le résultat, le roi confia sa transformation en Marcus Curtius à Girardon. La statue fut érigée en grande pompe place Louis le Grand (place Vendôme) en 1699. Conçue à l’échelle de la place, elle influencera toutes les statues similaires en France et en Europe. Abattue en 1792 par les révolutionnaires, elle fut fondue pour produire des canons et remplacée par une pyramide en bois portant les noms des citoyens morts lors de la journée du 10 août 1792. Une réduction est exposée au Louvre.
Statue équestre de Louis XIV place Louis Le Grand (place Vendôme)
Réduction de la statue équestre de Louis XIV. Musée du Louvre
Il signa le tombea de la princesse de Conti et participa à celui de Jérôme Bignon. Néanmoins, pour beaucoup le grand chef-d’œuvre de l’artiste reste le tombeau de Richelieu en la chapelle de la Sorbonne, commencé en 1675 sur commande de la duchesse d'Aiguillon l'année de sa mort, et fini, après bien des atermoiements, en 1694 seulement.
Photo MCP
Fidèle serviteur du roi, Girardon poussera son attachement jusqu’à mourir le même jour que lui : le 1er septembre 1715.
 
Après la mort de sa femme, en 1698, Girardon confia, d'après ses propres modèles, la réalisation du tombeau à deux de ses élèves, Nourisson et Le Lorrain, de la défunte en l’église Saint-Landry. Quand lui-même décéda, il fut inhumé auprès d’elle.
 
En 1792, l’église fut vendue. La piéta en marbre et le "Christ descendu de la Croix" qui ornaient le tombeau du couple furent préservés au musée des Monuments français d'Alexandre Lenoir. Transportés en l’église Sainte-Marguerite, en 1817, ces éléments furent placés sur mur de l’abside, derrière le chœur. Deux panneaux latéraux signés de l’architecte Étienne-Hippolyte Godde encadrent l’ensemble.
 
Les restes de François Girardon et de son épouse furent transpoprtés aux Catacombes.
La piéta en marbre et le "Christ descendu de la Croix" en l'église Sainte-Marguerite. Photo le Piéton de Paris
Avec Coysevox, il fut le plus important sculpteur de Versailles tant par l’importance de sa production que sa qualité. Il y réalisa parmi les plus beaux ensembles de la sculpture française du 17ème siècle.
 
Audacieux dans ses compositions, ses talents lui valurent d’autres commandes importantes : le bassin de Saturne (1672-1677), la statue de l’Hiver (1675-83), et surtout le fameux groupe de l’Enlèvement de Proserpine (1677-99). Prévu à l’origine pour le parterre de l’Orangerie, il fut finalement placé au centre de la Colonnade en 1699, emplacement qui marquait la consécration de Girardon. Baroque dans sa composition mais classique dans ses figures, le groupe se voulait avec ses trois figures entremêlées un défi lancé au groupe similaire de Bernin qui n’en avait que deux.
(*) commentaire(s)
Tombeau de François et Catherine Girardon en l'église Saint-Landry. Gravure: Meunier Fecit / BnF
Un des maîtres de la statuaire décorative et monumentale.
Fils d'un fondeur, élève du sculpteur François Anguier, il devint le protégé du chancelier Séguier qui l'envoya parfaire sa formation à Rome.
 
De retour en France il fut engagé par Fouquet à Vaux-le-Vicomte comme Le Vau, Le Nôtre et Le Brun dont il devint le plus proche collaborateur. Il entra à l’Académie en 1657. La même année, il épousa Catherine Duchemin (1630-1698) qui fut la première femme admise à l'Académie royale de peinture et de sculpture en 1663.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 16 mai 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.