RETOUR PERSONNALITÉS LIÉES A PHILIPPE Ier
Roi Capétien
Abbatiale de St-Benoît-sur-Loire. Wikipedia
Gisant de Philippe Ier. Photo Flickr philippe_28
Sources principales: Philippe Ier de Georges Bordonove -Ed. Pygmalion (2003)
(*) commentaire(s)
2 décembre 2011
PHILIPPE Ier (1052 - 31 juillet 1108) Roi de France (1060 - 1108)
Abbaye de Fleury à Saint-Benoît-sur-Loire (Loiret)
Parents  
► HENRI Ier
► ANNE DE KIEV
 
Epouses
► BERTHE ou BERTRADE DE HOLLANDE
BERTHE OU BERTRADE DE MONTFORT
 
Enfants : parmi sa nombreuse progéniture, on notera surtout
► LOUIS, futur LOUIS VI
Etonnant paradoxe que le règne de Philippe Ier qui fut le plus long de la dynastie capétienne en étant le moins important alors que, dans le même temps, naissait un rayonnement culturel qui mit la France médiévale à la tête des Arts et des Lettres.
 
Philippe n’était pas le moins doué de cette dynastie, mais le moins dévoué aux affaires de l’état. : le plus fantasque, le plus indolent et le plus indifférent au bien public.
A sa décharge, couronné à Reims le 23 mai 1059 du vivant de son père, il ne régna seul qu’à partir de 1066  et exerça son autorité dans le chaos féodal auquel son père n’avait pu mettre un terme.
 
Il fut le roi qui convenait à une noblesse sans culte de l’honneur et du devoir et à un clergé dont trop de membres étaient intéressés cupide et arrivistes.  
 
Alors qu’il lui fallait assurer  une base réelle à la puissance royale en consolidant le domaine et contenir de  trop puissants vassaux, il perdit la Normandie face à son plus redoutable vassal : Guillaume le Conquérant, devenu roi d’Angleterre en 1066.
 
Peut-être eût-il gagné en sagesse s’il n’avait pas cédé à une folle passion pour une femme intrigante.
Marié à Berthe de Hollande depuis vingt ans, il se lassa de son épouse qu’ il répudia pour convoler peu après avec Bertrade de Montfort, elle-même mariée à Foulques IV d’Anjou, un puissant et remuant vassal.
Le couple se retrouvant bigame chacun de leur côté, la papauté réagit de façon virulente. Le pontife en profita pour lui faire rendre compte de ses exactions contre les biens de l’église et l’excommunia l’empêchant de participer à la 1ère croisade (1096-1099) prêchée par Urbain II.
Là où il aurait pu fédérer les forces vives de son royaume, il dut laisser le commandement des armées à ses feudataires dont le plus célèbres : Godefroy de Bouillon. Ainsi provoqua-t-il leur morcellement au lieu de les rassembler.
 
Après avoir longtemps résisté à la volonté papale, Philippe accepta de faire amende honorable pour obtenir l’absolution mais passa outre l’interdiction de revoir sa bien-aimée avec laquelle il continua à vivre jusqu’à sa mort. En se maintenant en adversaire de la papauté il manqua de réaliser l’unité et la réforme de son clergé.
A la mort de Berthe de Hollande en 1094,  il obtint même que les enfants nés de Bertrade soient légitimés.
 
Heureusement, s’il s’abstenait de gouverner, l’histoire continuait sans lui. Des évènements, dont il ne fut pas le maître, apportèrent à la France des fiefs au domaine  le Gâtinais (1069), le Vexin (1077) et le comté de Bourges (1099).
 
Malgré lui, la noblesse française, soulevée par sa foi et sa vaillance vainquit les armées turques, s’empara de la Palestine, de la moitié de la Syrie et établit un royaume franc en Orient.
Ce furent ces forces spirituelles qui, provoquant un élan religieux et culturel, mirent la France à la tête des grandes fondations monastiques, du progrès économique et de la floraison des Arts et des Lettres pour quatre siècles.
 
Adipeux, glouton, eczémateux, sujet à des névralgies sans doute dues à des caries, Philippe Ier quitta ce monde au château de Melun-sur-Seine.
Ne voulant pas être inhumé auprès de ses ancêtres, dont il se sentait indigne, il renonça aux fastes de la basilique Saint-Denis pour l’abbatiale bénédictine de Saint-Benoît où il fut enseveli entre le choeur et le maître d’autel. Son fils, Louis VI,  associé au trône, lui avait organisé de magnifiques funérailles.
 
Epargnée lors des profanations révolutionnaires, sa tombe est l’une des rares sépultures royales qui nous soit parvenue quasi intacte, tout du moins avec des restes conservés.
Redécouverte au mois de juillet 1830, on l’ouvrit une première fois puis une seconde fois deux semaines plus tard en attendant une véritable étude archéologique qui se fit en 1958 en particulier sur la dépouille et les vestiges qui lui étaient associés.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 16 mai 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.